Course au ciel : la tour Eiffel

122 ans ! Bon anniversaire, Tour Eiffel !

122 ans, l’âge de Jeanne Calment, doyenne des Français, au moment de son décès. Espérons que la Dame de Fer parisienne résiste encore de nombreuses années et batte ainsi des records de longévité. N’est-elle pas belle en noir et blanc sur fond de ciel tourmenté ? Merci www.smashingapps.com pour cette image !

Paris prend bien soin d’elle. Repeinte, illuminée, fêtée. Il ne faut pas tuer la poule aux oeufs d’or : plus de 6 millions de visiteurs chaque année. Et combien de touristes ne la regardent-ils que de loin ?

Elle est bien modeste face aux géants de béton américains et de plus en plus souvent orientaux, mais on peut lui faire confiance, elle résistera. Elle est devenue un symbole, Paris existe dans l’imaginaire collectif grâce à elle. Bien sûr, il y a le romantisme et les lumières de la ville, les ponts, l’Histoire mais la vedette c’est quand même elle, elle qui est restée pendant plus de 40 ans « la Grande Dame » de la France. Nous avons notre « dame de fer » ! Rien à envier aux Anglais. Au contraire.

Aujourd’hui avec ses 300 et quelques mètres, elle est un peu naine. Mais qu’est-ce qui fait courir les hommes vers le ciel ? Sans parler des fusées, stations orbitales, navettes spatiales, c’est un autre sujet, restons sur terre et demandons-nous pourquoi les hommes veulent construire toujours plus haut. L’histoire n’est pas nouvelle : vous connaissez l’histoire de la tour de Babel.

Rentabiliser l’espace au sol ? Soit, mais surtout faire mieux, plus haut que l’autre. Ce n’est rien que péché d’orgueil alors ? Pourquoi se besoin de défier la nature ?

4 réflexions au sujet de « Course au ciel : la tour Eiffel »

  1. Vous êtes venue chez moi, j’entre à mon tour chez vous. Et je sens déjà que je m’y plairai!
    Comme un symbole, demain c’est l’anniversaire de ma dernière aïeule encore de ce monde. Elle n’est finalement guère plus jeune que la dame de fer parisienne car ma tante sétoise souffle ses 103 printemps.
    Longue vie à votre blog. À défaut de plume sergent-major, il est bon de coucher le temps qui file sur des pages au format word.
    Bien cordialement.
    Jean-Michel

  2. c est bon un peu d’exotisme parisien !!! Merci grande dame de fer !

  3. Quelques jours plus tard… Je suis retournée vous lire, Paris-Roubaix et enfer du Nord. A côté de la route principale, je vois que vous aimez les chemins de traverse et les petits écarts. Profitez de cette liberté et du printemps qui est là.
    Ces jours-ci, je suis en pleine nostalgie… Heureusement, je repense aux années 70 et ma foi, ce n’est pas aussi triste que ce que je craignais : le soleil de mai 68 me revient, plus que les barricades et les CRS et surtout j’arrive en 70 avec les fleurs, les couleurs…
    Fuite du temps, nostalgie… Ah, Charlie Chaplin aurait eu 122 ans le 16 avril !
    A bientôt.

  4. Merci de ta visite et surtout de cette photo de la « dame de fer » . Le noir et blanc lui confèrent une dimension « nouvelle »
    On y accomplit en ce moment des travaux « révolutionnaires » : la pose d’un sol de verre au premier étage afin d’attirer les visiteurs vers ce niveau un peu boudé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *