C’est dimanche (42)

Et un dimanche de plus.? Quelques pensées qui ne sont pas de moi.

– Je déteste qu’on essaie de me faire passer pour un con, j’y arrive très bien tout seul.

– Pour s’endormir, un mouton ne peut compter que sur lui-même.

– Jeanne d’arc s’est éteinte le 30 mai 1431, environ deux heures après sa mort.

– Il y a 40 ans, la SNCF présentait le TGV. Grande invention qui permettait aux voyageurs d’arriver plus vite en retard.

– L’enfant des voisins veut faire une bataille d’eau alors j’attends que l’eau finisse de bouillir et j’y vais.

– Actuellement le taux de radiation est plus élevé au pôle emploi qu’à Tchernobyl.

– Soyez gentils avec vos enfants. Ayez toujours à l’esprit que ce sont eux qui choisiront votre maison de retraite.

– Le mec qui a convaincu les aveugles de porter des lunettes de soleil est quand même un excellent commercial.

– A l’école, ils nous apprennent le passé simple mais ils feraient mieux de nous apprendre le futur compliqué.

– J’ai postulé pour travailler dans un pressing et ils m’ont dit de repasser demain. Je ne sais pas comment le prendre.

– Mieux vaut être une vraie croyante qu’une fausse sceptique.

– Il est impossible de faire 10 000 pompes par jour. Sauf si vous êtes un enfant chinois dans une usine Nike.

– Le problème au Moyen Orient, c’est qu’ils ont mis la charia avant l’hébreu.

– Un milliardaire change de Ferrari tous les mois mais un SDF change de porche tous les jours.

– J’ai l’intention de vivre éternellement et pour le moment, tout se passe comme prévu.

– Je me demande si à moyen terme, le changement climatique finira par avoir des conséquences irréversibles sur les pizzas «quatre saisons».

– Comme dirait Dracula, j’irais bien boire un cou.

– Défense de courir sous peine de poursuite

———-
Le premier jour, Dieu a créé la vache et lui a dit: 
-  »Tu resteras au champ avec le fermier toute la journée et tu souffriras sous le soleil. Tu feras des veaux et tu donneras du lait pour soutenir le fermier et tes petits. Je te donne une durée de vie de soixante ans.

 »
La vache répondit :
 « Non, C’est une sacrée vie dure que tu veux pour moi pendant soixante ans. C’est d’accord pour vingt ans et je te rends les quarante autres années. »


Et Dieu fut d’accord…
Le deuxième jour, Dieu a créé le chien et lui a dit: 
- « Tu resteras assis toute la journée sur le seuil de la porte de la maison et aboieras dès que quiconque entrera ou passera devant. Je te donne une durée de vie de vingt ans. »


Le chien répondit :
 « C’est trop long pour aboyer simplement. Donne-moi dix ans et je te rends les dix autres années. »

Dieu fut à nouveau d’accord et le troisième jour Il a créé le singe en lui disant : 
 »Amuse les gens, fais des tours savants, fais les rire. Je te donne une durée de vie de vingt ans. »

Le singe répondit :
 « Faire des singeries pendant vingt ans ? C’est trop long et trop chiant ! Le chien t’a rendu dix ans, non ? Ben je fais pareil, OK ? »

Encore une fois Dieu a été d’accord…. Puis le quatrième jour Dieu a créé l’Homme et lui a dit : « Mange, dors, joue, éclate-toi au lit, amuse toi. Glande un peu et je te donne vingt ans. »



L’homme répondit :
 « Quoi ? Seulement vingt ans ? Tu abuses ! Écoute, je prends mes vingt ans plus les quarante ans  que la vache a rendus, plus les dix ans  du chien et les dix ans  du singe. Ça fait une durée de vie  quatre-vingt, OK ?  »

OK, répondit Dieu, marché conclu.

Et c’est ainsi que  depuis, pendant les vingt premières années de notre vie nous mangeons, dormons, jouons, nous éclatons au lit, nous amusons et ne faisons rien. 
Pendant les quarante années suivantes nous travaillons comme un forçat au soleil pour entretenir notre famille, pendant les dix années suivantes nous faisons des singeries pour distraire nos petits-enfants et pendant les dix dernières années nous sommes assis devant une maison à aboyer sur tout le monde.

*****

La parole a du bon.

Un couple a de très mauvaises relations depuis quelques jours, à tel point que quand l’un a quelque chose à dire à l’autre, il le lui écrit sur un bout de papier.
Un soir, le mari remet un mot à sa femme : « S’il te plaît, réveille-moi à sept heures demain matin. »
Le lendemain matin, le type se réveille. « -Tiens? Elle n’est plus là. »
Il regarde son réveil. Il est dix heures passées.
Il trouve alors un bout de papier sur l’oreiller :  « Réveille-toi, il est sept heures ! »

*****

Je suis sûre qu’il est plus tard encore chez vous.

Bon dimanche et à demain.

14 réflexions au sujet de « C’est dimanche (42) »

  1. il est 7h 12, et lorsqu’ à 6 heures j’ ai porté le café à mon épouse, je ne peux pas dire qu’ elle était enchantée !
    Peut être l’ aurait elle été, si elle était venue te lire !
    Il faut bien de l’ esprit, pour faire de telles phrases !
    bon dimanche
    bisous

  2. Une excellente fournée !
    Ma préférée: « soyez gentils avec vos enfants… »
    Ce matin, mon homme m’ a réveillée à 8h34 (avec un café au lit mais je déteste prendre mon café au lit et après 20 ans de mariage il ne le sait toujours pas donc je dis merci d’une voix presque aimable) pour me demander de faire des frites pour le repas de midi…
    La vie est dure !

  3. Les commentaires sont aussi drôles, que vos blagues. Bon dimanche, Pimprenelle.

  4. je viens de me régaler, et je garde ton blog dans mes favoris, il va falloir que je les relises, tu es l’antidépresseur qui devrait être remboursé par la SECU – merciiiiiiii bizz et bonne soirée ou nuit ou matin, je ne sais pas combien d’heures nous séparent

  5. Un régal!
    J’ai adoré l’étincelle sur Jeanne d’Arc.
    Bonne semaine.
    Ramon

  6. Elles sont bien les blagues, je ne les retiendrai pas et je le regrette car parfois on aimerait dire une blague ! Bon lundi, bise

  7. Bonjour Françoise
    Ce n’est pas dimanche, mais je ris de bon coeur
    sur cette belle page sourire
    Bisous et bon réveil
    Frieda

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *