Compter sur la chance

Pilotons-nous à vue ? Je le crois. Tous, nos gouvernements, nos politiques aussi. Jamais le monde n’a été aussi instable. Que va-t-il se passer demain ? Bienheureux celui qui pourrait le dire. Combien d’impôts et de taxes en plus ? Payés par qui ? Pourquoi ne réduit-on pas le train de vie de certains élus : conseillers généraux, régionaux, députés, ministres… ? Pourquoi ? Quand ? Comment ? Qui ? Où ?

La plupart du temps, nous voudrions être sûrs de ce qui va se passer, nous voudrions être rassurés. Impossible dans ce monde d’incertitudes (chômage, inflation, catastrophes, guerres…) et de promesses non tenues. Le fric et l’irrationnel dominent. Nous voudrions contrôler et maîtriser notre environnement, nous en sommes incapables. Nous nous rendons compte que nous ne maîtrisons plus rien du tout et au lieu de réellement agir, nous nous lamentons sans rien faire, au mieux nous rêvons. Nous croyons, nous espérons que le hasard nous aidera, ou la chance ou le ciel. Selon le dicton «aide-toi le ciel t’aidera», il faut fournir quelques efforts avant de compter sur la Providence.

Plus facile d’attendre un coup de main du destin que de prendre des risques !

Prendre des risques, c’est sortir de son confort, de ses certitudes et c’est très angoissant mais ça peut se révéler payant. Le risque c’est le prix de la réussite.

Lorsqu’un chômeur investit sa prime de licenciement dans la création d’une entreprise il prend le risque de tout perdre, de même que l’employé qui investit ses économies dans l’entreprise qui l’emploie prend des risques : tout perdre lui aussi, ses économies puis son travail. S’il gagne, on le critique : vil suppôt du patronat ; s’il perd… tant pis pour lui, il n’avait pas besoin d’avoir la folie des grandeurs, pas besoin de jouer au capitaliste… ou même plus simplement pourquoi a-t-il fait confiance au capitalisme, à son patron ?

Je constate simplement qu’on envie, qu’on critique, et qu’on taxe ceux qui veulent progresser et qui prennent des risques et même qu’on se moque de ceux qui ont le sens du devoir, de l’honneur et des responsabilités (des dinosaures ou peu s’en faut).

Il est plus facile de ronronner, de ne rien faire, de se cacher, d’envier et de critiquer, de médire (jamais en face). Pourquoi ce besoin d’envier et de mettre des bâtons dans les roues de celui qui ose  ? Pourquoi dénigrer celui qui réussit ? Parce que c’est un capitaliste en puissance ?

Celui qui réussit de manière honnête, morale, est à féliciter pour son courage. Il participe à l’essor d’une société dont nous sommes tous acteurs.

Le capitalisme qui nous tue en ce moment, c’est le capitalisme sauvage des financiers, celui des traders dont je ne cautionne nullement l’immoralité. Je n’avalise pas plus les turpitudes, le vol ou le mensonge dont bon nombre d’individus se rendent aujourd’hui coupables. Je n’apprécie pas non plus les footeux, prétentieux, mal élevés, mal dégrossis, la plupart du temps de sales gosses quasi incultes, qui perçoivent des salaires faramineux pour des prestations consternantes sur le terrain et des attitudes, des gestes, des paroles inqualifiables en dehors (euh… même sur la pelouse).

J’admire le courage de ceux qui investissent leur temps et leur argent dans une entreprise, qui vont être ponctionnés de toutes parts et critiqués s’ils réussissent. On est loin de la reconnaissance  des efforts, du talent, encore plus du véritable mérite.
Décourageant ?

Peut-être.

Share

12 réflexions au sujet de « Compter sur la chance »

  1. Je viens de commencer des séances de rééducation dans un centre qui fait aussi thallassothérapie à 25 km de chez moi , je serai donc moins présent sur les blogs, par contre je tiens mon mur facebook à jour.
    Je passerai te lire dès que je peux
    A bientôt ,Françoise
    Douce journée
    Bisous

    timilo

  2. bonjour françoise j’espere que tout va bien pour toi et les tiens !!! … le temps chez nous soleil ciel bleu mer belle et chaude!! je te souhaite un trés bon et beau mardi a bientôt bises amicales michel003

  3. Comment ne pas être d’accord avec ce que vous écrivez ? Nous sommes au siècle de l’amour de l’argent gagné n’importe comment…Les « footeux » sont…à foutre dehors ! Ils sont la honte de notre pays…Ils n’ont que des jambes et des pieds…et ne s’en servent même pas (de peur de les user ?). L’essentiel ? que leur paie arrive régulièrement..et Dieu sait combien elle est confortable…
    C’est vraiment (en plus de tant d’autres !) le sujet qui me fâche !

  4. la jalousie, voila l’ impression que me donne la gauche !
    Pourquoi vouloir niveler par le bas, et ne pas reconnaitre le mérite !
    La plupart des grandes fortunes, est souvent due à un homme qui a osé, et a réussi !
    Je constate que la campagne s’ est faite sur des promesses, dont on savait qu’ on ne les tiendrait pas !
    Maintenant, on réfléchit à comment faire passer la pilule !
    Tous ont le mot croissance à la bouche !
    Mais ce n’ est pas en imposant les riches qui donnent de l’ emploi, et en dépensant qu’ on y parviendra !
    bonne journée
    bisous

  5. Les politiques actuels, d’hier et d’aujourd’hui, (je ne sais pas avant) n’ont aucune vision d’avenir…. Aussi bien en France qu’à l’étranger…. les décisions ne sont pas dans les urnes ni dans ces hommes là…. mais dans d’autres instances, plus cachées et plus complexes pour les profanes que nous sommes….
    Mes amitiés
    Jean

  6. Ben je compte sur la chance ça c’est certain 😉
    Maintenant faut digérer la pilule et comme elle est grosse va falloir attendre un bon moment lol !

    Je passe te souhaiter une belle journée de mercredi et en plus avec du soleil.
    Très gros bisous douce Françoise.

  7. bonjour françoise j’espere que tu va bien le temps chez nous soleil ciel bleu mer belle .pour ton article il va ce passe pour nous comme toujours on va payé de plus en plus pour vivoté mais pour combien de temps !!!!!quand il en plus l y en a plus !!!! les riches de plus en plus riches et nous de plus en plus pauvre !!!!!!! pour info je fait pas de politique sur les blog et sur mon blog je te souhaite bon courage et un trés bon mercredi a bientôt bises amicales michel003

  8. Je viens juste te dire un petit bonjour; je préfère ne pas parler politique sur les blogs mais en faire un endroit de loisir ! Bisous

  9. J’aime bien votre texte. Ce qui compte pour moi, c’est que jamais on n’exploite les gens, qu’on profite de leur mal-être pour progresser soi-même.
    Bonne journée !

  10. «  » » » »il manque la photos des roses grrrr » » »
    bonjour françoise je passe ce matin avec c’est quelques rose pour te dire merci pour ta fidélité et ta gentillesse..le temps soleil ciel bleu mer belle il fait chaud deja ce matin … super article la chance !!!! ..je te souhaite un trés bon jeudi ( pour info demain ma fille son copain et mon petit fils arrive je vais avoir du mal a passe chez toi désolé bises amicales michel003

  11. je passe te faire un petit coucou, en espérant que tout va vien !
    bonne fin de semaine
    bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *