C’est dimanche (91)

Les dimanches se suivent et finalement, se ressemblent avec leurs histoires drôles. J’essaie de me renouveler cependant ; le thème de cette semaine : l’informatique. Je vous assure, nous pouvons trouver de quoi rire de ce sujet.

*****

Un petit garçon commence à se poser des questions précises sur la naissance et la conception des bébés. Comme il sait auprès de qui il peut avoir des réponses, il va voir sa mère et il lui demande :
– « Maman, Maman, comment on fait les enfants ? Comment je suis né ? Dis, maman , comment ? »
Un peu embarrassée, la mère réfléchit et dit :
– « Eh bien, c’est une longue histoire, veux-tu vraiment que je te la raconte ? »
– « Oui, bien sûr », répondit le petit.

La mère commença ainsi : « Papa et maman se sont rencontrés dans un cybercafé. Papa a donné rendez-vous par e-mail à maman. Maman a accepté, puis ils se sont revus à plusieurs reprises dans un cybercafé. Un jour, ils sont allés dans les toilettes et papa a rentré son joystick dans le jeu de maman qui a fait des uploads des mémoires stick de papa. Puis, comme papa a oublié de mettre une protection, un nouveau programme est apparu, toi. »

Je ne sais pas si vous auriez été satisfait de pareille explication. Moi, j’ai comme un doute. Ce n’est pas claie. Est-ce juste une question de langage ?

*****

Les informaticiens ont, parait-il, classé les femmes selon leur caractère, leurs caractéristiques, bien sûr ils ont utilisé leur langage…
La femme « Disque dur » :
Elle se souvient de tout, pour toujours.
La femme CD-ROM :
Elle va toujours de plus en plus vite, avec le temps.
La femme RAM :
Elle oublie tout de vous, dès le moment où vous lui tournez le dos.
La femme Windows :
Tout le monde sait qu’elle ne peut pas faire une chose correctement, mais personne ne peut vivre sans elle.
La femme Économiseur d’écran :
Elle est bonne à rien, mais au moins, elle est marrante !
La femme Internet :
C’est une  avaleuse de bits.
La femme Serveur Web :
Toujours occupée quand vous avez besoin d’elle.

La femme Multimédia :
Elle sait rendre jolies des choses dénuées d’intérêt.
La femme Excel :
On dit d’elle qu’elle peut faire énormément de choses, classer, calculer… mais vous l’employez surtout pour gérer votre planning.
La femme Courrier électronique :
Sur dix choses qu’elle dit, neuf sont des pures conneries.
La femme Virus :
Aussi connue sous le nom d’épouse : quand vous ne l’attendez pas, elle arrive, s’installe et utilise toutes vos ressources. Si vous essayez de la désinstaller, vous perdez forcément quelque chose… Dans le pire des cas en la désinstallant, vous perdez tout. Oui, vous perdez tout…

*****

Robert doit rencontrer « pour de vrai » une amie dont il a fait connaissance sur Internet.  Il ne l’a encore jamais vue sauf en photo. Il confie son appréhension à son ami Bernard.
– « Qu’est-ce que je fais si elle est moche ? On a rendez-vous au restaurant et je serai obligé de passer toute la soirée avec elle parce que je n’oserai pas faire autrement… Tu n’aurais pas une idée pour m’en sortir sans trop de difficulté ? »
Son ami Bernard lui répond :
– « Ne t’en fais pas. Tu vas simplement entrer dans le restaurant et t’avancer vers elle. Si ce que tu vois te plaît, alors pas de problème pour ta soirée mais si elle est vraiment moche, alors tu n’auras qu’à te laisser tomber sur le sol et à faire croire que tu as une subite crise d’asthme en criant : « Aaaaaaggghhh! » »
Ce soir là, Robert entre dans le restaurant et repère la jeune femme très jolie et qui ressemble bien à la photo mais… en mieux.
À dire vrai, elle est superbe. Il n’en revient pas tant elle est belle. Il s’approche et s’apprête à lui parler lorsque la fille s’écroule par terre et crie : « Aaaaaaggghhh! »

*****

J’ose une histoire pas très élégante mais bon, une fois n’est pas coutume. Tout ça pour vous dire qu’on n’arrête pas le progrès et que les ordinateurs sont de plus en plus performants.

Georges se plaint à son ami qu’il a mal au coude depuis un certain temps et il confie qu’il devrait aller voir un médecin mais lequel pour être en confiance ?
– « Tu es fou ! Aller voir un médecin au XXIème siècle ! « , lui dit son copain, « il existe de puissants ordinateurs qui peuvent détecter toutes les maladies ! Tu ne vas pas attendre trois heures à l’hôpital pour rien ! Ça ne coûte pas cher et c’est très précis. Tu vas à ton supermarché, il y a un ordinateur. Apporte un flacon d’urine et une pièce de deux euros, et le tour est joué. »
Le lendemain, Georges repense à ce que lui a dit son ami. « Pour 2 €… qu’est ce que je risque ?  »
Il part alors pour le supermarché avec sa pièce et son flacon d’urine. Il place le flacon dans l’ordinateur, insère les deux euros.
L’ordinateur se met en marche : les lumières clignotent, il sort finalement une feuille.
« Diagnostic : vous souffrez d’une tendinite au coude. Solution : trempez votre coude tous les soirs dans de l’eau chaude pendant deux semaines. Conseil du jour : évitez les charges lourdes. »
Georges est très surpris, il admet finalement que la science progresse mais il se dit que l’ordinateur peut se tromper. Il décide donc de recommencer l’expérience.

Il prend un flacon et le remplit partiellement avec de l’eau du robinet. Il recueille ensuite un peu de bave de son chien. Il ajoute un peu d’urine de sa femme et de sa fille. Pour finir, il se masturbe et ajoute le résultat de l’exercice par dessus. Il mélange le tout pour une parfaite homogénéité. Le lendemain, il retourne au supermarché avec sa mixture. Il pose le flacon dans l’ordinateur, insère sa pièce de 2 €, les lumières clignotent. Georges pense qu’il va faire sauter l’ordinateur et se frotte les mains, souriant.
Il en sort finalement une feuille, avec les diagnostics suivants :
« Diagnostic 1 : votre eau est calcaire et impure. Solution : installer un purificateur d’eau. Diagnostic 2 : votre chien a des vers. Solution : mettez-le sous vermifuges pendant une semaine. Diagnostic 3 : votre fille se drogue à la cocaïne. Solution : mettez-la en cure de désintoxication. Diagnostic 4 : votre femme est enceinte. Ce sont des jumelles, elles ne sont pas de vous. Solution : consultez votre avocat dès maintenant. Conseil du jour : arrêter de vous branler, ça n’arrange pas votre tendinite au coude. »

*****

Et pour ne pas avoir l’air dépassé, un petit lexique  avec des règles de base pour vous aider à parler informaticien avec votre mari, votre fils ou un ami. Ceci améliora sûrement la communication.

– Si, au restaurant, il réfléchit trop longuement devant la carte, dites-lui : « Hello, tu as fait un time out, ou quoi ? »

– La télécommande en main, vous essayez, en vain, d’allumer votre téléviseur. Ne dites pas : « Bizarre, ma télé ne s’est pas allumée ! » mais dites plutôt « Bizarre, ma télé n’a pas booté ! ».

– Si vous êtes écolo dans l’âme et que la question de la gestion des déchets est pour vous capitale, ne dites pas : « Tu devrais tasser le contenu de ce sac poubelle ». Dites : « Tu devrais zipper la trashcan. »

– Dans un embouteillage, ne dites pas : « Cette route est toujours fort encombrée. » Dites : « Ça s’arrange pas, la bande passante sur cette route ! »

– S’il est assoiffé, ne lui proposez pas d’aller se rincer le gosier au bistrot du coin mais bien d’aller faire un petit download chez le provider de bière.

– S’il vous raconte n’importe quoi, dites-lui : « T’as crashé ton registre ou quoi ? »

– S’il ne vous répond pas : « Ohé ?.. T’as fait un reset ? »

– Si vous désirez que votre ami baisse le ton, demandez-lui de mettre la musique en  background.

– S’il a des difficultés à vous écouter et à écrire en même temps, dites-lui : « C’est quoi le problème ?.. Tu n’es pas multitâche toi ? » (N’oubliez pas ces sont des hommes. Les multitâches, c’est féminin).

– S’il vous casse les pieds, criez : « Elle est où, la touche Escape ? »

D’autre part, il est fort probable que vous ne compreniez pas certaines phrases de vos amis informaticiens. Voici quelques exemples qui pourraient vous être utiles :

« Ta soeur, elle est vraiment plug&play » : Elle couche vraiment avec tout le monde ?

« Bon, moi je vais faire un shutdown » : Bon, moi je vais me coucher

– « J’ai optimisé les settings de ma femme » : Ma femme fait le repassage et la vaisselle très rapidement et sans râler

« Ho, stop, y’a overflow ! » : Pas trop vite, je ne comprends plus rien de ce que tu me dis !

-« Tu veux swaper avec moi ? » : Veux-tu changer de place avec moi ?

*****

Nous ne sommes pas obligés de comprendre ni de chercher à comprendre ceux qui décident de parler leur langue de bois.

Par ailleurs, ce dessin tend à prouver que nous ne pouvons plus rire de tout. ATTENTION : notre liberté se réduit petit à petit.

Share

7 réflexions au sujet de « C’est dimanche (91) »

  1. mais je dirais toujours bonne fin de semaine !
    Merci pour ces histoires dont l’ une en effet !!!!
    bon dimanche Françoise
    bisous

  2. Enervée depuis plusieurs jours, je me détends en ce dimanche matin ! L’informatique et son langage sont pour moi et vrai casse-tête ! Je ne « sais que cliquer » ! Tiens, moi aussi j’ai mal au coude….Je pourrais peut-être faire des examens ???
    J’ai bien aimé aussi l’histoire de ce petit garçon qui demandait des explications sur sa naissance….C’était d’une clarté (la réponse de la maman !)…
    Bon dimanche Françoise et merci !

  3. Heureusement, l’informatique n’existait pas au temps de mes enfants. Pour l’explication de la conception, je n’y ai pas participé.

  4. Elle est un peu crado, la blague de l’ordi diagnosticien mais elle est bonne !
    Je retiens aussi de proposer aux copains un petit « download chez le provider de bière »… Excellente !

  5. Bonjour ma douce Françoise, vive ton dimanche !

    Si vous aimez cuisiner, il faut aller à cette adresse, potages sublimes,
    toutes sortes de recettes alléchantes pour des repas colorés, ou délicats,
    en famille ou entre amis.
    Cette amie vous invite en images à suivre ses conseils culinaires.
    Je trouve son blog goûteux.
    http://ciboulette-cannelle-et-compagnie2.over-blog.com/

    Un monde de Style, que tous connaissons bien, mais
    qu’il fait bon rappeler.
    De belles créations d’horloges et de calendriers, pour nous
    donner l’heure et le jour chaque jour dans notre petit monde.
    Une douce amie qui a toujours de l’humour.
    A voir ou à revoir, ça compagnie vous enchantera.
    http://sylounette.eklablog.com/

    Aujourd’hui je commence par les liens, tu vois, ça change un peu.
    Après une nuit qui je te souhaite a été douce, je passe te porter
    ton breuvage du matin, pour moi café.
    Le brouillard est chez moi et le temps ne semble pas
    vouloir être magnifique aujourd’hui.
    Comme dirait Sylounette, mais où est donc le bel été indien.

    Je te souhaite quand même un lundi, le dernier de septembre,
    assez agréable, avec le sourire et la joie de vivre au fond du
    coeur.

    Prends soin de toi.

    Lolli

  6. Bonne semaine dans cet automne qui arrive doucement mais sûrement
    Les couleurs sont divinement belles chez moi ce matin
    @ bientôt

  7. Bonjour Françoise
    Ouhhh le vocab, va falloir refaire les dicos adaptés au monde
    informatique, sinon le cerveau peut faire « bug »
    J’ai découvert le mot « Shutdown » hier aux infos sur l’Amérique
    Bisous et douce journée
    Frieda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *