Langage de Bourbon

Et voilà, c’est re-parti… J’ai pris le gros « lavion » et je me suis éloignée un moment de la Réunion. Je suis contente et en même temps j’ai des regrets et du chagrin… Ça brasse dans le cœur et la tête. Si j’en ai un peu assez de l’île, deux de mes petits-enfants sont encore là-bas. Ils seront en vacances avec moi en métropole, pour Noël. Plus de trente ans de ma vie restent sous le tropique du Capricorne. Ce n’est pas rien.  Heureusement près de Toulouse, je me sens bien et les gens ont l’accent du Sud… Ça chante et ça me rappelle mes vacances d’enfance.

Alors avant de parler comme ici, d’acheter des chocolatines (pains au chocolat) qu’on me donnera dans une poche (sachet), je vous fais connaître quelques autres mots, expressions qui font repérer de bons créoles réunionnais.

… tu dis « ça m’a saisi » ou encore « moin la gaign saisissement » pour dire « j’ai eu peur. »

… tu dis « ça m’a poiké la gueule ! », sans trouver d’autre traduction en français que « j’ai eu la bouche en feu » (tellement c’était pimenté ). Oté, le soleil y poike aussi. Le soleil tape dur.

… ou dis « la ba dan » et « partout là » ce qui signifie respectivement là dedans et ici.

… tu détectes tout créole à cinq kilomètres à la ronde, rien qu’à l’accent, même dans un bus new-yorkais, chinois ou londonien, et tu exploses de joie : « un compatriote ! ». A dire vrai, il me semble qu’on voit de plus en plus de Réunionnais en métropole et partout sur la planète. Le monde est de plus en plus petit…

tu laves ton riz avant de le faire cuire. Oui, le riz ça se lave avant de se faire cuire pour enlever les poussières, saletés et amidon. Ben oui. C’est comme ça que le riz blanc ne colle pas et qu’il libère plus d’arômes.

… pour toi une « christophine », c’est un chouchou. Pourquoi christophine plus que chayotte d’ailleurs. Chouchou, c’est joli,  non ?

… tu manges un ananas « zoreil » avec tes potes « zoreil », et que tu es le(la) seul(e) à trouver ça fade. Il n’y a rien de meilleur que le petit ananas Victoria de la Réunion. Ce n’est pas du chauvinisme, c’est vrai. Une réalité. Goûtez et faites la différence. (J’avoue que le prix en métropole donne à réfléchir. Il n’y a peut-être quelque chose à faire pour aider les exportations de la Réunion vers la métropole ?)

… ou tu réveilles, la nuit, quand tu es en métropole toute out ban famille à la Réunion parce que ou la pas fait attention au décalaz horaire… (surtout quand ban’na en métropole i changent zot l’heure). Décalage deux heures l’été et trois l’hiver ; traduction de la phrase précédente : « tu réveilles toute ta famille parce que tu n’as pas fait attention au décalage horaire… (surtout quand ils changent leur heure.)

… tu dis : « cet été » pour parler du mois de janvier et  personne ne comprend. A Noël, cet été… reconnaissons que ça doit faire bizarre à un zoreille jamais sorti de son coin. Idem pour août qui est le plein hiver à la `Réunion. Il y a même eu de la vraie neige quelquefois en août.

***

Ben après tout ça, « mi vois la fine v’nir un bon kréol, oté ! ». Moin lé un zoréole. La Réunion va finir par vraiment me manquer  si je reste loin trop longtemps.

5 réflexions au sujet de « Langage de Bourbon »

  1. je te comprends, car s’ il était vrai que j’ avais plaisir à partir en vacances, j’ en avais plus encore à regagner mes pénates !
    je te crois sans peine pour les ananas, parce qu’ un copain m’ avait ramené de petites bananes du Portugal, dont le goût n’ avait rien à voir avec celui que je connaissais.
    Et après avoir fréquenté des martiniquais, je trouvais au harissa un goût de tomates !
    bon atterrissage en métropole
    bisous

  2. Bonjour
    Je suis toujours étonné de si peu de décalage horaire…
    Alors te revoilà redevenue « métropolitaine ».
    Bonne journée
    Jean

  3. Quelle belle région où il fait souvent beau. Sonya écrit toujours ti bo qui veut dire bisous :! Bon mardi

  4. Bonjour ma Françoise,

    Amitié

    Douces pensées

    et bonne journée.

    Mariposa

    ¨¨¨¨¨¨¨¨¨¨*
    ¨¨¨¨¨¨¨¨¨*o*
    ¨¨¨¨¨¨¨¨*♥*o*
    ¨¨¨¨¨¨¨***o***
    ¨¨¨¨¨¨**o**♥*o*
    ¨¨¨¨¨**♥**o**o**
    ¨¨¨¨**o**♥***♥*o*
    ¨¨¨*****♥*o**o****
    ¨¨**♥**o*****o**♥**
    ¨******o*****♥**o***
    ****o***♥**o***o***♥ *

  5. bienvenue en métropole, chere Françoise, pas toujours évident de quitter « son pays », merci pour le langage créole, ça sent bon les iles … bonnes fêtes de fin d’année et de grosses bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *