Se mettre sur son trente-et-un

Se mettre sur son trente-et-un signifie se « faire chic » ou encore mettre ses plus beaux habits ce qui n’est pas forcément la même chose. Se mettre sur son trente-et-un, c’est donc mettre ce qu’on a de plus beau. Faire toilette, s’endimancher. Mais d’où vient cette expression pour laquelle trublion m’a demandé » une explication ?

Je ne suis malheureusement pas l' »encyclopedia universalis » mais grâce à internet et à des regroupements d’informations je peux lui proposer (et à vous aussi ) des explications qui valent… ce qu’elles valent.

Les auteurs de livres sur les expressions sont tous d’accord pour dire que l’origine de cette expression reste mystérieuse. Plusieurs hypothèses ont été émises.

La première vient de Prusse. Il s’agirait d’une date : le 31 du mois, qui arrive sept fois par an ; ces jours-là, les militaires recevaient un supplément de solde (solde ou salaire de soldat) pour terminer le mois. On aurait organisé tous les 31 du mois une visite des casernes, où les troupiers devaient nettoyer de fond en comble leur paquetage pour avoir l’air d’être les plus beaux (possibles).

La seconde explication se base sur l’ancienne expression « se mettre sur » pour « mettre sur soi », « s’habiller ». Le chiffre trente et un serait tout simplement une déformation de « trentain » qui désignait un drap luxueux, un tissu de qualité supérieure mais les dates d’usage de ce mot, jusqu’au XVIe siècle, et d’apparition de l’expression au XIXe siècle, ne concordent pas. Ce tissu de qualité supérieure, coûteux, dont la chaîne se composait de trente centaines de fils était utilisé du XIIe au XVIe siècles. Se faire un vêtement dans ce tissu était alors un luxe suprême.

Certains proposent un numéro oublié d’uniforme militaire de cérémonie, ou une réduction inexpliquée de trente-six à trente et un (quatre fois « neuf », donc forcément très beau ; on disait aussi se mettre sur son trente-six en 1867) , enfin un jeu de cartes très prisé au XIXe siècle dans les milieux populaires : le trente et un. Dans ce jeu, le trente et unième point est le point gagnant, le point le plus enviable car le meilleur, le plus « beau ».

Ont existé aussi les expressions « être sur son trente-deux » (1834) et « être sur son quarante-deux » (1846)…. Et combien d’autres expressions avec des nombres ?

L’an quarante, et combien rien qu’avec des quatre… Etre tiré à quatre épingles, faire le diable à quatre, quatre pelés, quatre chemins, quatre à quatre… quatre cents coups…

Je me dis que j’ai encore beaucoup de choses à raconter mais en attendant, il me faut m’occuper de mon installation. J’ai de quoi faire mais je garderai un moment quand même pour le blog, en fin de journée plutôt.

6 réflexions au sujet de « Se mettre sur son trente-et-un »

  1. Toujours des explications intéressantes…
    Vous parlez de votre installation. Où êtes-vous ? Toujours à la Réunion ou arrivée en métropole ? je ne me souviens plus de la date qui était prévue….
    Bises. A bientôt Françoise et bon courage !

  2. Et bien c’est interessant, mais m’y mettre sur mon 31, j’ai un peu de peine… ça m’énerve….

  3. tu n’ es peut être pas l’ encyclopédie  » Universalis  » , il n’ empêche que lorsque j’ ai employé l’ expression dans un de mes commentaires, c’ est ç toi que j’ ai pensé, pour en trouver l’ origine !
    Merci donc de ta réponse, qui me satisfait pleinement .
    Surtout, avec le travail qui t’ attend
    bisous

  4. Bonjour Françoise, nous employons des expressions sans en connaître plus, leur origine… Se mettre sur son 31 cela a tjs signifier pour moi se faire belle et beau. Les chiffres côté expression il y a en… Joli blog intéressant ! Merci pour chez moi, le bon W-E de votre côté…. Amitiés de jill

  5. J’aime bien le rappel du drap trentain; en cherchant , il y a d’autres sortes encore plus riches en tissage ! http://www.cnrtl.fr/definition/trentain//1 une bonne recherche, les étymologies et racines sont toujours intéressantes et touchent la vie des nos aïeux, alors je m’imagine mes arrières-mémés de l’époque ! bon, je vais voir la chanson…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *