Top 50 des années 70

Top 50 des années 70 au cinéma. Pourquoi ce sujet aujourd’hui ? En cherchant des informations sur les décors en polystyrène, je me se suis retournée à fureter dans des images du film « Orange mécanique », j’ai trouvé sur topito, par hasard, le top 50 des films des années 1970 ; ledit classement n’engage que ceux qui l’ont réalisé. Je ne demande même pas sur quels critères ils se sont basés. J’ai donc consulté la liste et j’ai compté combien de ces films j’avais vus. Trente-cinq ! (C’était ma grande époque « salles obscures »).  Et vous combien ?

Mon classement aurait été différent. Je n’aurais pas placé « Orange mécanique » en première position. Ce film m’avait angoissée quand je l’ai vu. Je n’ai pas pu oublier la musique (Ludwig van…en particulier) ainsi que certaines répliques : « Si on allait prendre un verre de moloko hyper concentré au Karova, mes droogies ? On se payera une séance d´ultra-violence après… Mon goliwog est fort, karacho, ô mes frères… Un petit coup de Moloko Vellocet« … Un film marquant pour des tas de raisons. Anticipation. 

Un autre Stanley Kubrick de cette époque m’a impressionnée : « Les aventures de Barry Lyndon« . De très nombreuses séquences de ce film (qui figure aussi au Top 50) marquent à jamais l’esprit du spectateur. Le travail du cinéaste est remarquable, riche, soigné : choix des détails dans les costumes et les décors, musique… Une magnifique et longue saga.

Dans cette liste des cinquante films des années 1970 figure « Saturday Night Fever« . Me croirez-vous si je vous dis que je n’ai jamais vu « La fièvre du samedi soir » ? Et pourtant c’est vrai, je ne l’ai toujours pas vu. Je me dis souvent qu’i faudrait vraiment que je prenne le temps de savoir de quoi il retourne mais je vis bien malgré ce manque. Suis-je seule à ne pas avoir aimé le disco ? Le dancing où se déroule l’action a aujourd’hui disparu. Elle se trouvait au 802, 64th Street, à Brooklyn. Elle s’appelait le 2001Odyssey en référence au film de Stanley Kubrick. Rien que ce nom m’aurait fait fuir. Je me suis toujours endormie devant ce film que j’ai lors de sa projection. Fatigue, salle plongée dans le noir…

Je reviens au top 50 de topito. Si vous voulez y jeter un coup d’œil, voilà :

1. Orange Mécanique – 1971

1

 

2. Le Parrain – 1972

2

3. Le Parrain II – 1974

3

4. Vol au dessus d’un nid de coucou – 1975

4

5. Apocalypse Now – 1979

5

6. Star Wars : Un nouvel espoir – 1977

6

7. Chinatown – 1974

7

8. Les Dents de la mer – 1975

MaxPPP TagID: maxpeoplefr255760.jpg/Photo via MaxPPP

9. Taxi Driver – 1976

1976 --- Robert De Niro as Travis Bickle points a bloody finger at his head in a suicidal gesture on the set of Martin Scorsese's Taxi Driver. --- Image by © Steve Schapiro/Corbis

10. Voyage au bout de l’enfer – 1978

11

11. Alien : Le 8ème passager – 1979

11

12. Rocky – 1976

13

13. Annie Hall – 1977

12

14. La Maman et la Putain – 1973

44

15. Rencontres du 3ème Type – 1977

14

16. L’Exorciste – 1973

16

17. American Graffiti – 1973

graffiti12

18. French Connection – 1971

18

19. Mean Streets – 1973

19

20. Buffet Froid – 1979

46

21. Aguirre, la colère de Dieu – 1972

20

22. Le dernier Tango à Paris – 1972

21

23. Monty Python : Sacré Graal ! – 1975

22

24. The Rocky Horror Picture Show – 1975

23

25. Serpico – 1973

24

26. Délivrance – 1972

25

27. M.A.S.H – 1970

15

28. Le Cercle Rouge – 1970

47

29. Barry Lyndon – 1975

26

30. Un après-midi de chien – 1975

27

31. Conversation secrète – 1974

28

32. Halloween – 1978

29

33. Saturday Night Fever – 1977

30

34. Les Valseuses – 1974

42

35. Les Hommes du Président – 1976

31

36. L’inspecteur Harry – 1971

32

37. Grease – 1978

33

38. La Nuit américaine – 1973

45

39. Manhattan – 1979

34

40. La balade sauvage – 1973

35

41. Cris et chuchotements – 1972

36

42. Midnight Express – 1978

37

43. L’Arnaque – 1973

38

44. Massacre à la tronçonneuse – 1974

39

45. Monty Python : La Vie de Brian – 1979

40

46. Little Big Man – 1970

41

47. Série Noire – 1979

43

48. Du côté d’Orouët – 1973

48

49. Carrie au bal du diable – 1976

49

50. The Man who Fell to Earth – 197650

Share

4 réflexions sur « Top 50 des années 70 »

  1. et bien j’ en ai vu 14 dans la liste que tu proposes, et celui que j’ ai préféré est  » voyage au bout de l’ enfer  »
    et c’ est chez moi que je les ai vus, soit à la télé, soit en Dvd !
    Je ne sais pourquoi, mais je ne fréquente que rarement les salles obscures !
    IL faut bien avouer que certains films laissent des traces !
    Passe une bonne journée Françoise
    bisous

  2. Hé bien, je n’ai vu que tous ceux qui sont passés à la télé.
    Je n’aime pas les salles de ciné … Je n’ai du y aller que quatre ou cinq fois dans ma vie.
    A part avec les MJC pendant mon internat où on avait toutes les semaines une projection.
    Peu de films m’ont vraiment marquée.
    Je les vois et les oublie.
    Par contre j’adore certaines de leurs musiques ou chansons cultes.
    Bon mardi, dans la morosité et la grisaille …
    Bisoux, françoise

  3. 23 pour moi, mon préféré ? Star Wars pour ses idées « politiques » (la lutte contre l’hégémonie de la pensée unique et raciste)…
    Sourire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.