Electricité : le retour

Vendredi 8 juillet 2011, 12h 20 : plus de jus (électricité) depuis une heure.
11h 20, tout s’est éteint.
Je ne reviens pas sur le téléphone, internet, le portail… J’ai déjà raconté hier, mais une coupure à midi, ça signifie : pas de repas chaud, pas de café, pas de radio, pas de télé, pas d’info, rien, nada, que dalle, nothing…. Super, non ?

Vous ne pouvez pas étendre de linge, la machine s’est bloquée.
Pas repasser.
Pas cuisiner.

Il fait jour, vous pouvez tricoter, lire, arroser vos plantes vertes, votre jardin. Vous pouvez, comme moi, sur votre ordinateur portable, écrire que vous en avez assez.

Ah quoi bon ? Juste pour le plaisir de dire, en espérant que quelqu’un vous conseillera sur une suite à donner, une conduite à tenir. C’est ma bouteille à la mer.

En effet, dans ce monde de communication, même sans parler au mur comme ceux qui fréquentent «FaceBook», vous parlez dans le vide. Un vide sidéral. Personne ne répond. Jamais ! Lettre simple, lettre recommandée. Silence ! Que le destinataire soit identifié ou non, c’est silence radio. Rien, pas de réponse. Jamais.

Et c’est partout : les administrations, les entreprises, la Poste.
Payez et taisez-vous. On (qui ?) en veux qu’à vos sous.

Pour ce qui est de la coupure électrique du jour, que faire ?
Grâce au téléphone portable, j’ai appelé le 0800 333 974, un répondeur m’a demandé de patienter puis de rappeler désormais le… 0800 333 974. J’ai vérifié ce que j’ai composé (merci les écrans qui affichent et mémorisent les numéros), on ne sait jamais, c’était bien ça. J’ai recommencé et là, c’était occupé…

Faut-il pleurer ? Non, ça ne sert à rien.
Faut-il en rire ? Moi je n’y arrive plus.

13 h 20 : toujours rien !
Jusqu’à quelle heure faudra-t-il attendre le retour de la Fée Electricité ?

15h20, ça y est, c’est revenu alors je poste ce que j’ai écrit, il y a un moment, grâce à la batterie de l’ordinateur portable. Maintenant je peux le faire normalement.

Il fait encore jour. L’électricité est là, internet fonctionne. Trop bien.

Mais jusqu’à quand ?

Share

6 réflexions au sujet de « Electricité : le retour »

  1. Ce n’est pas « Sois belle et tais-toi », c’est … »taisez-vous et payez  » !!!
    Enfin, vous voilà à nouveau électrifiée…ça doit vous sembler bon ! C’est curieux comme tous les services publics se ressemblent…Même accueil, souvent mêmes résultats…La Poste, n’en parlons pas…j’ai dû aller l’autre jour à la poste chercher un colis « volumineux » (environ 15cmsx8cms et 4 cms de haut). Moi j’avais commandé des cartouches d’encre pour mon imprimante…Ils ont jugé que c’était volumineux….Et le préposé m’a mis un papier dans ma boîte « en mon absence », le matin à 9 heures…Tiens, je sors sans m’en rendre compte…problème…
    ça serait risible si ça n’était pas si triste !
    C’est la vie actuelle…

  2. Bonjour Françoise ..
    Les Psychologues nous diront qu’il est bon de raconter sa frustrations , même si l’on ne rencontre pas le remède espéré , on se soulage un peu . Chez nous comme chez vous peut-être , sans électricité la vie même pourrait cesser car il fait très chaud 30/40 pour juillet -Aout , sans climatisation les citoyens sont en danger et Les autorités se sentent alors responsable des dangers et des risques s’il ne répondent pas rapidement . Les services publiques , eau ,électricité , gaz sont sous la surveillance des autorités ..peut-être c’est différent chez vous , mais ici un enfant , un malade courent le risque d’un danger certain , la responsabilité retombera sur la négligence d’ un responsable , l’intervention d’un avocat est très courant ici pour faire respecter les droits du citoyens ,car nous avons des droits qui ne sont pas toujours respectés , c’est inadmissible et je comprend tout a fait votre frustration ..
    Je vous souhaite malgré tout un bon Week-End ..et vous dis a très bientôt ..Grand merci pour votre sourire sur mon blog ..
    Bien amicalement ..
    Nicole ..

  3. Je suis frustrée – à moindre dose parce que je peux au moins faire mon café… – car free a décidé de nous laisser un débit de m*** : j’ai moins d’un mega, et pour te donner un exemple, j’ai mis 4 heures pour vous publier l’article d’hier (télécharger des photos avec ce débit c’est comment dire… pas infaisable – la preuve – mais presque !)
    Alors la technologie je l’ai un peu en travers effectivement là tout de suite…
    Mais bon, toi c’est bien pire alors je compatis !

  4. Bonsoir Françoise,
    J’ai lu ton article d’hier et celui d’aujourd’hui, tu n’es pas gaie en ce moment et je te comprends, perdre tant d’argent à cause de l’incompétence d’un service qui n’est plus public ! Cela n’allait peut-être pas très bien avant la privatisation, mais c’était pour le moins assez égalitaire, alors qu’à présent ! Et tout va être comme ça et pire, je le sens bien.
    Comme la nuit arrive vite, vous avez vraiment besoin de cette énergie sinon en effet, vous êtes condamnés à ne rien faire du tout. C’est désolant pour vous.
    Ainsi, l’île a changé. Tu sais, c’est un peu à l’image de la métropole.
    Demain je publie un article sur « la lutte gouvernementale contre la solitude », j’en rirais si ce n’était bête à pleurer ; j’aimerais bien que tu me donnes ton avis là-dessus.
    Gros bisous et bon courage.

  5. c’ est embêtant de voir que trop de choses dépendent de la fée électricité !
    tout le monde n’ a pas un générateur !
    je me dis qu’ on a bien su vivre sans, et bien vivre .
    cette facilité,nous a fait acheter tout un tas d’ appareils dont nous nous passions sans problème !
    peut être dans le futur, serons nous tous équipés comme des auto-producteurs !
    bonne soirée
    bises

  6. eh oui la fée électricité , qui gère le monde
    il est vrai que à une époque les bougies ou autre flambeaux , étaient , incontournables , mais puisque maintenant , c est cette fée qui fait tourner le monde , et que nous sommes citoyens de ce monde
    il faut bien vivre avec , et qu elle continue à vivre avec nous ..
    Alors je souhaite que tu n en soit pas privée , enfin le moins possible
    bonne soirée
    ( chez moi finistère nord , le temps est gris , pas chaud sur la carte tu verras c est chez nous la tempête la moins estivale )
    mais j aime ce climat ..
    à kénavo amitiés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *