Liaisons dangereuses et autres zistoires

La Réunion n’a pas le monopole des pataquès et des hiatus mais ils sont fréquents et font mal aux oreilles. J’en ai relevé quelques-uns ces derniers jours.

Rien qu’au J.T. de Réunion Première (le journal télévisé de la chaine officielle RFO, longtemps dite RF Zéro), nous avons entendu :

  • le 21 avril à 19 heures : deuxaffiches comme les deux ou trois Heuros si fréquents.
  • le même jour à 19 h 40, une annonce pour l’émission du lundi suivant  » des Comoriens pré-Tatous » (prêts à tout, se prononce justement Prêts à tout)
  • le 23 avril à 12 h 47, à propos des (Z)élections, l’envoyé spécial au Tampon (sud de l’île) disait tranquillement qu’il n’y avait eu aucun Zincident.

Les panneaux de signalisation ne sont pas en reste côté orthographe.

  • là, une faute d’accent (grave pas aigu)
  • là, des panneaux originaux au niveau du registre de langage : du créole à l’argot d’origine romani, la langue des  TsiganesParabole télé pour « zero Kalbass » (en créole : rien du tout) ou en équivalent argot pour « que tchi » (origine tsigane). Moi j’ai envie de dire « que dalle » (origine tsigane aussi) ou encore « nada » pour ranimer une partie de mes origines espagnoles.

Bon… je ne parle pas des articles des  journaux qui, en métropole et à La Réunion, sont de plus en plus  mal écrits et pleins de fautes. C’est ça le progrès ?

Share

Une réflexion au sujet de « Liaisons dangereuses et autres zistoires »

  1. Et bien, en métropole ce n’ est pas beaucoup mieux !
    Nous allons bien voir si le nouveau ministre de l’ éducation bien plus à sa place que Nvb saura remettre un peu d’ ordre dans le bazar !
    Passe une bonne journée Françoise
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *