Les ponts de Paris (10)

Le pont de la Tournelle où l’Administration mesure le niveau des crues au centre de Paris depuis 1719 (« échelle du pont de la Tournelle »). Il relie l’île Saint-Louis à la rive gauche de la Seine, comme le prolongement du Pont Marie.

Merci Google Map

Mais qu’est-ce qu’une tournelle ? Je connais tourelle et ritournelle mais tournelle. Et vous, le saviez-vous  ? Merci Reverso pour la réponse :

tournelle

nf (tour-nè-l’)
  • 1Anciennement, petite tour.Il s’emploie encore en parlant de quelques vieux bâtiments (avec un T majuscule). Le palais des Tournelles. Le quai de la Tournelle à Paris.
  • 2Ce nom de tournelle, étant devenu le nom de plusieurs châteaux, se conserva au parlement de Paris pour signifier la chambre chargée des affaires criminelles (avec un T majuscule). On m’a voulu donner de l’occupation sur mer ; j’ai pensé être du dernier détachement de la Tournelle. [Lesage, Crispin rival de son maître]Tournelle civile, chambre qui fut érigée en 1667 pour les affaires au-dessous de 3000 livres.
  • 3 Par extension, toute espèce de juridiction. On le tira [un capucin qui s’était enfui] de sa fosse pour le faire comparaître devant la Tournelle des capucins. [Voltaire, Dictionnaire philosophique]

Au Moyen Age, il y existait un pont en bois, à moitié emporté par une inondation en janvier 1651, qui fut reconstruit en pierre en 1656, par l’entrepreneur Christophe Marie au moment du lotissement de l’île, démoli en 1918 et reconstruit sous sa forme actuelle en 1928. Le terme de « Tournelle » provient de la présence en cet endroit au XIIe siècle d’une tourelle (voir plus haut) de l’enceinte de Philippe-Auguste.

Ce pont composé de six arches en plein cintre de faible portée rendait la navigation difficile. Il fut élargi en 1845 et pourvu de trottoirs. Entièrement démoli entre 1918 et 1921, il sera reconstruit en 1928 par les ingénieurs Deval, Lang et Retraint.

Long de 120 mètres et large de 23 mètres, le nouveau pont se compose d’une grande arche centrale surbaissée encadrée par deux petites arches plantées sur les rives. Sa structure, en béton armé, est heureusement revêtue de belles pierres de taille. La décoration de l’édifice est l’oeuvre des architectes P. et L. Guidetti qui se sont inspirés des voûtes de Notre-Dame dans un souci d’intégration.

La statue de Sainte-Geneviève sculptée en 1928 par le sculpteur Landowski rappelle l’endroit où fut déposée la châsse de la patronne de Paris, en 885, avant son transfert à l’église Saint-Étienne-du-Mont.

Share

8 réflexions au sujet de « Les ponts de Paris (10) »

  1. Ping : Sainte Geneviève, laquelle ? | FrancoiseGomarin.fr

  2. et bien, je ne sais si c’ est dû à la photo, perspective et flots bleus, mais ce pont là me plait bien, maintenant que je sais que la pierre recouvre le mortier !

  3. Bonjour Françoise,
    Ce pont gris blanc entouré de ces tons de bleu est magnifique.
    Belle dédicaces à Geneviève.
    La lavande blanche sent moins que la classique, mais cela change comme j’ai déjà plusieurs pieds de lavande bleue.
    Bon début de semaine
    Amitiés

  4. Et heureusement pour les Parisiens , la statue de Sainte-Geneviève n’aura jamais les pieds dans l’eau 😉 Bonne soirée !

  5. Merci les effets d’optique des photos car le jour où la Seine sera si bleue, je m’y baigne. Quand on la regarde, elle est verdâtre ou même marronnasse, c’est peu encourageant. Pourtant… pourtant il y a bien un ex-président qui avait promis « dans 5 ans, on s’y baignera. » Mais oui, bien sûr. C’était quand ?
    Et merci pour la réponse concernant la lavande blanche.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *