Vendredi 13 janvier

Vendredi 13 janvier 2012. Attention cette (bonne ?) année verra deux autres vendredis 13 : le vendredi 13 avril et le vendredi 13 juillet. Selon que vous aimez ou non ce jour-là, vous serez gâté ou pas. Tout commence là : chance, malchance ? Etes-vous superstitieux ? Il ne faut pas l’être, c’est bien connu, ça porte malheur.

Etre superstitieux et le reconnaître vous fait passer pour un demeuré ou un malade. Qu’en est-il ? Et qu’est ce que la superstition ?

La superstition est la croyance que certains actes, certains événements ont toujours une conséquence positive ou négative et que certains objets, animaux ou personnes portent  bonheur ou malheur, que certains phénomènes sont des présages. Les augures romains étaient des ministres des prévisions, ils tentaient de s’attirer les bonnes grâces des dieux en regardant les oiseaux dans le ciel ou, moins appétissant, en lisant dans les entrailles de certains animaux ; c’est un peu comme si Elisabeth Teissier  devenait officiellement ministre (elle fut, parait-il, conseillère proche et régulière de François Mitterrand ; on connait aussi la justesse de ses prévisions ; bien sûr que je me moque).

La superstition est souvent d’ordre culturel, c’est-à-dire partagée par le milieu social mais elle peut être personnelle pour des raisons considérées comme irrationnelles, non admises par la science moderne. Lorsqu’un individu tombe dans un état de superstition excédant  les croyances reconnues dans sa culture, nous pouvons le considérer comme malade. S’il perd toute objectivité, prêtant à des faits, des événements ou des objets des pouvoirs surnaturels, magiques, c’est une psychose ; il s’agit de TOCs (Troubles Obsessionnels Compulsifs). Le superstitieux pathologique spécule sur l’existence d’un ordre supérieur, invisible, qu’il est bien incapable de décrire, mais qui est là, bien présent, et qui impose ses lois ; il se sent en défi perpétuel avec le monde qui l’entoure et il passe son temps à agir et à « vérifier » que le ciel lui est favorable. Un TOCqué va compter les carreaux d’un sol, pariant avec lui-même qu’il doit y en avoir un nombre pair ou impair, se créant ainsi des angoisses, si le résultat obtenu ne correspond pas à son souhait ; il va éviter de marcher sur des fissures sur les trottoirs, n’entrer dans une pièce que du pied droit… Si vous n’avez pas vu Jack Nicholson dans le film « Pour Le Pire Et Pour Le Meilleur », regardez ce court extrait et vous comprendrez mieux..

Si vous avez peur du vendredi 13, jour de malheur, vous êtes atteints de paraskevidékatriaphobie. Et voilà le nouveau mot du jour !

Mais au fait, savez-vous pourquoi le vendredi 13 a si mauvaise réputation ?

Souvenez-vous : nous sommes dans un pays chrétien, oui pour le moment encore chrétien et le côté négatif de ce jour est liée à la Bible. Jésus est mort un vendredi, devenu le Vendredi Saint. Condamné après la trahison d’un de ses potes, pardon, d’un de ses apôtres et tout ça après un repas pris en commun… C’est aussi à cause de cette Cène que nous craignons, plus ou moins, le « treize à table ».

En tous cas, le vendredi 13 porte bonheur à la « Française des Jeux » qui engrange ce jour-là des recettes bien supérieures aux autres jours. Mais non, les Français sont des gens pas du tout superstitieux, bien trop évolués pour ça.

A demain si vous le voulez bien. Moi j’ai une course à faire…

Share

14 réflexions au sujet de « Vendredi 13 janvier »

  1. Bonjour Françoise,
    Je n’y crois pas et tant mieux pour mon porte-monnaie ! je n’irai pas jouer et donner de l’argent à l’état.
    Bisous et à très bientôt.

  2. Je ne suis pas superstitieuse mais j’ai quand même jouer au loto, la vie n’est faite que de contradictions….Amitiés

  3. Vous inquiétez pas, je ne crois pas ça, ça porte malheur !!!!
    En fait c’est le paradoxe vrai chez beaucoup de nos contemporains…
    Ils n’y croient pas, mais il font attention !!!

  4. Bonjour Françoise,
    je pense que nous sommes tous, à un degré différent, un peu superstitieux. combien d’entre nous passe sans appréhension sous une échelle ??? C’est un exemple parmi tant d’autres. Jouer au loto un vendredi 13 c’est se donner bonne conscience face à une addiction refoulée. Mais ça ne fait pas de mal, si on modère alors pourquoi pas ??? Bonne chance ! ! !

  5. Je ne sais pas si vous croisez les doigts, si vous évitez de passer sous les échelles, si vous jouez des numéros favoris au loto, toujours est-il que la superstition ne date pas d’aujourd’hui. Elle se confond avec la civilisation humaine. Etes-vous superstitieuse ou rationnelle Françoise ? Pour moi, les nombres sont vraiment magiques. Non pour des raisons magiques superstitieuses, mais pour des raisons internes (j’ai fait beaucoup de maths). Quand on regarde, par exemple, les nombres premiers, et notamment leur distribution dans la série des nombres : d’abord de façon très dense, ensuite très dispersée, aléatoire. Le rationnel, c’est le nombre rationnel. C’est un langage algébrique qui a servi pendant des millénaires à la physique et à toute la science. La découverte des irrationnels, immense révolution, a transformé la philosophie grecque ! C’est pourquoi je pense qu’il y a une vraie magie. Aucune superstition, là, rien que de la raison. Amicalement, au plaisir de vous lire. Pimprenelle.

  6. Chère Pimprenelle,

    Pas de doigts croisés pour moi et j’ai un chat du plus beau noir. Je me touche la tête quand je dis « touchons du bois », il faut bien faire vivre les expressions. Je ne pense pas être superstitieuse mais sans doute ai-je dû avoir des jours de crainte comme tout un chacun.

    Je suis plus littéraire que matheuse mais bon, le nombres peuvent être amusants.
    La magie des nombres, je lui avais consacré quelques lignes et un triangle remarquable. Clic ICI pour voir.

    Je ne résiste pas au plaisir de rajouter un petit jeu de chiffres :

    Un professeur des écoles écrit un nombre entre 1 et 50 sur une feuille de papier (Exemple : 25).
    Sans dévoiler le nombre, le prof plie le papier et le colle sur le sur le mur.

    Le prof demande aux élèves d’écrire sur une feuille de papier un nombre entre 50 et 100 (exemple : l’élève écrit 57).

    Mentalement, sans le dire aux élèves, le prof soustrait le nombre qui est collé au mur 25 de 99. (99 – 25 = 74)

    Le prof demande aux élèves d’ajouter ce nombre (74) au nombre qu’ ils ont écrit sur leur papier (exemple : 57 + 74 = 131)
    Le prof demande alors aux élèves de rayer le premier chiffre du nombre (exemple : enlever le 1 de 131, on a 31)
    Le prof demande d’ajouter ce premier chiffre (1) au restant.
    Exemple : enlever le 1 de 131 et ajouter le au restant (31 +1 = 32)

    Le prof demande de soustraire ce résultat (32) de leur nombre initial (57) ; ainsi 57 – 32 = 25.

    Ils ont obtenu une réponse, vont vérifier la feuille qui est au mur…magie!
    La réponse de l’élève sera la même que le nombre que le prof a écrit et collé au mur.

    Magie des nombres !

  7. Pour avoir la baraka, je crois qu’on dit « merde » plutôt que « bonne chance ». Je suis quand même sortie jouer 2 euros, je vous dirai si ça a marché.

  8. Et bien moi, Clara, je suis sortie, en allant à la poste, pour « investir » (à perte ?) deux euros. Aurai-je la baraka ?

  9. Moi, je sais que je ne gagnerai rien ! Pas de baraka pour moi…je n’ai pas joué ! Je ne suis pas matheuse, mais je crois quand même avoir gagné 2€…le prix du billet….
    Amusant ce jeu de chiffres…je le soumettrai à ma fille qui n’a jamais aimé les chiffres !

  10. Pour moi, jour de chance : j’ai rencontré une copine de Blog pour la première fois et j’ai trouvé ça super sympa ! Chance !

    Es-tu encore « nomade » ? Juste pour savoir si tu publieras pour la Communauté Musique à CO mercredi prochain ……

  11. je suis assez du genre il y a une échelle, donc je passe dessous !
    Quand aux jeux, je n’ ai jamais joué au Pmu, ni au loto !
    tout juste s’ il m’ est arrivé de gratter quelques tickets !

  12. C’est curieux, en effet, on n’y croit pas mais on fait quand même attention, on sait jamais…Il me semble que la plupart ont ce genre de réaction

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *