Informer…

Cette nuit, j’ai du mal à écrire, je commence à avoir sommeil, la journée a été bien remplie mais je voulais publier un article, même court. Alors je me contente de citer une phrase que j’ai trouvé intéressante relative à l’information. Elle a plus de cent ans mais reste juste surtout quand on pense aux dérives actuelles.

(…) C’est par des informations étendues et exactes que nous voudrions donner à toutes les  intelligences libres le moyen de comprendre et de juger elles-mêmes, les événements du monde. La grande cause socialiste et prolétarienne n’a besoin ni du mensonge, ni du demi-mensonge, ni des informations tendancieuses, ni des nouvelles forcées ou tronquées, ni des procédés obliques ou calomnieux. Elle n’a besoin, ni qu’on diminue ou rabaisse injustement les adversaires, ni qu’on mutile les faits. Il n’y a que les classes en décadence qui ont peur de toute la vérité (…) Extrait de « Notre but », premier éditorial du journal l’Humanité, publié le 18 Avril 1904, Jean Jaurès.

C’est effectivement marqué à gauche puisque c’est Jaurès qui en est l’auteur et qu’il fait référence à la cause socialiste et prolétarienne, il n’en est pas moins vrai qu’une information vraie, entière, neutre est indispensable pour que l’on se forge une opinion juste.  Il fait aussi référence à des « intelligences libres » et je me demande si ce n’est pas là que le bât blesse. Combien d’entre nous sont encore capables de réfléchir, de penser, seuls, librement ? Combien ne s’intéressent qu’au superflu, aux apparences, aux « people », au spectacle, au catastrophisme ? Nous sommes manipulés par les médias, les politiques, la publicité. Bourrage de crâne avec des informations en boucle… Difficile de penser surtout quand on n’a pas été formé et que l’on n’est pas enclin à faire cet effort de réflexion. Moins nous pensons, mieux on nous manipule.

Et vous, vous en pensez quoi ? Libre de tout dire, n’importe comment ? Encouragé à tout gober ?

Share

10 réflexions au sujet de « Informer… »

  1. Tout est tronqué , l’information est déformé par le prisme de la télévision et des politiques, du coup je ne l’a regarde pas.
    Les analystes politiques eux mêmes ne sont que des béni-oui-oui ils répètent inlassablement les mêmes choses, en évitant de parler de celles qui fâchent
    Chacun prépare le terrain pour son candidat.car l’homme politique sonne creux , puisqu’il n’a rien à dire
    Après l’élection , rien ne changera
    Douce journée,Françoise

    Bisous

    timilo

  2. Tu sais bien, Françoise, que c’est mon avis, que nous sommes manipulés, je te l’avais mentionné dans un commentaire précédent et auquel d’ailleurs tu m’avais répondu. C’était à propos de la liberté d’expression, je crois.
    Je pense que les élections sont faites en grande partie par les médias, j’en suis même convaincue.
    Moi-même je me dis parfois que je ne pense pas forcément juste, il est très difficile de se faire une claire opinion (j’avais publié un article là-dessus également).
    Essayons quand même de ne pas nous fier aux apparences et puis votons pour celui qui nous paraît le moins pire, c’est tout ce qu’il reste à faire.
    Gros bisous.
    (impossible sûrement pour toi de prendre la route, il neige pas mal ici !)

  3. J’avais écrit un commentaire , apparemment il a disparu , le froid sans doute.

    L’information est troquée par le prisme de la télévision et des politiques.
    Tout est fait pour préparer le terrain aux candidats
    Ce n’est qu’une litanie de promesses qui n’engagent comme ils le disent que ceux qui les écoutent , alors n’attachons pas de crédit à leurs propos.

    Douce journée ,Françoise
    Bisous
    timilo

  4. il faut dire aussi que du temps de jean- Jaurès, il n’ y avait pas foison d’ informations tendancieuses selon le média !
    Pas toujours facile de s’ y retrouver !
    une chose reste vrai, le monde est une vaste comédie !
    bonne journée
    bisous

  5. Dans votre billet intitulé, « la liberté d’expression », je concluais ainsi : « j’ai l’impression qu’aujourd’hui, il y a une sorte d’alliance entre les deux pouvoirs ( politique & médiatique). Que feraient les médias sans pouvoir politique et inversement ?  » La messe du 20 h, est un spectacle. Avez-vous confiance dans un acteur ? Avez-vous confiance dans le spectacle ? Tout est dans la question du spectacle. La presse n’a pas de contre-pouvoir, ce sont nous Françoise, qui gèront ce contre-pouvoir. Soyons avisés ! Au plaisir de vous lire. Amicalement, Pimprenelle.

  6. Bonjour Françoise
    j’ai déjà tout dit ou presque sur le mal que je pense de l’information et de la formation ainsi qu’elles sont données actuellement.
    Résister à la manipulation quelque soit son origine demande de nos jours un réel effort car les pièges tendus sont nombreux: finalement je comprends qu’un certain nombre se laisse aller et se réfugie dans le « je n’y peux rien ».
    D’un autre coté on assiste à un véritable abrutissement des masses que l’on veut réduire à l’état de bêtes à consommation et la soi disante éducation qui est dispensée y participe maintenant allegrement.
    Parfois j’ai l’impression de me battre contre des moulins à vent mais l’éducation que j’ai reçue m’empêche de baisser les bras.
    Belle journée
    Antonio

  7. oui tu as raison, tout est fait pour que l’on ne pense plus, nous sommes noyés dans les informations, les médias, la pub, résister n’est pas facile ! il nous reste une vieille conscience de classe, qui nous permet de résister, pendant combien de temps ?
    bonne journée, bisous

  8. Bonjour
    je dis souvent que Jean Jaurès lorsqu’il voit (bon il ne voit rien) ceux qui militent aujourd’hui et défendent (soi-disant le socialisme) doit se retourner dans sa tombe, car je ne le vois pas, lui payer l’impôt sur l’ICF !!!
    Je crois qu’à l’époque c’étaient des hommes de valeur….
    Bon week-end
    Jean

  9. Manipulés ? bien sûr que nous le sommes…tout au moins, on essaie de nous manipuler ! L’info à répétition est devenue de règle… Mais nous empêche-t-on de penser si on nous empêche de parler ? Non ! penser, c’est exister…La pensée unique n’est pas encore pour maintenant j’espère…Enfin, moi je ne suis pas prête…mais je sais que..je ne suis rien ! et que « mon »indépendance se refuse à tout accepter !

  10. C’est certain, moins nous pensons et plus nous sommes manipulés mais ce n’est pas facile d’être bien informés et de comprendre tous les rouages de la vie économique et sociale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *