Voter François Hollande…

Voter François Hollande, c’est fait. Il a été élu, il est Président de la République. Une majorité de Français l’a choisi. Laissons-lui du temps et nous verrons ce qu’il pourra faire. Je sais que sa tâche ne sera pas facile. Certains m’ont demandé de lui laisser sa chance. Mais si, je lui laisse sa chance ; je regarde, j’attends ; je regarde ceux qui le conseillent et l’entourent. Je regarde et je paierai, comme vous. Je me demande si ça ira mieux bientôt, c’est tout.  (Je n’y crois guère.)

Je constate que certains politiques, comme je l’ai dit, ne sont que des hypocrites et qu’ils ne pensent qu’à leur situation, qu’à leur intérêt. Pourquoi ce premier gouvernement a-t-il été si long à former, sinon parce que des tractations, des accords de maquignons ont été passés ? Oubliées les promesses : pas de gens condamnés, moins de ministres, la parité, l’ouverture… Je sais que Jean-Marc Ayrault, bel homme au demeurant, a l’air sympathique, mais il a été condamné pour favoritisme. Et Fabius : responsable mais pas coupable dans l’affaire du sang contaminé ? Heureusement qu’il y a quelques ministres «bien» mais côté honneur, ils peuvent repasser. Quant à la parité : dix-sept hommes, dix-sept femmes, mais à quels postes ?

Commençons par Fabius qui a prononcé ces mots-là : « Une fraise des bois peut-elle cacher un éléphant » ? (Laurent Fabius, Le Nouvel Observateu,r 30 juin 2011) et aussi « Franchement, vous imaginez Hollande Président de la République ? On rêve« . (Laurent Fabius, Sud-Ouest, 18 avril 2011).

J’aime bien Manuel Valls, comme ça, peut-être à cause de son sang espagnol mais il a bien dit : « Quelqu’un qui me dit qu’il est normal, je commence à me méfier » (Manuel Valls, Le Figaro Magazine, 11 juin 2011).

Le plus beau vient d’Arnaud Montebourg : « Hollande, c’est le principal défaut du Parti Socialiste » (Arnaud Montebourg Canal + 8 juin 2010).

Je passe sur Martine Aubry, qui n’est pas au gouvernement, François Hollande n’est pas fou tout de même ; voilà une petite série de ses déclarations fielleuses :
« Il n’a aucune épine dorsale, il manque de caractère » (Martine Aubry, Le Nouvel Observateur, 30 juin 2011).
 « Il n’est pas fiable » (Martine Aubry, Le Nouvel Observateur, 23 juin 2011). « Arrêtez de dire qu’il travaille ! François n’a jamais travaillé, il ne fout rien« . (Martine Aubry, Le JDD,  30 avril 2011).

Et Ségolène d’ajouter : « Celui qui ne fait rien est souvent plus populaire » (Libération, 14 juin 2011) et plus tard  : « Le seul point faible de François Hollande c’est l’inaction. Est-ce que les Français peuvent citer une seule chose qu’il aurait réalisée en trente ans de vie politique » ? (Ségolène Royal, Le Figaro, 8 septembre 2011). (Aujourd’hui, elle peut en vouloir encore plus à François : où étaient leurs enfants le jour J de la passation de pouvoirs ? Le fils aîné s’était pourtant dévoué à son père pendant la campagne, après avoir soutenu sa mère il y a cinq ans. Peut-être est-ce un problème relationnel avec Valérie (qui n’est pas une « dame » officielle ) ?

Une simple question : «comment peut-on dénigrer autant un homme à la primaire et le défendre le lendemain ?»

Une autre question, comme ça, pour moi, dans ma tête : François Hollande sera-t-il capable de mener le bateau France ?

Claude Allegre, dans le Parisien du 16 janvier 2012 déclare : « Au PS, il passe son temps à combiner. Regardez son équipe de campagne, ils sont quatre-vingts ! Jamais je ne l’ai entendu dire, dans les réunions internes, « je ne suis pas d’accord ». Jamais. Il n’a aucune vision d’avenir.»

« Gouverner c’est prévoir» avait écrit Emile de Girardin. Nous naviguons à vue, c’est bien ce qui me fait peur. Qui pourrait me rassurer ? Certainement pas les candidats aux législatives, à une ou deux exceptions près.

Où est la solution ? Une remise à plat de le démocratie, peut-être ?

Share

11 réflexions au sujet de « Voter François Hollande… »

  1. Bon soir, entièrement d’accord avec toi. rien à ajouter si ce n’est qu’il ne sait pas dire non et qu’il ne fera pas de réformes; j’ai peur moi aussi que l’on soit comme l’Espagne ou la Grèce dans peu de temps, hélas.
    mais comme toi attendons de voir…. mais je doute aussi.
    Bonne soirée

  2. Toutes ces réflexions, pouvant mener à une lueur d’espoir, sont vaines, à mon humble avis. C’est la nature de l’Homme qui est ainsi. Il est capable du meilleur comme du pire. Mais l’altruisme, comme meilleur, n’est-il pas une forme d’égoïsme ? Depuis que l’homme a conscience de lui, il n’a eu de cesse que ramener tout à lui même. Aujourd’ui, rien a changé.
    Si l’Homme prenait en compte son Histoire et bâtissait son avenir sur celle-ci, en ne répétant les erreurs du passé, je crois que ça se saurait !
    Mais ne soyons pas si négatif, espérons… espérons le meilleur.

  3. en tant que republicain F.H. est president de la france ce qui ne m empechera en tant qu elu, petit elu de denoncer sa politique démago…. pourquoi démago ? on sait que la france est dans un triste état financier et rajouter des depenses pour faire plaisir aux syndicats sans compter les differents couacs de ministres tres ideologiques alors qu il faudrait mieux etre pragmatique …etc .. socialisme= fiscalisme..je prie pour que dans quelques mois certains n ont pas la gueule de bois en se reveillant.. pour etre president il ne faut pas etre normal , guider un peuple n est pas evident et à part le grand charles un honnête homme dont la seule passion etait la grandeur de la france on n a jamais eu des homme d etat de cette trempe depuis ce temps mais je respecte les opinions des autres..
    bonne soirée

  4. eh oui, laissons le temps au temps!!et nous payerons. Je travaille dans le milieu politique depuis 40 ans, tous se valent, c’est moi d’abord, ils se sucrent sur notre dos. J’ai connu la droite, puis la gauche et de nouveau la droite, maintenant j’attends l’extreme droite mais sans me faire d’illusions. On est là pour payer et eux pour s’enrichir

  5. Pas le choix il faut attendre.
    Pour les coquelicots, ils se plantent tout seuls.
    Bonne soirée
    Bisous

  6. J’ai été souvent abordé par les milieux politiques sans pour autant être écoutée. Seul notre bulletin de vote les intéresse. Nos désidératas sont imperméables à leurs projets, car ils n’en ont pas pour nous. Il faut décapiter les professionnels de la politique et les substituer par des élus issus du peuple, ayant une bonne connaissance de la société, et des institutions, pour un temps limité. Tout cela nécessite une réforme de la pensée. Il existe aujourd’hui des processus de dégénérence, de déssèchement de la démocratie. La dérive oligarchique est l’une d’elles, mais il en est d’autres, comme l’absence de démocratie cognitive, c’est à dire l’incapacité des citoyens à acquérir des connaissances techniques et scientifiques qui leur permettraient de comprendre et de traiter de problèmes de plus en plus complexes. Etre reconnu comme humain, lutter contre les détresses morales, les solitudes, les humiliations, les mépris, font partie aussi d’une politique du bien-vivre. La réforme de la pensée politique se hisserait enfin à la prise en considération des réformes d’humanisation et disons-le de réhumanisation de la société. Bonne nuit, et amicalement, Pimprenelle.

  7. Eh bien ce ne sera pas chez les siens qu’il trouvera du soutien en cas de coups durs!
    Ce qui est terrible c’est de voir la capacité de volte face d’un grand nombre de politiciens!
    Belle journée
    Antonio

  8. Antonio,
    Je crois me souvenir que Voltaire disait « Mon Dieu, gardez-moi de mes amis. Quant à mes ennemis, je m’en charge ! » Les temps changent mais pas pour tout: la nature humaine reste telle qu’elle est. Terrible.

  9. je pense que tous les politiques ne proposent qu’un seul type de société basée sur le profit, la croissance industrielle…ce sont plusieurs versions d’une même chose…

  10. je pense qu’ il y a surtout eu une formidable coalition contre Sarkosy, médias compris !
    ce n’ est plus la cas pour les législatives, et les mêmes qui l’ avaient dénigré, puis encensé ont des envies personnelles !
    déjà je vois, que sa promesse de ministres sans condamnation n’a pas été tenue, pas plus que celle du retrait des soldats d’ Afghanistan !
    il en sera de même pour la suite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *