Les ponts de Paris (19)

Le pont Saint Michel relie la  rive gauche de la Seine à l’île de la Cité. Il doit son nom au voisinage de la place et d’une chapelle Saint Michel qui existait dans le palais royal (actuel palais de justice). Construit en pierre dès 1378, reconstruit plusieurs fois et la dernière en 1857, le pont actuel est constitué de trois arches de 17,20 mètres chacune. Sa largeur est de 30 mètres.

Le premier pont de pierre, construit en 1378 par de la main d’oeuvre peu coûteuse : les vagabonds ramassés dans les rues de Paris, fut rapidement surmonté de maisons, et le tout fut emporté par des glaces, dans la Seine en 1408.

Le pont fut reconstruit aussitôt en bois. Il s’effondra à nouveau avec ses dix-sept maisons en 1547, heurté par un bateau.

Le nouveau pont en bois  de 1549 fut démoli par une crue en 1616.

C’est en pierre qu’on le reconstruisit entre 1618 et 1624. Il portait alors 32 maisons de chaque côté. C’est le pont qui a conservé le plus longtemps ses maisons qui ne furent détruites qu’en 1809.

Sa vétusté et sa faible largeur ont conduit l’administration a le remplacer en 1857. Il n’a plus que 3 arches en maçonnerie contre quatre (4) précédemment.

Les médaillons (ornés du « N » de Napoléon) qui décorent le tympan sont la marque du Second Empire. Le pont au Change qui se trouve dans son prolongement (sur le grand bras de la Seine) sera décoré avec les mêmes motifs.

Le pont  Saint-Michel a bien résisté aux inondations de 1910.

Voyez une photo, carte postale d’époque provenant du site « le fil du temps », très bien fourni en images et en anecdotes.

Dans le courant des 2009 et 2010, la Ville de Paris, soucieuse de sa beauté, réalise des travaux de remplacement des garde-corps en pierre  de l’ouvrage. La carrière d’où provenait les balustrades originelles n’étant plus exploitée, la pierre de substitution retenue provient des carrières de  Comblanchien en Côte d’Or.

Photo de Wikipedia : le pont Saint Michel, vu du Petit Pont.

Share

7 réflexions au sujet de « Les ponts de Paris (19) »

  1. bonjour chère Françoise,
    En fait, je me pose la question ce matin, combien y a-t-il de ponts à Paris, peut-être l’as-tu dit ?
    Ta documentation est très complète, c’est beaucoup de travail, bravo.
    Je te souhaite une excellente journée, bisous.

  2. Je commence à être en terre « très connue » ! Ce pont St Michel, je l’ai emprunté bien souvent….de même que le Boulevard St Michel et….la gare souterraine où je prenais mon train pour Juvisy où j’habitais alors !
    Beaucoup de souvenirs pour moi….
    Ces promenades « des ponts de PARIS » me font chaud au coeur !
    Bonne journée.

  3. je ne cnnais que la tour eiffel et la tour de défense et l’arc de triomphe mais les ponts que je viens de voir vers tes articles,je les découvre
    passe d’agréables moments et bisous

  4. force est de constater que Paris mérite une visite, ne serait ce que pour ses ponts !
    sais tu que la société qui m’ employait, possédait des carrières à Comblanchien/ Corgoloin.
    et tu ne peux imaginer, le nombre de pierres que l’ on trouve en Bourgogne
    Ma préférence, le chassagne, une pierre beige striée de rose
    bonne journée
    bisous

  5. Combien de ponts à Paris ?
    Aujourd’hui, 37 pour piétons et automobiles au dessus de la Seine. Je l’ai dit au début de la série des articles et je l’ai repris sur le plan que j’ai dessiné dans un des articles (le 11, je crois).

    Il existe d’autres ponts pour les voies de chemin de fer, de métro et des tas d’autres passerelles dans Paris ; mais ce n’est pas la Seine.

    Voilà le résumé de Wikipedia :
    En 2009, Paris comptait :

    37 ponts au-dessus de la Seine ;
    58 ponts utilisés par des voies parisiennes en dehors de ceux au-dessus de la Seine ;
    10 ponts utilisés par la RATP ;
    33 ponts utilisés par la SNCF ;
    148 ponts au-dessus du boulevard périphérique ;
    49 passerelles piétonnes.

    J’espère, Chère Clara, que j’ai répondu à ta question. J’ai essayé de le faire le mieux possible.
    La suite des ponts après-demain. Un intermède créole demain.
    Et Geneviève attend le Pont Neuf… On y arrive, c’est le 21 selon mon classement.
    Bisous.

  6. Pour y vivre en travaillant, Paris n’est pas la ville idéale ; pour se promener, elle est pleine de merveilles et de lieux chargés d’histoire, et ça, c’est un vrai bonheur.
    Il suffit d’avoir des yeux et de bonnes jambes ainsi que des pieds bien chaussés.
    Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *