C’est dimanche (50)

Ce dimanche, pour rire des histoires de vieux. Ils peuvent être drôles aussi. J’espère que vous sourirez.

*****
Une petite expérience valant mieux qu’un long discours, un curé décide qu’une démonstration donnerait plus de poids à son sermon du Dimanche. Pour cela, il met quatre vers de terre dans quatre flacons :
– Le premier ver dans un flacon de Ricard,
– Le second dans un flacon plein de fumée de cigarette,
– Le troisième dans un flacon de sperme,
– Enfin Le dernier, dans un flacon d’eau bien propre.
À la fin de son sermon, le curé donna les résultats de son expérience :
– Le ver dans le flacon de Ricard est mort.
– Le second, dans le flacon plein de fumée de cigarette, est mort.
– Le troisième dans le flacon de sperme est mort.
– Le dernier dans le flacon d’eau bien propre a survécu.
Le curé demande donc à l’assemblée : « Quels enseignements pouvons-nous tirer de cette démonstration ? »
On entend alors le vieux Jules qui est sorti du bar avant la messe s’écrier :

«Tant qu’on boit, qu’on fume et qu’on baise, on n’aura pas de vers ! »
*****¨

Deux petits vieux décident de prendre du bon temps. Ils décident donc de prendre quelques verres et de finir au bordel local. L’hôtesse, en voyant arriver ces deux petits vieux, dit immédiatement à son gérant :
– « Va dans les deux premières chambres et met une poupée gonflable dans chaque lit. Ces deux-là sont si vieux et si saouls que je ne vais pas perdre mon temps avec deux de mes filles. Ils ne verront jamais la différence.  »
Le gérant fit ce qu’il devait faire et les deux vieux montèrent chacun dans une chambre.
L’affaire terminée, sur le chemin du retour, le premier vieux dit :
– Je pense que la fille était morte.
–  » Morte, dit l’autre, pourquoi dis-tu ça ?  »
– « Ben, elle ne réagissait pas et elle n’a fait aucune remarque tout le temps que je lui ai fait l’amour ».
Son ami dit alors :
– « Moi, c’est pire ! Je pense que la mienne était une sorcière !  »
– « Une sorcière, comment peux-tu dire ça ?  »
– « Ben, je lui faisais l’amour, je l’embrassais partout et je lui ai même fait une petite morsure dans le cou. Alors, elle a pété et elle a disparu par la fenêtre en emportant mon dentier !  »
*****

C’est un Papy qui vient de s’acheter une voiture neuve. Il l’essaye sur l’autoroute puis il décide de la pousser à 160 kms/heure pour voir ce qu’elle a sous le capot.
Au bout d’un moment, dans le rétroviseur, il s’aperçoit qu’un véhicule de gendarmerie le suit, il accélère !
Les gendarmes ont une voiture plus puissante et le doublent, ils le font garer sur le côté. Le chef descend du véhicule de police et lui dit :

-« 160 kilomètres-heure, non mais ça ne va pas Pépé ? Il me reste trente minutes pour finir mon service, je veux bien me montrer indulgent et passer l’éponge à condition que vous me donniez un motif de cet excès de vitesse et surtout un motif que je n’ai pas l’habitude d’entendre… Sinon P.V et points en moins ! »
Le papy le regarde. réfléchit et dit:
– « Il y a longtemps ma femme s’est tirée avec un gendarme, et là quand je vous ai aperçu je me suis dit :  » Bon Dieu ! Ça y est ! Il me la ramène. »

Le Papy est reparti sans P.V.
*****

C’est un vieux monsieur de 75 ans qui passe une semaine dans un hôtel 5 étoiles avec une toute jeune femme pour son voyage de noces.
Le matin suivant leur arrivée, le vieux monsieur arrive dans le restaurant pour le petit-déjeuner en arborant un grand sourire. Il se sert copieusement, parle gaiement avec ses voisins de table, plaisante à tout va.
Une demi heure plus tard, sa jeune épouse pénètre à son tour dans le restaurant l’air hagard. Elle commande un café d’une voix tellement faible que le garçon doit lui faire répéter sa commande…
Lorsque son mari a terminé son repas pantagruélique, il s’excuse auprès de sa femme, et remonte dans leur chambre.
À ce moment, le garçon qui se posait plein de questions au sujet des nouveaux mariés aborde la jeune femme :
– Euh, madame, si je puis me permettre, vous avez l’air réellement fatiguée. C’est étonnant, d’autant plus que votre mari, lui, tient une forme incroyable…
La jeune femme répond:
– Ce type m’a bien eue. Il m’avait dit qu’il avait économisé pendant cinquante ans! Je pensais qu’il voulait parler d’argent.

*****

C’est un couple de personnes âgées. Ils sont encore follement amoureux l’un de l’autre. Ils se présentent tous les deux chez le médecin pour le bilan de santé annuel et se retrouvent complètement désabusés lorsque le médecin leur révèle que Madame est cardiaque au dernier stade, et qu’elle risque une attaque n’importe quand. Il lui faut donc éviter tout stress, manger sans sel, et plus jamais, jamais au grand jamais, faire l’amour car la tension monterait trop haut.
Alors pendant quelques semaines, le couple vit selon les règles édictées par le médecin. Finalement, un jour, aussi bien Monsieur que Madame se retrouvent tellement en manque que le mari décide d’aller coucher en bas dans le canapé pour éviter la tentation de l’acte charnel.
Quelques semaines passent encore, et un beau soir, Monsieur croise Madame dans l’escalier ; elle descend alors qu’il est en train de monter :
– Chéri, je dois te confier quelque chose…. j’allais me suicider.
– Oh ben je suis content de te l’entendre dire, parce que j’allais monter pour te tuer !

*****

Un vieux tout tremblotant, assis sur un banc, voit un jeune homme portant un Walkman s’asseoir près de lui et trembloter tout comme lui.
Le vieux :
– Parkinson ?
Le jeune :
– Non, Michael Jackson..

*****

Deux vieillards sont en pleine conversation dans le parc de leur maison de retraite :
– Oui mon gars, c’est comme je te le dis ! Je l’ai fait trois fois la nuit dernière avec une fille de 30 ans.
– Tu rigoles ?! Tu ne saurais même plus le faire une fois ! C’est des conneries tout ça.
– Mais non, je t’assure. En fait, j’ai un secret : Il faut manger beaucoup de pain complet. Je ne rigole pas, essaie et tu verras. Ça marche !
Quelque temps plus tard, le vieux, intéressé et curieux, se rue chez le boulanger.
La boulangère:
– Bonjour Monsieur. Qu’est-ce que ce sera pour vous?
Le vieux:
– Je voudrais quatre pains complets
La boulangère:
– Ça fait beaucoup de pain dites donc. Vous êtes sûr qu’il ne sera pas dur avant
que vous ne l’ayez terminé?
Le vieux:
– C’est incroyable ça. Alors tout le monde était au courant sauf moi?

*****

Un gars de 70 ans va faire un bilan de santé chez son médecin.
Le docteur : « Vous êtes en très grande forme pour votre âge ! A quel âge est mort
votre père ? »
Le patient : « Qui vous a dit qu’il était mort ? »
Le docteur : « Il est encore en vie ? Ça lui fait quel âge ? »
Le patient : « Il a 92 ans et il se porte comme un charme ! »
Le docteur : « Et quel âge avait votre grand-père quand il est mort ? »
Le patient : « Qui vous a dit qu’il était mort ? »
Le docteur : « Incroyable ! Et lui, quel âge a-t-il ? Il va bien ? »
Le patient : « Il a 115 ans et il se porte tellement bien qu’il va se marier la
semaine prochaine. »
Le docteur : « C’est fou ça… Et pourquoi un homme qui a 115 ans veut se
marier ? »
Le patient : « Qui vous a dit qu’il « voulait » se marier ?’

*****

C’est une vieille dame de 75 ans qui a une vision une nuit, elle voit Dieu et lui parle. Elle lui demande : « Combien de temps me reste-t-il à vivre ? », et Dieu lui répond :
– « Il te reste encore 35 ans à vivre’ ! »
Pendant l’année qui suit cette révélation, la vieille dame subit des tas d’opérations de chirurgie esthétique, sa peau est retendue, son nez refait, elle subit plusieurs liposuccions… Elle est pour ainsi dire, refaite à neuf.
Elle pense que, comme elle doit vivre encore trente-cinq ans, autant avoir l’air jeune de nouveau.
Après que tout soit enfin terminé, elle se décide à rentrer chez elle et au cours de cette même année, elle se fait renverser par une voiture. Elle meurt sur le coup.
Arrivée aux portes du Paradis, c’est Dieu en personne qui la reçoit. Elle lui demande tout de go :
– « Que s’est-il passé ? Il me semble que Vous m’aviez dit que je devais vivre encore trente-cinq ans . »
Et Dieu de répliquer :
– « Nom de Moi, je ne vous avais pas reconnu ! »

*****

Lucie et Germaine sont deux vieilles qui vivent dans une résidence pour personnes âgées. Elles sont veuves toutes les deux mais Germaine aimerait tellement retrouver l’âme soeur…
Un jour, la rumeur d’un nouvel arrivant de sexe masculin vient à leurs oreilles. Comme la rumeur dit aussi que le vieux monsieur est encore très bien conservé et qu’il a de bonnes manières, nos deux vieilles sont toutes excitées et décident d’en savoir un peu plus.
Germaine dit :
– Lucie, tu sais combien je suis timide. Tu ne voudrais pas aller discuter un peu avec lui pour connaître ses intentions?
Lucie qui n’a peur de rien est tout à fait d’accord.
Aussi, au repas suivant, elle se place à la table du nouvel arrivant et essaie de lui tirer les vers du nez.
– Alors comme ça, vous êtes nouveau ici ? Mon amie Germaine et moi, nous nous demandions pourquoi un homme si bien de sa personne comme vous, et si jeune, venait dans une résidence comme la notre sans compagnie…
L’homme répond:
– C’est que je sors de prison… J’y ai passé vingt ans!
– Non, c’est pas vrai ? Vous plaisantez ? Et pour quelle raison ?
– J’ai tué ma troisième femme. Je l’ai étranglée…
– Et qu’est-il arrivé à votre deuxième femme ?
– Je l’ai tuée aussi. Avec mon revolver.
– Heu, et votre première femme alors ?
– Elle est tombée par le balcon de l’immeuble où l’on habitait au cours d’une dispute.
Alors Lucie se tourne sur sa chaise, et regardant Germaine à la table d’à côté
elle cache sa bouche avec sa main et chuchote très fort :
– « Tout va bien Germaine, il est veuf ! »

*****

Récemment à la télévision, on questionnait un couple qui fêtait ses cinquante ans de mariage.
Après la foule de questions habituelles on demanda au mari si dans ces cinquante années d’union il avait quelquefois songé au divorce…
Il répondit très fort:
– « NON. »
Mais il ajouta rapidement :
« Le divorce, JAMAIS, mais le MEURTRE, PLUSIEURS FOIS… »

****¨¨

Cette dernière histoire signifie-t-elle qu’il est préférable de vivre seul(e) ? Un proverbe dit « mieux vaut être seul(e) que mal accompagné(e) », est-ce vrai ?

Bon dimanche et à bientôt.

5 réflexions au sujet de « C’est dimanche (50) »

  1. Bon ! eh bien voilà une bonne dose de rire pour ce dimanche ! Merci Françoise….Bien sûr, vous « écorchez » un peu les vieux, mais…les vieux vous pardonnent…Et s’ils se reconnaissaient ?
    Passez un bon dimanche. Je vous embrasse.

  2. Et bien, quel florilège de bonnes blagues. Le thème est tout bon comme j’aime. Je suis un octogénaire sans complexe. Amitiés. dinosaure80.

  3. Bonsoir Françoise
    J’adore ces sourires du dimanche
    Le deuxième m’a bien fait rire
    Merci et douce soirée
    Frieda

  4. plein de plaisanteries avec les vieux, merci d’avoir pensé à nous !!! superbe ta série du dimanche, , bonne semaine chere Françoise, merci pour ta charmante visite, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *