Les ponts de Paris (31)

Le pont d’Iéna, relie le Champ de Mars au Trocadero ; d’une longueur de cent quarante (140) mètres est réalisé en maçonnerie ; sa largeur était de quatorze (14) mètres à l’origine, mais elle devint insuffisante pour les expositions, Universelle en 1900 et Internationale en 1937. C’est Napoléon I° qui a initié la construction d’un pont dans l’axe du Champ de Mars. Le pont devait s’appeler « pont du Champ de Mars », mais l’Empereur décida de lui donner le nom de la victoire sur les Prussiens, victoire qu’il avait remportée en 1806.
Mis en oeuvre en 1808, l’ouvrage qui présente cinq arches de vingt-huit (28) mètres en arc de cercle et quatre (4) piles intermédiaires, n’est achevé qu’en 1814. Réalisé en pierres de taille, il devait, dans l’esprit de l’Empereur, relier le Champ de Mars aux jardins du Trocadero. Le Palais du Roi de Rome, son fils, devait être construit sur cette colline. Fait extraordinaire pour l’époque, les coûts de construction sont entièrement pris en charge par l’Etat.
A la chute de l’empire en 1815, les Prussiens voulurent dynamiter le pont pour le détruire à cause du nom qu’il portait mais le bon sens a prévalu. On débaptisa le pont d’Iéna en « pont des Invalides »,  Louis XVIII,  le rebaptisa pont de l’Ecole militaire et on remplaça les aigles impériaux par le sigle royal « L ».

Il retrouvera son nom en 1830 et ses atours, les aigles en 1852. Dans la deuxième moitié du XIX° siècle, l’étroitesse de l’ouvrage dont la largeur n’excède pas quatorze (14) mètres, trottoirs compris se fait sentir. Les Expositions Universelles de 1889, date de construction de la Tour Eiffel, et de 1900 souffriront de cette insuffisance. En 1900, le pont était réservé à l’usage de l’exposition, la circulation de la ville étant détournée vers d’autres voies, et il fut élargi à vingt-quatre (24) mètres à cette occasion par l’adjonction de passerelles métalliques reposant sur les piles trop fragiles pour la circulation, elles ne supportaient que des trottoirs élargis.

Ce n’est qu’en 1934, avec la perspective de l’exposition universelle qui doit avoir lieu en 1937 que les pouvoirs publics décident enfin de rénover le pont, ce qui est d’autant plus nécessaire qu’il est détérioré. L’élargissement de dix-neuf (19) à trente-cinq mètres (35), se traduit par l’adjonction de deux éléments de béton de part et d’autre de la structure initiale (chacune des anciennes piles est renforcée par ajout d’une pile en amont et d’une pile en aval) reliés à lui par une poutraison métallique. Des parements de pierre recouvrent le béton des nouveaux tympans sur lequel ont été replacés les aigles napoléoniens.Le nouveau pont d’Iéna comprend cinq (5) arches de vingt-huit (28) mètres d’ouverture chacune. Les aigles impériaux seront aussitôt remis à leur emplacement d’origine. Les quatre groupes sculptés (1848 – 1853), représentant des guerriers retenant leurs chevaux sont installés aux extrémités. Le Gaulois et le Grec tournent leur regard du côté de la Tour Eiffel tandis que, sur l’autre rive, l’Arabe et le Romain semblent admirer le Trocadéro.


Et, pour finir une carte postale de 1910, toujours le même « fournisseur » d’images « le fil du temps ».

Vous pouvez voir, pendant la crue de 1910, la passerelle provisoire ayant élargi le pont pour l’exposition Universelle de 1900 ainsi que les statues à l’une des extrémités du pont.

12 réflexions au sujet de « Les ponts de Paris (31) »

  1. Une superbe découverte pour moi , j’aime beaucoup ..Merci Françoise ..
    Bonne soirée ..

  2. tu vois j’ai beaucoup apprécié
    je te souhaite une excellente journée

    gros bisous

    •-~·*’Ś Ő Ń Ŷ Á’*·~-•
    Ps : pour le créole nous avons le CAPES créole

  3. Bien justement c’est là que se trouve le problème : un CAPES créole identique pour tous les créoles, or nos créoles sont différents. Il y a eu des soucis, des différends entre candidats. Un capes créole unique…Un pétard mouillé de plus ? KAPES KREYOL, c’est écrit en tête des textes à lire.
    Je ne comprends pas que l’on mélange tout : Antilles, Réunion.
    La créole c’est une langue libre. J’avais fait un article sur mon blog à ce sujet (pas de kréol à l’ékol », sauf pour accueillir les petits créolophones ; il faut enseigner le français si nous sommes citoyens français).

    Merci pour ta réponse, mon ti créole. Ici, on dit « ma cafrine » ou « Ti fille » comme mots gentils.
    Bonne journée, bises et à bientôt.

  4. Un bien joli pont , j’espère que notre cher Nicolas n’aura pas l’idée d’y réinstaller des péages , on ne sait jamais , ils ont tellement besoin d’argent
    Douce journée,Françoise
    Bisous
    timilo

  5. J’habitais pas très loin, et je l’ai pris assez souvent. Demain nous partons en camping-car pour 7 à 10 jours selon le temps et je ne sais pas où, un circuit je pense. Bisous

  6. ah incontestablement un des plus beaux ponts de Paris, de par sa situation entre Tour Eiffel et Trocadéro , bonne journée et bisous

  7. Bonjour Françoise,
    La 1ère photo est magnifique avec cette perspective !
    Paris est vraiment une superbe ville, on ne s’en lasse pas.
    Je te souhaite une excellente journée et t’envoie des bises amicales.

  8. Toujours aussi intéressants ces récits. Et en plus, cela me rappelle l’exposition universelle de 1937 que nous avions visitée …. C’est bien loin tout ça ! Revoir PARIS, même par blog, c’est toujours un bonheur pour moi ….

  9. Coucou Françoise, je monte à Paris en octobre, mais je n’aurai guère le temps de me balader sur les ponts…bise et bonne journée…

  10. dire qu’ il a suffi de changer de nom pour éviter la destruction !
    Dire qu’ il suffisait d’ un nom pour détruire !
    décidément, les dirigeants ne m’ inspirent plus !
    Vive la pierre !
    bonne soirée
    bisous

  11. Ce pont je le traversais à pied, en voiture, lorsque j’habitais rue Charles Dickens (une ruelle à gauche du Trocadéro vu de la tour Eiffel)… que de souvenirs ! C’est ton tour de raviver mes souvenirs…comme je l’ai fait avec grand-père et son ami Albert Schweitzer. Entre Albert ils s’entendaient comme deux larrons en foire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *