Se tromper est humain

Comme moi, vous avez bien compris que l’erreur est humaine et surtout qu’on ne doit pas se fier totalement aux apparences, ni  aux jugements humains trop subjectifs.
Une petite histoire de plus pour vous en convaincre.

Dans les années 1920 et 1930, aux Etats-Unis, les concours de sosies étaient courants. Charlie Chaplin était l’une des vedettes les plus imitée. Le rôle de Charlot : pantalon trop large, veste trop petite, démarche et mimiques hilarantes attirait de nombreux candidats.
Suite à un pari, Charlie Chaplin s’était inscrit dans un concours de ce type à San Francisco. Il voulait donner une leçon à tous les imitateurs en herbe, non par philanthropie ou grandeur d’âme mais simplement par besoin de remettre les choses à leur place  et pour montrer le bon modèle. Il était sûr d’être repéré, démasqué. Il se démena, força les traits, joua bien son rôle.

A défaut d’être reconnu, il pensait au moins gagner. Il n’en fut rien.

Contre toute attente, il fut éliminé très rapidement, n’atteignant même pas la finale.
 C’est son frère Syd qui remporta le concours.

Souvenirs, souvenirs : cliquez LA pour revoir Charlot (« Les temps modernes » et la chanson « je cherche après Titine »).

Après cette histoire,  pensez-vous qu’on puisse faire confiance à des votants ? Voter pour désigner  le bon concurrent. Pour Star Ac, passe encore mais pour le Président…

6 réflexions au sujet de « Se tromper est humain »

  1. Bonjour Françoise,
    Il ne faudrait pas qu’on vote pour un sosie, en effet !
    De toutes façons, on est très mal partis en ce moment, et d’ici 6 mois, que va-t-il se passer encore ??
    Bon dimanche et bisous.

  2. Veux-tu que je te dise !
    Je préfère voter pour le faux bon-président que de laisser élire le vrai mauvais-président !
    Attends je suis pas sûre d’avoir tout compris moi même !!!
    Bon dimanche Françoise

  3. et pourtant, avec la technique on devrait pouvoir éviter les erreurs !
    donc on peut dire que l’ homme n’ apprendra jamais rien du passé !
    bon dimanche
    bisous

  4. Et oui, on peut se tromper, on est perverti par ses préjugés. Bonne manière de ta part d’en arriver à parler des prochaines élections. Moi, j’aurais préféré « Titine » une candidate qui me semble en vouloir, c’est un Belge qui le dit.
    A bientôt. dinosaure80.

  5. Françoise ta dernière réflexion est vraiment remarquable…nos papotages de blog à blog se font rares…mais je ne t’oublie pas…bonne soirée

  6. non non non ! On ne va pas les laisser s’élire tout seuls !!! Tant pis si on se trompe, qu’ils aient quand même un peu la pression avant de passer à la moulinette. Qu’ils se rappellent qu’on est toujours là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *