Incidents bagages

Quand vous descendez de l’avion et que vous attendez vos bagages, le temps peut paraître long surtout si vous avez déjà passé douze heures en l’air plus le temps de transfert, d’attente d’embarquement. Quand vous vous retrouvez tout seul, que le carrousel des bagages, vide, s’arrête, vous pouvez vous sentir encore plus seul et plus fatigué. Vous allez sortir léger, sans bagages. Ça arrive et ça arrive même de plus en plus souvent. Pourquoi ? Et que faire ?

Ça ne vous est jamais arrivé ? Ça vous arrivera. Il suffit de prendre l’avion régulièrement pour avoir cette chance. Certains n’ont jamais de souci de bagages, d’autres régulièrement. Ceux-là sont entraînés, ne s’inquiètent plus, ne s’énervent pas davantage même si, de temps en temps, ils ne se demandent même plus « pourquoi encore moi ? » Ce qui les rassure ou les fait rire, c’est qu’ils ne sont presque jamais seuls, ce qui est plutôt bon signe.

Vous avez compris que je fais partie de cette troupe de « malchanceux ». Une fois de plus, je suis arrivée sans mes valises qui s’étaient fait la malle, ou la belle si vous préférez. Je suis donc allée au bureau dédié aux « Incidents bagages ». Même si c’est un peu long et désespérant, il  n’y a que deux employés et bien plus de passagers en manque, je dois reconnaître qu’à Toulouse ça s’est mieux passé que la dernière fois à La Réunion, au moins le monsieur de service un dimanche matin, malgré le ciel gris, avait le sourire. Et moi aussi.

Moi qui dis assez régulièrement ce qui va mal, j’avais envie de dire ce qui marche et même, cette fois, de féliciter Air France.

Si l’attente fut un peu longue avant de remplir le dossier « incident bagages », la suite a été relativement rapide et surtout efficace.

J’ai reçu successivement un sms me prévenant que mes valises avaient été localisées, puis un autre sms précisant qu’elles étaient embarquées sur un vol vers Toulouse, enfin un appel pour me donner l’heure de livraison à mon domicile : entre 19 et 21 heures. À 19 heures quinze, mes valises étaient là, avec moi.

Bravo Air France.

Pour tout dire, les valises avaient été ouvertes, les cadenas TSA mal refermés le prouvaient et l’une d’elle avait été fouillée, retournée mais ça, ce n’est pas Air France.

3 réflexions au sujet de « Incidents bagages »

  1. Je suppose qu’ on est déjà bien content de retrouver ses bagages, mais j’ ai pu lire que les vols étaient de plus en plus fréquents, comme pour les colis à la poste !
    Bonne journée Françoise
    bisous

  2. Ca m’est arrivé une fois lors d’une saison en montagne, à mon premier vrai travail ou je venais d’être engagé dans un restaurant situé dans une station très huppé. Il a fallu tout racheter malgré un compte déjà dans le rouge 🙁
    Bien que j’étais nourri et logé j’ai du sacrifier mon compte en banque pour pouvoir m’habiller. Marre de payer pour rien des navettes pour aller laver mon linge dans une station moins chère ou prendre des nouvelles de ma malle égarée que j’ai fini par la retrouver quand j’en avait plus besoin, merci la SNCF.

  3. Pour ça je n’ai jamais eu de chance toujours dans les dernières valise… mais si elle n’arrive pas oui, cela serait pire…
    sauf une fois elle est arrivée la première….
    il faut dire qu’elle avait été chargée la dernière j’avais faillit rater l’avion….
    Tout les voyages m’ont offert son lot de stresse et de trouille…
    Amitiés
    Jean

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *