Encore le Che (la chanson)

Une autre version pour « Hasta siempre, comandante ».

La même chanteuse mais un autre décor.

Je vous propose des images plus « historiques » un discours du Che.

Une traduction de la chanson, pour les non-hispanophones :

Hasta siempre me gêne un peu. Pour toujours ou jusqu’à la fin, jusqu’au bout, ce qui à mes yeux n’est pas tout à fait la même chose. Si quelqu’un peut me proposer son idée pour m’éclairer davantage, je serais contente.

HASTA SIEMPRE COMANDANTE              POUR TOUJOURS COMMANDANT

Aprendimos a quererte                                            Nous avons appris à t’aimer
Desde la histórica altura                                          Depuis l’historique hauteur
Donde el sol de tu bravura                                     Où le soleil de ta bravoure
Le puso un cerco a la muerte                                  A mis un cercle à la mort.

Refrain

Aqui se queda la clara                                    Ici, il reste la claire
La entrañable transparencia                      La  cordiale transparence
De tu querida presencia                                De ta présence aimée
Comandante Che Guevara                           Commandant Che Guevara

Tu mano gloriosa y fuerte                                      Ta main glorieuse et forte
Sobre la historia dispara                                       Fait feu sur l’histoire
Cuando todo Santa Clara                                       Quand tout Santa Clara
Se despierta para verte                                           Se réveille pour te voir

Refrain

Vienes quemando la brisa                                      Tu arrives en enflammant le vent
Com soles de Primavera                                         Avec des soleils de Printemps
Para plantar la bandera                                          Pour planter le drapeau
Com la luz de tu sonrisa                                         Avec la lumière de ton sourire.

Refrain

Tu amor revolucionario                                         Ton amour révolutionnaire
Te conduce a nueva empresa                                Te conduit vers un nouveau défi
Donde esperan la firmeza                                      Où l’on attend la fermeté
De tu brazo libertario                                              De ton bras libérateur.

Refrain

Seguiremos adelante                                               Nous te suivrons vers l’avant
Como junto a ti seguimos                                      Comme liés à toi nous te suivrons
Y com Fidel te decimos:                                         Et comme Fidel nous te disons :

Hasta siempre, Comandante                               Jusqu’à la fin, Commandante.

***********

Hasta siempre, c’est pour moi comme « A la vie à la mort », mais compte tenu de l’histoire, que faut-il penser ?

Si Trinidad vient lire, qu’elle me donne son avis sur la traduction. S’il y a d’autres hispanophiles ou phones, j’accepte leurs conseils.

Bye bye. Hasta luego.

7 réflexions au sujet de « Encore le Che (la chanson) »

  1. bonjour françoise j’espere que tu va bien ….. je passe ce matin avec le soleil et des fleurs pour te souhaite un trés bon mardi a bientôt bises amicales michel003

  2. Tous les historiens n’ en disent pas du bien !
    Mais est ‘il possible de combattre le mal par le bien ?
    bonne journée
    bisous

  3. bonjour françoise ce matin je viens pas seul pour te porte un com’s sur ton blog comme tes sympas et fidéle … loulou ma dit je viens avec toi chez françoise voir c’est beaux articles et écoute cette chanson !!!! ..le temps soleil ciel bleu mer belle je te souhaite un trés bon et beau mercredi a bientôt bises amicales michel003

  4. Je ne suis ni passionaria ni hostile au Che… Je trouve juste que ceux qui s’offusquent de sa violence ne s’offusquent guère de la violence qui sévissait en Amérique du Sud alors ! Merci pour la chanson, j’adore ! Bises amicales, bonne journée
    Esclarmonde

  5. Bonjour Françoise
    Superbe !! merci pour ce partage et tes articles sur le Che
    Beaucoup de souvenir pour moi
    Bises

  6. Sans connaitre les paroles, j’ai toujours aimé cette chanson, de par son interprétation et sa musique très portante. Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *