Cache-œil

Dans la culture populaire, les pirates sont souvent représentés avec un cache-œil ou un bandeau. Pourquoi ? Voilà des réponses possibles.

Les pirates sévissaient il y a longtemps. Il en existe malheureusement encore aujourd’hui dans les régions d’Asie du Sud et Asie du Sud-Est, le long des côtes du golfe d’Aden, de la mer Rouge, mais aussi celles de la Somalie, dans le golfe de Guinée et dans la mer des Caraïbes, mais ça, c’est une autre histoire.

Pour l’heure, je m’intéresse aux pirates du temps jadis. À cette époque, ils avaient peu accès aux soins et leur mode de vie, leur hygiène étaient sommaires. Quand ils étaient victimes de blessures graves puis d’infections, la solution radicale était souvent d’enlever l’œπil crevé ou le membre abîmé pour éviter que le reste du corps soit atteint par la gangrène ou une septicémie. Voilà pourquoi les pirates portaient des cache-oeil, des crochets ou des jambes de bois
.Résultat de recherche d'images pour "pirate"
Résultat de recherche d'images pour "capitaine crochet"
Celui de gauche fait la totale, celui de droite, vous l’avez reconnu, c’est le Capitaine Crochet qui a perdu la main gauche pour Disney alors que c’était la main droite qu’il n’avait plus dans le roman de J. M. Barrie.

Mais je reviens au cache-œil.

Une rumeur veut que les pirates portent des bandeaux sur l’œil pour cacher une cicatrice, une autre précise que le port de cet accessoire était lié au confort, à l’utilité : le bandeau permettait à l’un de leurs yeux de s’habituer au noir. Il suffisait de changer le bandeau de côté. Ainsi, en cas d’attaques ou lors d’un abordage pour débusquer les défenseurs se cachant dans les ponts inférieurs obscurs,  ils avaient moins de mal à voir dans l’obscurité. De même quand ils passaient du pont supérieur en pleine journée où le soleil était éblouissant à la soute, leurs yeux avaient bien du mal à s’habituer à la pénombre. Parés de ce cache-oeil, même si leurs deux yeux étaient fonctionnels, ils évitaient ce désagrément en changeant le cache-œil de place. C’était donc un moyen plutôt ingénieux pour voir aussi bien dans la lumière que dans l’obscurité.

Aujourd’hui les cache-œil sont encore utilisés pour le traitement de maladies oculaires et pour la rééducation. Si les cache-œil ont été moches pendant longtemps, maintenant les laboratoires en fabriquent de rigolos pour les enfants et même pour les adultes.

Voilà ceux du laboratoire canadien DrPatch.

Résultat de recherche d'images pour "borgnes et cache-œil"Résultat de recherche d'images pour "cache-oeil-drpatch"Résultat de recherche d'images pour "cache-oeil-drpatch"

Pour les borgnes, le cache-œil est tombé en désuétude. Peu de personnes de l’époque contemporaine en arborent, sauf, les plus vieux s’en souviennent : Moshe Dayan (homme politique israélien) et Jean-Marie Le Pen (le papa de Marine) qui en a porté un, avant de le remplacer par un œil de verre.

.Résultat de recherche d'images pour "JM lepen et son bandeau"
Share

1 réflexion sur « Cache-œil »

  1. je me dis que les corsaires, devaient, pour les mêmes raisons que les pirates porter ce bandeau, puisqu’ ils devaient être confrontés aux mêmes problèmes.
    Et il semble qu’ on a fait de gros progrès en ce qui concerne l’ oeil de verre !
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.