Le Ku-Klux-Klan

Loin d’être une période de paix, les jours de Noël ou les jours proches ont leur lot de drames : tremblement de terre (2003), tsunami (2004), attentats, etc.

C’est un jour de Noël, en 1865, qu’un groupe de six jeunes gens eut même une idée… oserai-je l’adjectif flamboyante ? Je pense à ces croix en feu qui m’ont effrayée dans ma jeunesse.

(JPG)
A la suite à la défaite des troupes confédérées (sudistes) lors de la guerre de Sécession et de l’assassinat d’Abraham Lincoln (le premier président républicain et anti-esclavagiste),  six jeunes officiers du Sud décidèrent de créer, pendant la nuit de Noël 1865, le Ku Klux Klan (KKK).  Curieuse idée pour un jour de paix et d’amour de vouloir massacrer son prochain.

Le KKK prône la supériorité blanche et use de violence pour imposer ses idées : des raids, des lynchages, des incendies, des agressions physiques. Des massacres de Noirs  eurent lieu à Memphis et à La Nouvelle-Orléans en 1866. Et d’autres encore, plus tard.

Le Klan fut officiellement dissous en 1871 mais il fut refondé le 24 décembre 1915 à Atlanta.

Classée à l’extrême-droite sur l’échiquier politique, il ne fut cependant jamais un parti.  Il resta une organisation de défense des intérêts blancs. Le Ku Klux Klan revendique la suprématie de la «race» blanche sur les autres «races»  : les Noirs, descendants des anciens esclaves, les Asiatiques (immigrés chinois et japonais), les Hispaniques (Mexicains, Portoricains, Cubains et autres latinos), et même les Européens orientaux (Russes, Ukrainiens, etc). Le Klan est antisémite, anticatholique aussi ; il est tout simplement xénophobe.

Le second Ku Klux Klan (celui de 1915) disparaît officiellement en 1944, après sa mise en liquidation judiciaire suite à des impôts impayés depuis 1920.

Après la Seconde Guerre Mondiale, des individus tenteront de faire renaître une troisième fois le Ku Klux Klan, mais rien n’y fera. Il y aura, dans les années 1950 et 1960, de temps à autre un regain d’activité de certains groupuscules au moment des débats sur la loi contre la ségrégation raciale mais le Ku Klux Klan tel qu’il était auparavant, n’existera plus.

Je pense à Rosa Park, la courageuse  qui a osé dire « non » à la situation et à cette chanson qui lui est dédiée par Pascal Obispo. Ecoutez et regardez.

Au XXIe siècle, il existe toujours une nébuleuse d’organisations plus ou moins formelles et structurées, légales ou clandestines : des groupes néo-nazis, des milices privées d’autodéfense plus communautaires et il y semble que le nombre de membres a augmenté depuis l’année 2000 ; elle compterait actuellement 5 000 à 8 000 membres répartis dans 179 sections.

Ça promet des jours tristes si la crise qui affecte le monde entier s’éternise.

6 réflexions au sujet de « Le Ku-Klux-Klan »

  1. Bonjour Françoise ! j’ai eu du mal pour arriver jusqu’à vous…mon ordinateur semble si vieux lui !!! il est poussif et m’empêche de me connecter comme je veux sur « qui je veux » !
    Je me souviens très bien du KKK…on en parlait beaucoup dans ma jeunesse…(ce qu’elle est loin celle-là !)…Et maintenant, d’autres groupements extrémistes existent encore. Les néo-nazistes n’ont pas bonne mémoire, et pourtant ! le nazisme ne nous laisse pas de bons souvenirs…Tout ceci est triste. Gardons tout de même l’espoir…

  2. Oui, Françoise, je me souviens bien des images de croix en flammes que la télé alors balbutiante, nous montrait quand il s’agissait de parler du problème noir au USA.
    De toute manière tout ce qui prone une quelconque supériorité est dangereux. Malheureusement je pense que ces grupuscule seront de plus en plus nombreux et lié non seulement au fait de la race mais aussi au fait religieux.
    Encore hier au Pakistan une fille a été froidement assassinée parce que chretienne.
    Et l’Europe n’echapera pas à cette montée des extrèmes parce que ceux qui ont en tête des idées malsaines, qu’il ne peuvent pas exprimer du fait de la loi, n’attendent que des pretextes pour se mettre en action..
    Oui, ce Noël, est pour beaucoup de gens un jour de renouveau dans la violence.
    Amitié
    Antonio

  3. Rappel utile de l’historique du KKK. Si le klan a disparu, dans les faits le racisme ordinaire subsistera toujours. On est toujours l’étranger de quelqu’un.
    Bonne année 2013. dinosaure80.

  4. je frissonne encore en me souvenant de quelques reportages !
    Quelle folie !
    Hélas, des fous, il y en aura toujours, et lorsque la misère règne, ils sortent du bois !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *