Météorite d’Orgueil

Il parait qu’elle est connue dans le monde entier, je vous avoue que je l’ai découvert durant le mois de juin dernier entre Toulouse et Montauban. Je ne l’ai pas encore vu «pour de vrai», la météorite, mais j’en ai appris un peu sur elle. Ah, j’ai oublié de vous dire que l’Orgueil, dont je vous parle, n’est pas un péché capital mais une commune du Tarn et Garonne.

Orgueil dont les habitants sont appelés les Orgueillois et non orgueilleux et orgueilleuses comme je l’ai cru avant de trouver la réponse correcte sur Wikipedia.

La météorite d’Orgueil s’est écrasée le 14 mai 1864 sur le territoire de la commune ; la municipalité a immortalisé cet événement  à deux reprises en 1964 et en 2002, en érigeant un monument à l’entrée de la ville. L’aérolithe est connue sous le nom d’Orgueil ; dans les articles scientifiques on lit souvent «Orgueil» pour désigner la pierre, une chondrite carbonée de type CI1 et d’une masse de 14 kg.

Un morceau de la météorite d’Orgueil est exposé au muséum d’histoire naturelle de Montauban. D’autres fragments sont exposés dans certains des plus grands musées d’histoire naturelle du monde, tels le Muséum d’Histoire Naturelle de Paris, le Natural History Museum de Londres ou l’American Museum of Natural History de New York. Le morceau détenu par le Muséum d’Histoire Naturelle de Paris pèse près de 11 kilogrammes.

C’est une météorite d’une espèce très rare : en effet seules sept de cette nature sont connues dans le monde, celle d’Orgueil étant la plus grosse (un peu plus de 14 kilogrammes ont été ramassés en une vingtaine de morceaux). Elle contient entre autres un gaz rare, le XENON-HL, des poussières de diamants. C’est la première météorite dans laquelle on a retrouvé des des traces d’acides aminés extraterrestres, donnant crédit à la théorie de la panspermie.

Elle provient d’une étoile située en dehors de notre système solaire.
Cette météorite a aidé tous les savants du monde à étudier ce que pouvait être l’univers avant la naissance de la terre et à déterminer la composition du soleil..

Le monument de 2002 commémorant la chute de la météorite se trouve à l’entrée du village en venant de La bastide-Saint-Pierre, direction Montauban, sur le rond-point à côté du groupe scolaire, l’autre, plus ancien, à l’entrée côté Nohic, direction Toulouse.

Si vous passez à Orgueil, rien ne sert de vous garer et de détacher un fragment du rocher de la récente sculpture, il ne s’agit pas d’un morceau de la météorite mais d’un simple bloc de pierre choisi pour représenter le caillou extra-terrestre. La météorite d’Orgueil se désagrège à l’air libre. Aucune chance d’en trouver des morceaux ailleurs que dans des musées ou autres collections plus ou moins privées.

7 réflexions au sujet de « Météorite d’Orgueil »

  1. Ainsi les orgueillois ont eu un daeau du ciel dont ils peuvent être orgueilleux!
    Connaissais pas et suis ravi d’apprendre.
    Belle soirée
    Amitié
    Antonio

  2. un jour je m’en ramasserai une sur la tête..histoire de redevenir simple

  3. Tout, tout, tout…on trouve tout dans la région !
    Article intéressant comme toujours. Merci Françoise.
    Bonne journée.

  4. En suivant quelques émissions sur notre monde, je tire comme conclusion, que si nous existons, c’ est grâce à une grosse météorite venue s’ écraser sur terre, comme à de formidables éruptions volcaniques !
    Nul doute, qu’ un jour ou l’ autre, l’ espace nous envoie  » ad Patres « , mais permettra peut être une nouvelle génération !
    bonne journée
    bisous

  5. Bon en lisant trop vote j’y comprenait rien… une météorite « orgueil » me disais-je mais ça j’en trouve partout… j’ai de voisins comme ça, et bien d’autres connaissances, bon en relisant j’ai pigé !!!
    Amitiés
    Jean

  6. Coucou douce Françoise,

    Le soleil ne brille pas partout ce matin mais bon, dans ton univers il fait beau alors ça compense, et puis de la pluie il en faut pour les champignons hi hi, on se plaindra toujours de tout finalement, mais je ne me plaindrai jamais de venir te rendre visite car c’est toujours bien agréable et merci d’être là.

    Je te souhaite un beau vendredi aux senteurs épicées pour réveiller ta journée.

    Prends soin de toi et de ceux qui t’entourent. Bisous.

    Bon week end à lundi.

  7. c’est mon arrière arrière arrière grand père qui était maire à l’époque (Etienne Benoni malfré) et c’est lui qui a fait don de cette pierre au musée d’histoire naturelle de montauban.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *