Ieto

La Ravine Saint-Leu est un lieu surprenant, magique, un vaste site encadré de hautes falaises (les remparts) où nichent des oiseaux. C’est une sorte de cirque naturel ou plutôt c’est une tranchée dans la montagne créée par l’érosion, l’eau ne coule ici que de manière exceptionnelle lors des pluies cycloniques. Cet espace, bordé d’une végétation luxuriante, est ouvert vers l’océan situé à 200 mètres à peine, c’est désormais un des lieux de spectacles majeurs à La Réunion et depuis 1998, le site a accueilli certains des grands concerts. J’y ai vu et entendu Cesaria Evoria et Davy Sicard entre autres.

Ce soir, nous sommes en plein Tempo Festival à Saint Leu (15ème édition), c’est là que j’ai découvert Ieto. La troupe, ça fait beaucoup pour deux acrobates originaux, est extraordinaire mais Ieto sort vraiment de l’ordinaire, c’est sûr. Je n’avais jamais vu de gens comme eux. Formés à l’École du Cirque du Lido et lauréats « Jeunes Talents Cirque 2008 », Ieto est depuis sa création devenu un spectacle phare du nouveau cirque européen. Deux artistes sur scène : l’un semble rigide et rigoureux, l’autre non. Ils se narguent et  inventent ensemble un pas de deux surprenant entre des planches (de une à sept) et avec quelques cordes.

Jeux d’équilibre, sauts, danses, marches  ; entre démonstration de breakdance et numéro de clowns acrobates. En deux temps – trois mouvements, les planches passent à la verticale et deviennent des  mâts instables, des  toboggans ou des navires.

Moi, j’ai aimé ce spectacle à la fois poétique et finement burlesque Je n’étais pas la seule et de nombreux enfants ont apprécié aussi.

Voilà, vous pouvez avoir un aperçu de quelques minutes de ce spectacle d’une heure dix (soixante-dix minutes de plaisir) :

Alors, comment avez-vous trouvé ces artistes ?

Moi, c’était la nuit en plein air, donc au dessus de ma tête du ciel noir et des étoiles. Pas un mot des artistes, mais le bruit des vagues et des navires imaginaires, avec en plus la voix de Julien Clerc qui me chantait en silence (Merci  Étienne Roda-Gil) :

Dans un ciel de réglisse, j’ai jeté des dragées
C’est la croix du sud que je viens de semer

 

4 réflexions au sujet de « Ieto »

  1. bonjour Françoise, c’est merveilleux ce que tu dis, ce spectacle est prodigieux et ces deux garçons des artistes exceptionnels, on imagine ce spectacle dans ce lieu magique, bravo LETO et bravo Françoise, bonne journée à toi et les tiens , bisous
    (nous avons nos enfants et petits enfants à la maison,…)

  2. Après des siècles de cirque, pas facile d’ être original.
    Ces deux là ont trouvé leur formule, avec cette extraordinaire capacité de laisser croire que c’ est facile !
    Quel travail derrière ce spectacle !
    Merci
    bonne journée
    bisous

  3. Bonjour Françoise
    comme déjà dit pas de vidéo ici…snif
    Je te souhaite un très bon vendredi
    Nos amitiés bises
    Qing&René

  4. Un bien joli spectacle ….on apprécie son originalité
    Bravo pour les paroles d’Etienne
    Douce journée Françoise
    Bisous
    timilo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *