Nouvel an chinois : c’est l’année du Lapin

Proverbe chinois :

« Si tu tapes ta tête contre une cruche et que ça sonne creux, n’en déduis pas forcément que c’est la cruche qui est vide. »

Chinois : grands sages ? Il parait.

J’ai aussi entendu dire qu’il faut se méfier d’eux. Même ma mère avait dit ça ! Pas devant Joseph (mon mari), bien sûr. Moi, pour tout dire, il y a des fois où je me méfie quand même. ¨Par exemple, cette année, les Chinois disent « c’est l’année du Lapin » ou du lièvre. Et déjà, pour moi, un lapin et un lièvre ce n’est pas pareil. C’est un peu comme le chien et le loup. Il y en a un libre et un domestiqué. Leur vie n’est pas la même. Et le goût de la liberté !!!

Vous êtes bien d’accord avec moi : manger du lapin ou manger du lièvre ce n’est pas pareil, non ?

Alors quand j’entends dire année du lapin, du lièvre ou année du chat, vous comprenez que je me méfie. Les Chinois mangent tout (Il y a un proverbe qui dit que les Chinois mangent tout ce qui vole, sauf les avions, tout ce qui a quatre pattes, à l’exception des tables et tout ce qui nage, à l’exception des sous-marins.), mais, en bonne occidentale, chat, chien, je n’ai pas vraiment envie d’en manger. Il est vrai que si je ne sais pas… eh, eh, c’est peut-être bon…

J’ai goûté pas mal de choses mais j’ai toujours certaines réticences.

A côté la photo d’un étal dans les rues de Pékin : scorpions, asticots, cancrelats, vers à soie, etc, ça ne me disait rien. Et vous, vous en pensez quoi ? Je préfère le canard laqué, la fondue chinoise, et même les chenilles de mer, mais les asticots, les cancrelats, très peu pour moi.

J’ai quand même goûté les vers du bois en Afrique du Sud, devant témoins – pas vrai, Joseph et Nadine (c’est mon amie depuis quelques années déjà) ? – et j’ai une attestation signée par un Sud Africain. OUI, oui, c’est vrai. J’essaierai bien les fourmis à miel d’Australie et les grosses chenilles blanches mais les dung beetles sur la photo (ce sont les bousiers : bon appétit !), non merci.

Hier au soir, et aujourd’hui, je me contente de cuisine chinoise plus traditionnelle.

Et un petit proverbe pour finir :

L’homme le plus insupportable est celui qu’on a offensé et à qui l’on ne peut rien reprocher.

Une réflexion au sujet de « Nouvel an chinois : c’est l’année du Lapin »

  1. Ping : L’année du lapin : signification | FrancoiseGomarin.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *