Cinéma à la Réunion

Quelqu’un m’a dit… non, je ne vais pas chanter comme Carla, je voulais juste vous dire que quelqu’un m’a dit d’aller voir un film dont j’ai oublié le titre parce que, en ce moment, je pense plus tondeuse, débroussailleuse, peinture,… Souvent après une émisssion de télévision ou de radio, je lisais des informations sur un film que je souhaitais aller voir mais quand et où à la Réunion ? J’ai donc la plupart du temps patienté jusqu’à la sortie en cassette, puis en DVD pour satisfaire mes attentes ou, (je fais de la publicité) la diffusion de Canal+. Il en a été ainsi pour « We want sex equality » (clic sur le titre du film, que j’ai regardé trois fois en fin de compte, merci Canal).

A la Réunion, aujourd’hui encore, nous sommes privés des films qui ne sont pas commerciaux, nous ne pouvons voir que  les films dont on fait une super-publicité (bien « vendus » ne signifiant pas forcément chef d’œuvre inoubliable, loin s’en faut). Le progrès notable c’est que les « gros » films arrivent par avion et non plus par bateau, plus vite donc.

Il y a un peu plus de trente ans, c’était souvent six mois après leur sortie qu’on pouvait aller voir les « films dont on parle » ; il y avait surtout du western et du karaté, imaginez ma joie… Autre avantage de l’époque, pour un seul billet acheté, on voyait trois  films par séance : le meilleur pour la fin. Il fallait être résistant (je ne vous décris pas les salles de l’époque). Pour voir Alien en 1979, à Saint Pierre de la Réunion, j’ai dû supporter deux navets de sérié B- des genres cités plus haut. Comme j’étais enceinte et fatiguée, j’ai eu beaucoup de mal à tenir les yeux ouverts mais le son, tellement fort, faisait bondir Bébé à chaque moment crucial. Vous comprendrez pourquoi, il y a un « trou noir » de quelques années dans ma culture cinématographique.

Aujourd’hui, le prix des billets de cinéma donne quand même à réfléchir. Un sacré budget pour une famille.

Ah la kiltir ! Kiltir lé pas bon marché. Kiltir kréol lé joli mais sa lé un pé réducteur.

3 réflexions au sujet de « Cinéma à la Réunion »

  1. les premiers westerns que j’ ai vu, c’ était il y a bien longtemps, le jeudi au patronage !
    depuis, j’ ai peu fréquenté les salles obscures, trop de bruits parasites !
    Alors, j’ ai commencé une vidéothèque, qui me laisse le choix, selon mon humeur !
    Fauteuil, pipe, et la boisson à prix coutant !
    bonne journée
    bisous

  2. Bonjour
    je n’ai fréquenté les salles de cinéma, qu’à l’armée… et de voir les copains fricoter pendant le film, ma ‘a tellement fâché que rapidement je n’y suis plus allé !!! et je n’y ai jamais remis les pieds!
    Mes amitiés
    Jean

  3. …nous adorons le cinéma, mais il y a bien longtemps que nous n’y allons plus …trop loin, le chien ne peut venir ! nous nous contentons de DVD et de télévision ! bon weekend chere Françoise, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *