Le harcèlement de la France d’en bas

Réduire le nombre de morts sur la route est un projet louable mais il ne peut être crédible si le gouvernement ne s’attaque pas à toutes les causes des accidents graves. Il y a l’alcool ou la drogue, la vitesse et aussi les poids lourds.

Pas besoin de voir « Duel » pour avoir peur sur les routes. Vous pouvez rencontrer un chauffeur fou. N’avez-vous jamais vu un poids lourd doubler en troisième position sans clignotant ? Un autre vous « sucer la roue » ? Un autre encore vous faire une queue de poisson ?

Toujours plus nombreux sur les axes routiers, faute de choix du ferroutage (trop coûteux et peu pratique, paraît-il), les camions de plus en plus gros sont dangereux, pour plusieurs raisons : les méthodes de gestion des entreprises (flux tendus, sous-traitance, fabrication délocalisée) et les conditions de travail des entreprises de transport routier (temps de conduite au-delà des limites légales, vitesse excessive, oubli de la sécurité, chauffeurs étrangers sous-payés, recrutés dans les pays d’Europe de l’Est, là où le permis de conduire peut être « acheté » ). Tout ça pour des raisons d’économie, disons le clairement : pour obtenir un profit maximum.  Il faudra toujours des routiers (qui sont souvent sympas) mais il faut les aider à vivre correctement et à ne pas devenir des forçats de la route.

Le gouvernement reste aussi silencieux sur une autre cause d’accident : la consommation massive de tranquillisants et de somnifères (la France est au premier rang mondial pour l’absorption de ces produits par habitant). Les médicaments sont comme la drogue et l’alcool : redoutables.

Les deux autres causes, celles dont on parle le plus : l’alcool et la vitesse excessive sont mises sous les projecteurs dans un récent reportage de TMC «90’» : les accidents de la route à Toulouse. J’ai regardé et j’ai frémi de peur même si j’ai vu aussi des images qui prêtaient presque à sourire. Un jeune un peu imbibé qui faisait des pompes et des exercices physiques pour faire baisser le taux d’alcool dans l’air expiré, et une copine dévouée qui proposait de l’argent et même de «faire l’amour» à un gendarme pour que son amie ne perde par son permis de conduire. Choquant. Oui. Pas de moralité. C’est de la prostitution, ni plus ni moins.

Je pense que ce reportage était un bel exposé pour nous faire prendre conscience des dangers sur la route mais aussi de l’irresponsabilité de certains.

Je crois qu’il n’est plus vraiment nécessaire d’insister sur les contrôles mis en place et sur la répression, nous savons qu’ils existent et si nous sommes responsables nous ne prenons pas de risques pour nous et pour les autres. Ce qui me gêne et qui vous dérange peut-être aussi, c’est d’avoir le sentiment que plus que la sécurité, c’est l’extorsion de fonds qui en mise en place : radars «pompes à fric». J’ai eu une période « contrôles incessants », avec un record de deux contrôles en vingt minutes sur une distance de deux kilomètres. Délit de faciès ? Misogynie ? Les paris sont ouverts. J’ai même eu droit à un aveu d’ un policier municipal : « je vais bien trouver quelque chose pour vous aligner ». Et, eh eh, il n’a rien trouvé et m’a dit de circuler de façon fort méchante.

Ceux qui paient en fin de compte, ce sont souvent les petits contrevenants (voire même des innocents), les gros ne craignant rien soit parce qu’ils ont des relations, soit parce que l’argent leur arrive plus facilement et que la prison ne les effraie pas. Sans aucun doute, punir les petits est utile mais pourquoi les gros échappent-ils à la justice ? On a vu des ministres avec chauffeurs en infraction pardonnés pour «raison d’état». Je repense à Lady Di, son chauffeur roulait trop vite, il avait de bonnes raisons (fuir les paparazzi) mais il devait avoir l’habitude… A la Réunion, une femme a été arrêtée pour excès de vitesse alors qu’elle emmenait son mari, victime d’un infarctus, à l’hôpital. Elle aurait pu appeler une ambulance et attendre. Elle a jugé bon de conduire elle-même. Les policiers qui l’ont verbalisée, n’ont pas voulu l’entendre ni l’aider : son mari est mort dans la voiture. Que lui est-il resté ? Des larmes pour pleurer. Cas extrême, oui mais bien réel. Comment ne pas crier à l’injustice quand on sait ça ?

Rien n’est nouveau mais ces iniquités répétées font souffrir la France d’en bas, celle qui se tait, celle que personne ne veut ni entendre ni écouter. Comment régit une personne qui se sent harcelée ?

Attention, un jour, le ras-le-bol sera peut-être trop fort et ???

Share

12 réflexions au sujet de « Le harcèlement de la France d’en bas »

  1. Je crois que le « ras le bol » est déjà présent…La suite ? attention…danger…
    Bisous Françoise. bonne journée.

  2. Les radars sont bien une pompe à fric !
    il serait si facile de les régler pour qu’ ils ne flashent pas les petits excès de vitesse, qui ne présentent aucune dangerosité particulière !
    Et pourquoi fabriquer des voitures dépassant allègrement les 200 km/heures !
    J’ ai pratiqué les autoroutes allemandes durant 40 années, et je me faisais doubler, alors que je roulais à plus de 200 !
    et pourtant, il y a moins d’ accidents sur les autoroutes allemandes que sur les françaises.
    Une porche est moins dangereuse à 200 qu’ une petite citadine à 150 .
    bonne journée
    bisous

  3. Bonjour Françoise,
    Les camions, me font peur, ce sont les plus terribles sur les routes.
    Il y a de bons chauffeurs, les plus dangereux ce sont les chauffeurs des pays de l’ Est, bien souvent, ils n’ont même pas de papier.
    Bref, cela devient dangereux de s’aventurer sur les routes.
    Ils peuvent faire ce qu’ils veulent, il faut changer les mentalités, c’est le plus difficile.
    Bonne journée, bisous.

  4. Beaucoup de gens ne sont pas conscients de l´importance de conduire prudemment: pour le bien propre et pour celui des autres conducteurs et passagers, et également piétons!
    L´irresponsabilité peut avoir de terribles conséquences pour des innocents qui perdent la vie à cause de personnes inconscientes et téméraires! Une vie perdue ne se compense pas même avec des centaines de mille d´euros remis à la famille, cela ne rend pas à la vie le décédé!
    De même que de conduire dans des circonstances inadéquates peut laisser des personnes handicapées et cela pour le reste de la vie: innocents ou conducteurs, après il sera trop tard!
    Il est vrai que la justice n´est pas toujours cohérente et beaucoup de contraventions sont dressés pour des petites choses et par contre des contraventions pour des raisons très valables sautent car les relations s´en chargent!
    Merci pour cet excellent article!
    Bon après midi, bisous Ismeralda

  5. Je dirai plus une prise d’otage ! Nous ne sommes plus libres de rien .
    II faut payer ,payer sans arrêt pour des choses qui ne sont pas très justes .Je ne généralise pas bien sûr les gens sont imprudents ,les chauffards il faut les punir .
    Bonne soirée Françoise

  6. Bonsoir ma chère Françoise
    Les camions sont des dangers publics et hors infraction, Nous pouvons bien conduire et être percutés par eux , nous ne savons jamais ce qu’ils nous réservent
    Que fait la justice dans ces cas là? bien oui elle verbalise les petits contrevenants, les sanctions pénales sont pour eux
    La justice est à revoir !
    Bonne soirée mon amie
    Bisous
    Méline

  7. Bonsoir
    Il y a eu et il y aura toujours des fous sur les routes, il y a eu et il y aura toujours des gens qui boivent et qui se droguent, ils peuvent mettre des radars à tout les coins de rue c’est juste pour rapporter de l’argent.
    Bonne soirée

  8. Bonjour Françoise. Les camions m’ont toujours fait peur… enfin non d’ailleurs pas à l’époque de max ménier et les routiers sont sympas, c’était une autre génération de camionneurs, respectueux … j’étais gosse à l’époque… pour moi doubler un poids lourd reste un cauchemard, d’abord parce qu’il faut aller très vite vu leur vitesse exagérer ensuite parce qu’ils tanguent toujours plus ou moins … j’en ai une peur bleue et la plupart du temps je préfère encore me trainer derrière en avalant leur fumée nauséabonde. belle journée

  9. Sur l’autoroute les camions font la loi , surtout sur les autoroutes à deux voies comme celles qui entourent Toulouse
    Pas évident d’y rouler tranquille dessus , par contre leur prix est une arnaque
    Les Pv ne sont qu’une collecte déguisée d’impôts
    Douce journée Françoise

    Bisous

    timilo

  10. Je suis, moi aussi, persuadé que le conducteur est harcelé et trop facilement ponctionné. Ceci étant, je ne l’ai pas personnellement vécu comme ça, n’ayant jamais été arrêté. par coup de chance, sans doute. Je crois, au vu de la diminution du nombre de morts sur les routes, que les mesures prises (coercitives et autres) ont été tout de même quelque part productives. On mesure nos vitesses, on ne boit plus avant de prendre le volant, etc. Par peur du gendarme, entre autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *