Injures pour hommes véreux

Samedi matin et pas beaucoup d’idées pour un billet. Est-ce le froid ? La chaleur ? A moins que ce ne soit trop d’idées et pas assez de temps. Il faut dire que depuis quelques semaines, je vous promène, en particulier à la Réunion, que je vous ai promis  en outre quelques mots et quelques photos sur une partie de la Chine que j’ai découverte, mais les journées passent si vite et ai-je envie de me surmener ?

J’avoue que je pense plus aux fêtes de Noël en famille qu’à la fin du monde dont on nous parle trop souvent. Pourtant je ne cesse de me poser des questions sur notre avenir commun. Que sera demain ? L’année 2013…

Je suppose que vous avez maintenant tous compris que la spéculation est le mal absolu qui détruit les hommes et les économies à travers le monde. Comment échapper à cette déferlante ?

Qu’est-ce qui ruine nos états ?

Ma réponse : la spéculation d’une mafia du fric et l’incompétence de nos dirigeants qui naviguent à vue et se laissent tenter par l’argent facile.

Pour mettre fin à cette forme de suicide collectif, il faudrait reprendre le contrôle de la finance et ne plus se laisser gouverner par elle et tous ses suppôts de Satan qui ne pensent qu’à eux, qu’à leur bien-être et se foutent de la classe moyenne qui rétrécit comme peau de chagrin, elle qui, naïve, se retrouvera bientôt en dessous du seuil de pauvreté à force d’avoir été spoliée, saignée, sucée, dépouillée, exploitée, tondue, volée, rançonnée, pressurée… Ajoutez à la liste les mots qui vous conviennent et qui ne manquent pas, autant que les idées à ceux qui nous plument.

Avant de leur chanter « Ah ça ira« , texte bonhomme au début qui continua sa carrière dans des bains de sang, je m’amuse à retenir quelques injures adaptées et plaisantes (qui me plaisent) issues, pour partie, du livre dont je vous parlais hier « Espèce de savon à culotte !« .

J’ai retenu pour vous :
Accapareur de merde d’abeilles, profiteur, cloporte, pigeonneur, égoïste immoral, arsouille, assassineur de morts, avant-coureur de testament, caliborgnon, canaille, chercheur de barbet, chevalier de la grippe, filou, faquin, fraudeur, fripon, crapule enrichie, faiseur de dupes à la journée, échappé de piloris…

Chevalier de la grippe… je pense à Roselyne Bachelot et ses comparses (sans doute bien indemnisés, eux). Souvenirs, souvenirs…

Un souvenir plus lointain… Mai 68. Rappelons-nous la chanson populaire lors des manifestations, sur l’air de « Il était un petit navire » :

« Il était un premier ministre, 
il était un premier ministre,
 qui n’avait ja-ja-jamais travaillé
, qui n’avait ja-ja-jamais travaillé, 
ohé ohé ! 
ohé.

Ohé, ohé Pompidou, 
Pompidou navigue sur nos sous
, ohé ohé Pompidou
, Pompidou navigue sur nos sous. »

Moi, je n’ai pas oublié.

On peut rire, s’amuser et s’exprimer. Jusqu’où ? Comment ? J’avoue que je ne suis pas vraiment rassurée en ce qui concerne notre avenir.  Je chantonne, avec l’espoir d’un avenir serein, un gentil « Ah ça ira, ça ira !« .
Pour être à la loi docile
Tout Français s’exercera.
Ah ! ça ira, ça ira, ça ira !

….

4 réflexions au sujet de « Injures pour hommes véreux »

  1. l’ ennui, c’ est qu’ avec l’ argent on peut tout acheter, y compris des gardes du corps, et même une armée !
    Alors, pour changer les choses, sacrébleu, il faudra s’ y mettre à beaucoup !
    bonne journée
    bisous

  2. Bonjour ma Françoise

    Quelqu’un comme toi, dont l’amitié est aussi précieuse mérite les choses les plus merveilleuses.
    Que ce samedi soit rempli de belles pensées qui dureront toute la journée.
    Si tu le peux reste bien au chaud et laisse tomber la neige 😉

    Des bisous en flocons…

  3. Coucou Françoise
    Les choses étant ce quelles sont politiquement parlant, ce sera difficile de renverser la conjoncture… la fin de notre monde économique arrive à grand pas, les pauvres pourront s’en sortir mais pas les riches, ils tiennent trop à leurs bien matériels.
    bonne soirée et merci pour ta visite…ça m’a fait plaisir.
    Arlette

  4. Ce n’est hélas que par ce simple copier-coller que je vous donne de mes nouvelles
    Ayant subi une opération à mes yeux , il m’est interdit de rester plus d’une demi-heure devant mon écran mais mon état s’améliore rapidement et je pense être de retour avant Noël
    Sur mon blog jumeau , je publie des poèmes inédits qui ne rentraient pas dans le format d’OB
    A bientôt
    Gros bisous
    timilo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *