Gay Pride à Paris, dimanche 26 juin 2011 (suite)

Je vous ai promis d’autres photos de la Gay Pride parisienne. En voilà une série.

La provinciale (si lointaine) que je suis a écarquillé les yeux. Je sais que certaines réalités existent mais je suis surprise d’autant que, jadis c’est-à-dire il y a seulement trente ou quarante ans, elles étaient bien cachées. Montrer qu’elles sont là, tangibles, c’est bien, mais je me dis que certaines peuvent vraiment  être choquantes. La rue étant à tout le monde, des enfants peuvent voir et ne pas comprendre ; il faut se dire alors que c’est une sorte de défilé de carnaval, Mardi-Gras après la date.

Aujourd’hui c’est coloré, demain, je vous montrerai du plus… indécent. C’est bien de cela qu’il s’agit, de la décence, c’est-à-dire de la réserve et de la mesure dans le comportement, du respect des normes morales et des convenances en matière sexuelle, dans la tenue. Je suis un peu choquée mais ça existe alors il ne faut pas se boucher les yeux. Qu’en pensez-vous ?

Les couleurs de l’arc-en-ciel et le drapeau à 6 bandes de ses couleurs est associé à la communauté LGBT (lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre). Le monsieur porte un chapeau qui le rattache à ce groupe. Pour les photos suivantes, jugez vous-même.

Des traits fins et de grands yeux hyper maquillés pour celui-ci.Des ailes de papillon géantes pour cet autre qui reste viril.

Un paire de Maya l’abeille. Surprenants ces deux garçons, mais pas trop encore.Là, c’est le degré au dessus, tendance Village People avec le blanc marin.

Entre « Priscilla folle du désert » et les mangas ! Moi je dis « bravo » pour défiler longtemps sur des chaussures plateformes de cette taille. Sans compter qu’il faisait très chaud.

Là, c’est encore autre chose : un Thaïlandais très féminin. Il y en avait un petit groupe.

Avec lui, c’est Rio de Janeiro et ses nouveaux costumes ! Il suffit de 15 centimètres carrés de tissu et des plumes. Le jeune homme est peint et nu sauf un cache-sexe représentant un perroquet.Celui-là, c’est l’ange mauve : deux mètres au moins avec les talons. Impressionnant, non ?

On reste à Rio avec ce(tte) danseur(euse) légèrement vêtu(e).Et pour finir, Miss Travestie Réunion. Ben oui, on a ça aussi.

En plus de notre ex-Miss France 2008, Valérie Bègue qui causa d’innombrables tracas à Geneviève de Fontenay.

Nous avons même eu une autre Miss France : Monique Uldaric, Miss France 1976.

Dommage, la photo n’est pas nette, c’est tout ce que j’ai trouvé.

En 1977, Evelyne Pongérard devient Miss DOM TOM. Pas possible d’avoir deux « miss France » successives venant de la Réunion.  Par dérogation spéciale, elle participa au concours de miss Univers.

 

 

 

 

Et une série de dauphines :

En 1978, Kelly Hoareau, 1° dauphine de Miss France

En 1987, Joëlle Ramiyad, 1° dauphine de Miss France

En 1995, Corine Lauret, 2° dauphine de Miss France

En 2000, Elodie Suray, 4° dauphine

En 2002, Raïssa Law-Wan, 6° dauphine

En 2005, Virginie Benoite, 5° dauphine

En 2006, Elodie Lebon, 3° dauphine

En 2007, Raïssa Boyer, 2° dauphine.Oui, c’est vrai, il y a de très  jolies filles à la Réunion. Je ne suis pas un homme et ça ne me fait pas rêver.

Et vous, que dites-vous ?

Share

13 réflexions au sujet de « Gay Pride à Paris, dimanche 26 juin 2011 (suite) »

  1. C’est difficile de porter un jugement , pour moi toutes les filles et les femmes sont jolies , chacune a son charme.
    Sinon , entre la guêpe et le papillon , c’est folko la gay-pride
    Je pars en randonnée dans les Pyrénées centrales , je serai donc absent jusqu’à la fin du mois
    A bientôt,Françoise
    Bisous
    timilo

  2. Bonjour Françoise,
    Comme tu le dis si bien, c’est assez choquant ce défilé, même si certains hommes? sont plus beaux que des vraies femmes. Tes photos sont dignes d’un photographe.
    Valérie Bègue a dit beaucoup de mal dernièrement sur votre île, l’as-tu entendue ?
    Elle n’a pas à dire ce qu’elle pense, brutalement comme elle l’a fait, même s’il y a du vrai.
    Je t’envoie toute mon amitié.

  3. Certains costumes sont relativement beaux. Ce que je n’approuve pas, tout comme vous, c’est l’indécence affichée… Je vais arriver à regretter « jadis »…On essayait de ne pas mettre les enfants au contact de certains comportements (trop peut-être parfois), mais on ne les dégoûtait pas à l’avance…c’est ce qui se passe et explique le manque de respect que l’on trouve partout ! Il n’y a qu’à regarder la télévision, même dans le film le plus anodin, vous avez au moins une scène de « coucherie » avec force détails….C’est de la publicité malsaine.
    Je me sens bien vieille ! »Et si c’était vrai » ?…..

  4. moi j’ y vois l’ évidente intention de choquer, pour certains tout au moins !
    quelque part en effet, c’ est carnavalesque , mais hélas reflète une certaine réalité !
    bonne fin de semaine
    bises

  5. Bonjour Françoise, tu as pris de très belles photos, j’en conviens. mais je n’approuve pas ces déguisements, c’est ridicule et pourtant je n’ai rien contre les homos, les ayant fréquenté à Lausanne ! mais mon couple d’amis qui vit à présent en Espagne est contre ce genre de manifestations.
    Je pense que ces gays prides ne leur font que du tort. On dirait qu’ils sont très fiers d’être homosexuels ! Qu’ils vivent normalement comme tout le monde.
    Mais que viennent faire les miss là-dedans ?
    Je te souhaite un bon samedi.
    Je t’embrasse.
    (si j’ai bien compris, tu es blanche et ton mari est café au lait!)

  6. Tout d’abord, chapeau! pour tes splendides photos. Ne voyons que le côté indéniablement artistique de leur prestation. Laissons leur la responsabilité de la mise en évidence de leurs fantasmes érotiques. Concernant les enfants, je suis d’accord, cela peut être choquant. Aux parents de leur expliquer.
    Amicalement. Henri le dinosaure

  7. Certains sont très beaux…petit copié/collé pour rattraper mon retard…je te remercie pour les gentils messages…amicalement

  8. Tu nous sers du deux en un aujourd’hui ? quel lien fais-tu entre la Gay Pride , haute en couleur et merci pour ton choix de photos, et les Miss France ?
    C’est en effet « carnavalesque » cette manifestation . Pour fréquenter des « homos » et « lesbiennes » très proches, je t’avoue qu’ils n’apprécient pas les Gay Pride . Ils mettent leur fierté ailleurs …
    Quant aux enfants ? ils ne sont plus enfermés dans les cocons familiaux où ils avaient, autrefois, à subir des violences à bas bruit ! Comme toujours, tout est dans la relation Parents-Enfants et les échanges verbaux possibles ou non !
    Autour de moi, on n’emmène pas les enfants dans des Gay Pride, ni au Carnaval de Rio d’ailleurs ! mais ils en « voient » bien plus que ce qu’on peut en soupçonner ! ….

    Tu te « réadaptes » bien dans ton île après ton escapade ?

  9. Le lien entre la Gay Pride et les miss Réunion, c’est la Réunion. Miss Travestie Réunion est la dernière photo de la Gay Pride 2011. De là, le passage aux miss Réunion qui se sont approchées du podium Miss France.
    Voilà, facile de trouver des liens quand mon cerveau est disposé à fonctionner dans tous les sens.

    Pour ce qui est du ridicule des costumes et de la manifestation, je vous ai dit que je considérais ça comme un carnaval, d’où les photos.
    Je sais que certains homosexuels n’apprécient pas la Gay Pride, il faut croire que d’autres ne sont pas du même avis à en juger par la foule qui se déplace chaque année et les multiplications des Gay Pride à travers le monde. Je tiens à préciser que le défilé rassemble des tas d’associations, de particuliers qui forment un tout hétéroclite.

    Le retour à la maison a de bons côtés, je retrouve ma toute petite tribu. Je joue avec mon petit-fils, ma fille, etc.
    Par contre, je retrouve aussi les problèmes locaux dont les coupures électriques. Heureusement que je ne suis pas du genre à pleurer sur mon sort.Je râle un coup et c’est reparti : les copines, la poterie, le jardinage, le tricot, la cuisine… et le blog. Lol

  10. Eh bien les photos de la Gay Pride valent le coup d’oeil !
    Merci de ton passage sur mon blog et à bientôt !

  11. Joli reportage que tu donnes à voir dans cette note, et rien de choquant, car tolérance il faut savoir avoir…si je résidais encore à Paris, j’aurai réalisé quelques jolis clichés comme les tiens je pense, seulement voilà…bon dimanche à toi, et merci du partage…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *