Les plages de l’ouest

Une, deux journées de farniente… pour mon ami touriste. Pendant qu’il se baignait et se faisait cuire, moi j’ai profité de ces matinées de relâche pour mettre un peu d’ordre dans l’appartement, nettoyer et lire un peu les blogs amis. Ah, il faut que je vous dise, il était à l’Ermitage, la plage des familles.

La plage de l’Hermitage se situe entre Saint Gilles et la Saline. C’est une plage de lagon qui fait face à une zone de baignade peu profonde avec de nombreux poissons et encore quelques coraux : à mon avis pour l’apprécier il faut palmes, masque et tuba. C’est sans danger,  ou presque.

La plage de sable blanc est idéale pour les enfants en bas âge. Les chiens sont interdits, malheureusement certains ne savent pas lire (les chiens errants non plus).

L’arrière-plage est plantée de filaos (les casuarinas, moins nombreux qu’il y a trente ans) sous lesquels les pique-niques sont de mise tous les week-ends, l’idéal pour profiter de l’eau à l’ombre des arbres. Ici, le soleil « poique » (brûle). Malheureusement, avec l’afflux de « moune » (gens), la tranquillité a disparu. Les voitures équipées de sonos puissantes polluent l’air (émanation de cO2), le paysage (on se gare au plus près, presque dans l’eau avant l’installation de bornes, barrières et autres dispositifs d’interdiction de passage) et le silence : musique à fond…

A proximité, de nombreux restaurants de plages et snack-bars vous proposent à toute heure des sandwichs, plats, boissons … Pratiques certes, mais limitant l’accès à l’océan quelquefois.

En fin de journée, il y a encore affluence pour admirer les couchers de soleil, chaque soir différents.Celui-là, c’est hier au soir : 27 novembre 2012.

Certains jours c’est l’enfer pour les riverains. Le 31 décembre en particulier…Bruit et saletés le lendemain. Un an de protection du lagon ruiné par une nuit de « folie ». Tables pieds dans l’eau, feux d’artifice (interdits mais qui partent quand même), lanternes chinoises lâchées sous des filaos un peu secs, personnes bien imbibées de rhum ou autres substances… « On » légifère mais personne ne respecte ou si peu… Jusqu’au jour où… si le feu prend dans les arbres… que se passera-t-il ? Je ne veux pas jouer les rabat-joie mais il faudrait que chacun soit conscient et RESPONSABLE.

Ça, c’est l’Ermitage ! Il y a d’autres plages dans l’ouest de l’île, mais souvenez-vous que l’île est magnifique ailleurs qu’en bord de mer. Les plages sont devenues « mode » depuis quelques années seulement ; les Réunionnais n’y aillaient guère il y a trente ans, manque de moyens de locomotion sans doute mais aussi goût limité pour l’océan réservé aux pêcheurs.

Les autres plages de la côte sous le vent :

La plage des Roches Noires qui se situe à Saint Gilles près du port de plaisance. Plage de sable et de centre ville, elle fait face à une zone de baignade ouverte sur l’océan (absence de barrière de corail). Elle est donc plus profonde qu’une zone de baignade en lagon.

La plage de Boucan Canot qui se trouve entre Saint-Paul et Saint-Gilles-les- Bains à proximité d’hôtels situés en bordure littorale. Plage de sable blanc faisant face à l’océan, la zone de baignade ne dispose pas d’une barrière de corail, ce qui lui confère une plus grande profondeur qu’en lagon. C’est un lieu plus « jet-set », plein de petits zoreys munis de body-boards (les biscottes) ou de long-boards (les planches de surf).

La plage de La Saline se situe derrière l’école primaire de La Saline les Bains. Plage de lagon face à une zone de baignade peu profonde qui abrite de nombreux poissons et coraux (à apprécier avec palmes, masque et tuba).

La plage de Saint-Leu  entre La Saline et l’Etang Salé, cette plage de sable blanc vous offre la possibilité d’une baignade surveillée, proche du terrain de Volley-Ball. Les Maîtres Nageurs se feront un plaisir de vous indiquer avec précision la zone à respecter.

La plage de Trois Bassins dite plage de « La Souris Chaude », entre saint-Gilles et St-Leu, plage de sable blanc, une des plus jolies petites plages « sauvages » de l’ile, lieu de rencontres des naturistes et autres…

Il y d’autres plages en allant vers le sud mais souvenez-vous bien que la Réunion est riche de son « intérieur » : remparts, forêts, ravines, volcan, sommets…

Un dernier mot : protégeons le lagon. Ne ramassez pas les coraux, ne les écrasez pas non plus. Ne polluez pas la plage, n’y oubliez pas vos mégots, bouteilles, canettes, sachets plastique. Vos saletés risquent de finir dans l’estomac d’un poisson, d’un requin ou d’une tortue.

11 réflexions au sujet de « Les plages de l’ouest »

  1. Bonjour Françoise ..
    Le jour doit se lever chez vous , alors que chez moi , je ne vais pas tarder a commencer ma nuit ..C’est dommage qu’il n’y ai pas un peu plus de respect de la part de certains vacanciers pour ces jolies plages , mais la pollution existe partout , et pour obtenir l’obéissance des estivants , ici ils en sont arrivés a faire .payer l’entrée de ces magnifiques endroits et donnent des PV si ce n’est pas respecté , il n’y a que comme cela que les gens comprennent ..
    Je te remercie pour tes visites et te souhaites une très agréable journee ..
    A bientot dame lointaine
    Bisous des US .
    Nicole ..

  2. je vois que c’ est partout pareil, au point que je préfère aller sur les plages de la côte d’ opale en automne, quand il y a moins de monde.
    Je me demande si chez toi, il arrive que les touristes soient moins nombreux ?
    Il me semble qu’ au soleil, je préfèrerais le couvert des forêts !
    bonne journée
    bisous

  3. tu as raison, les plages sont de moins en moins agreables, nous n’y allons plus depuis longtemps, il se trouve que nous connaissons la plage de la Saline, où nous avons sejourné en 1995, à cette époque elle était correcte ! bravo pour tes photos…oh les chiens !! le coucher de soleil superbe, merci bonne journee bisous

  4. ça fait un peu rêver surtout en ce moment que le temps maussade s’installe pour laisser place à la dame blanche !
    Bonne journée

  5. Mon commentaire est parti je ne sais où….
    Quelles jolies plages vous avez, dommage de les souiller avec des détritus de toutes sortes…La nature nous embellit la vie, remercions-là en la respectant…
    Le temps en métropole est moins clément…venteux, froid, gris (tout ça pour aujourd’hui !) . Question d’habitude….
    Bonne journée Françoise et à bientôt.

  6. Nous habitons près de la Saline et marchons régulièrement à l’Ermitage. Je suis effarée de la saleté ambiante, des détritus qui traînent, des poubelles toujours débordantes…..C’est d’ailleurs assez général sur l’île mais je crois que ce n’est pas l’apanage de la Réunion….Quand je pense que même sur les montagnes les plus élevées, des tonnes de détritus sont ramassées régulièrement !!!! Et je suis peinée de savoir que chaque année, le 31 décembre est l’occasion d’une pollution extrême du lagon. Je recommande d’ailleurs à ceux qui ne le savent pas de ne surtout pas se baigner bien longtemps après le réveillon. Et pour nous, le réveillon, c’est ailleurs……plus tranquille…..Quant aux chiens errants, c’est un véritable crève-cœur…..
    Par contre, que les couchers de soleil sur l’océan sont beaux…….Je ne m’en lasse pas…..
    A bientôt Françoise.

  7. Mais pourquoi étais-je convaincue que je n’avais plus de tes nouvelles parce que tu étais partie loin ?
    Du coup, j’ai relâché mes visites par ici ! voilà voilà Mémé te demande de l’excuser pour ce semblant d’oubli !
    C’est en voyant un commentaire de toi sur je ne sais plus quel blog que j’ai pensé que j’exagérais !
    Comment vas-tu bien ?
    Un gros baiser, chère Amie !

  8. Salut Françoise
    merci pour ce beau reportage sur les plages de ton ile.
    J’aime beaucoup l’interdiction au chiens suivie des nounous en folie. Et quel beau coucher de soleil!
    Amitié
    Antonio

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *