Pluie de météorites

Personne ne les avait vues venir. Pas un scientifique ne les avait aperçues. Tous les yeux étaient braqués sur 2012 DA14, et pourtant des météorites se sont abattues, vendredi 15 février, sur la région russe de l’Oural, accompagnées d’éclairs et d’explosions, blessant un millier de personnes.

2012 DA14 retenait l’attention de tous. C’est un gros «objet» céleste qui est passé à deux doigts de notre planète. Astéroïde géocroiseur d’environ 45 mètres de diamètre et d’une masse de l’ordre de 120 000 tonnes, découvert le 23 février 2012, il est passé, le 15 février 2013,  à seulement 0,09 distance lunaire (34 000 km) de la Terre. Nous l’avons vu venir et  nous frôler. Aurions-nous pu l’éviter si sa trajectoire avait été un peu différente ? Tous les moyens technologiques dont nous disposons auraient-ils été utiles ? Les scientifiques et les cinéastes sont un peu mythomanes. Aurait-on pu jouer Armageddon (film de 1998) pour de vrai ? Même épinglé commandeur dans l’ordre des Arts et des Lettres par la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, Bruce Willis aurait-il pu faire quelque chose ?

Moi, je n’y cois pas. L’homme ne peut rien (ou presque rien) contre la nature.

Revenons à cette pluie de météorites en Russie.
Qu’est-ce qu’une météorite ? C’est un corps céleste venu d’on ne sait où exactement, une pierre issue du hasard, agrégée puis fragmentée, désagrégée, autrement dit on ne sait pas grand chose, on suppose : big bang, naissance du monde…

Personne n’a vu venir les fragments de météorites de l’Oural. Trop petits. Pas intéressants, sauf pour ceux qui les ont reçus en pleine figure. Ils n’ont pas de nom. Nous ne les avons pas maîtrisés. Finalement, ça n’est pas rassurant, une chose est certaine : nous ne sommes pas les maîtres de l’univers.

Le hasard, l’imprévisibilité du mouvement des corps célestes, l’impossible localisation de leur éventuel impact sur terre, voilà de quoi frémir et fournir des sujets de films : Armageddon, Deep Impact, Le jour d’Après, Fusion, 2012…

Le chaos est possible, les catastrophes aussi. De là, l’idée d’une fin du monde… De toute façon, c’est tous les jours la fin du monde pour quelqu’un ou quelque chose, et ce, depuis la nuit des temps, alors…

Share

9 réflexions au sujet de « Pluie de météorites »

  1. Bonjour Françoise
    oui on est très peu de chose dans le cosmos
    Je te souhaite une très bon dimanche
    Nos amitiés bises
    Qing&René

  2. Je ne sais si un jour l’ homme comprendra vraiment l’ univers, d’ autant qu’ il est en perpétuel évolution.
    Il est quand même difficile de de croire que tout est dû au hasard, et ça me choque qu’ on puisse dire que notre monde sort du néant.
    il suffit de voir sur terre l’ incroyable complexité de l’ être humain pour que je me dise qu’ au départ, il y a bien eu un maitre d’ oeuvre..
    J’ aurais bien dit que tout ce que nous envoyons dans le ciel pourrait avoir une influence néfaste, mais il semble qu’ avant même que l’ homme n’ existe, notre terre a déjà reçu les foudres du ciel et le feu des volcans dont on dit aujourd’ hui, que c’ est grâce à eux que nous existons !
    Mais tu as raison, nous subissons et ne maîtrisons rien !
    bon dimanche
    bisous

  3. Pour moi je me dis tout simplement : la nature se venge… quand je vois tout ce que l’homme fait à la nature en permanence au final elle ne se venge pas si souvent que ça. belle journée à toi

  4. Bonjour, merci pour ta visite; c’est vrai que J Vasconcelos a fait beaucoup parler d’elle; pour ma part j’aime bien ce qu’elle fait, et j’aime bien le mélange des genres, mais pas toujours quand même!! la prochaine expo à versailles promet dêtre intéressante, à suivre; étonnnat en effet que personne ne l’ai vue venir, cette météorite, comme quoi notre bonne vieille terre est peu de choses bon dimanche francine

  5. tu as raison…L’homme ne peut rien (ou presque rien) contre la nature ! nous n’arions rien pu faire contre 2012 DA14 ! la pluie de méteorite sur la Russie n’est qu’un moindre mal à côté de ce qu’aurait pu faire un tel monstre !
    bon weekend chere Françoise, grosses bises

  6. La science a beau progresser, il y a encore beaucoup de choses que nous ne comprenons pas

  7. Bonjour Françoise
    On trouve ces explications scientifiques
    par peur de la Finitude
    Mais on n’y peut rien, comme tu le dis si bien
    c’est la nature qui décide
    Bisous
    Frieda

  8. Ce que je trouve surprenant dans cette histoire c’est l’absence de commentaires de la communauté scientifique ! Aucune explication sur ce phénomène ni pourquoi ni comment c’est arrivé… C’est sans doute parce que c’est arrivé en Russie…
    Bon dimanche !

  9. Je pense qu’ il est encore bien trop tôt, mais qu’ un jour pourrait venir où nous saurions comment faire pour préserver la planète, la vie, et éventuellement la conscience… si nous n’ avons pas fait tout péter avant. Croisons les doigts.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *