Ligne Sigfried

Connaissez-vous la chanson « On ira pendre notre linge sur la ligne Siegfried » (We’re Going to Hang out the Washing on the Siegfried Line)  ? C’est une chanson irlandaise chantée pendant la Seconde Guerre Mondiale en Europe, en 1939 et reprise par les soldats français. Il a fallu attendre le milieu des années quarante pour que la chose se fasse. Moi, par hasard, hier, j’ai vu la ligne Siegfried.

J’avais, il y a quelques années, volontairement été visiter une partie de la ligne Maginot mais cette fois, je suis tombée sur la ligne Siegfried, comme ça, elle trainait le long de la route. Je ne savais pas qu’elle était encore là. Je me suis bien doutée que c’était elle mais il a fallu que je rentre pour me connecter à internet et avoir la réponse.

C’était bien ça, le long de la route en direction d’Aix-la-Chapelle ces plots de béton :img_0154

appelés (je le sais maintenant)  les « dents de dragon », c’était une protection anti-chars de la ligne Siegfried.

Une photo plus nette empruntée à wikipedia.

La ligne Siegfried d’origine (appelée ligne Hindenbourg par les Alliés) est une ligne fortifiée construite par l’Allemagne en 1916 et 1917, pendant la Première Guerre Mondiale , cependant, en français, le terme de ligne Siegfried se rapporte plus couramment à la ligne de défense similaire de la Seconde Guerre Mondiale, construite dans les années 1930 face à la Maginot.

La ligne Siegfried, ou Westwall, était un système de défense s’étendant sur plus de 630 kilomètres avec plus de 18 000 bunkers, des tunnels et des »dents de dragon ». Elle s’étirait de Clèves à la frontière néerlandaise jusqu’à la frontière suisse, le long de la frontière occidentale de l’ancien Empire allemand. Adolf Hitler planifia cette ligne en 1936 et la fit construire entre 1938 et 1940.

Allons, et si nous faisions un essai de chanson ? Voilà les premières paroles et le refrain :

Un petit Tommy chantait cet air plein d’entrain
En arrivant au camp
Tout les p’tits poilus joyeux apprirent le refrain
Et bientôt tout le régiment
Entonnait gaiement

Refrain :
On ira pendr’ notre linge sur la ligne Siegfried
Pour laver le linge, voici le moment
On ira pendr’ notre linge sur la ligne Siegfried
À nous le beau linge blanc.
Les vieux mouchoirs et les ch’mis’s à Papa
En famille on lavera tout ça
On ira pendr’ notre linge sur la ligne Siegfried
Si on la trouve encore là.
On ira là

Share

3 réflexions au sujet de « Ligne Sigfried »

  1. Je ne connaissais pas du tout et … j’ai survécu. 😉
    Merci, j’apprends quelque chose et c’est le but, non ?
    Bonne fin de semaine, avec le froid qui s’installe …
    Bisoux, françoise

  2. et bien je ne connaissais ni la chanson, ni la ligne Siegfried, j’ ai pourtant dû la suivre plus d’ une fois !
    Content de voir que mes commentaires passent !
    Bonne journée Françoise
    Bisous

  3. À trublion,
    Contente aussi de te retrouver dans mes commentaires, il y en a si peu. Je suis très surprise d’apprendre que tu ne connaissais ni la chanson ni la ligne Siegfried. Ma grand-mère m’avait fait connaitre la chanson et j’ai l’impression d’avoir entendu parler de cette ligne Siegfried au lycée.
    L’ex-prof que je suis est ravie d’avoir appris quelque chose à aux moins deux personnes puisque Dom a fait la même remarque.
    Bisous et bonne journée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *