Contrôle technique des véhicules

Règlementation : les véhicules particuliers dont le poids total en charge est inférieur ou égal à 3,5 tonnes sont soumis à un contrôle technique périodique. Ce contrôle doit être fait par un organisme agréé, aux frais du propriétaire du véhicule. Le contrôleur vérifie 133 points de contrôle. Les défaillances constatées sont classées par niveau de gravité (mineure, majeure, critique). Si le résultat du contrôle est défavorable, une contre-visite est à effectuer dans les 2 mois. Voilà ! Encore du racket. Je m’explique.

S’il est juste d’éviter de voir circuler des poubelles sur les routes, il ne faut pas tomber dans un excès qui n’est qu’un moyen détourné pour ponctionner encore plus les revenus des Français, en particulier ceux des moins aisés et des retraités.

Le premier contrôle est à effectuer au cours des six mois précédant le quatrième anniversaire de la première mise en circulation du véhicule. Le premier contrôle est fait sur un véhicule récent mais pourquoi pas ? Quatre ans au lieu de cinq précédemment, pourquoi ?

Par contre on peut constater une fois encore des injustices.

Première injusticele coût est variable selon les centres donc certains centres abusent ; c’est plus cher dans les campagnes que dans les grands centres urbains où la concurrence est rude. Possibilité d’acheter sur internet à des prix plus avantageux mais les plus âgés ne se servent pas de ce moyen et paient « plein pot ». Pourquoi pas un tarif fixé et uniforme ?

Deuxième injustice : le contrôle est obligatoire tous les deux ans quel que soit le nombre de kilomètres parcourus, or les plus âgés roulent moins, soignent davantage leur véhicule mais sont contraints de faire faire un contrôle même après moins de 5 000 kilomètres parcourus voire moins de 2 000. Il serait plus judicieux de compter en « kilomètres et durée » que seulement en durée (par exemple 10 000 kilomètres et/ou quatre-cinq ans).

Troisième injustice : le propriétaire d’un véhicule particulier qui ne respecte pas les obligations du contrôle technique est puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 750 € (en règle générale, il s’agit d’une amende forfaitaire de 135 € mais il y a des fonctionnaires zélés qui appliquent le maximum pour seulement deux jours de retard, retard lié à un oubli ; de bonnes relations avec la police ou la gendarmerie, par contre, aident).

Quatrième injustice : certains véhicules sont dispensés du contrôle technique :

  • Voiture sans permis
  • Voiture de collection dont le poids total en charge est inférieur ou égal à 3,5 tonnes et dont la mise en circulation est antérieure à 1960
  • Voiture de collection dont le  poids total en charge est supérieur à 3,5 tonnes
  • Moto, 2 roues et 3 roues
  • Quadricycle à moteur
  • Voiture immatriculée dans les services diplomatiques ou assimilés
  • Voiture immatriculée dans les FFECSA (Forces françaises et éléments civils stationnés en Allemagne)

Pourquoi ces deux dernières exceptions en particulier ?

Et pour finir et pour tout vous : dire des relations privilégiées avec un « mécanicien contrôleur » permettent de laisser passer un véhicule à problème(s), j’ai entendu un artisan s’en vanter.

Par contre, un contrôleur qui casse un véhicule s’en tire sans problème quand il se trouve face à une femme ou à un jeune couple qui n’ose pas faire appel à la justice, la veille des vacances. Ma fille et mon gendre ont été victimes de ce genre d’incident et ont baissé les bras. C’est une autre histoire mais j’en ai été très contrariée.

*************

Précisions financières :

  • le tarif moyen a bondi de 12,3 % en un an et de plus de 20 % dans certains départements.
  • 77,60€ en 2018 contre 69€ en 2017 mais
  • tout le monde n’est pas logé à la même enseigne : 44 € dans l’un des centres les moins chers de France tandis qu’à Thonon-les-Bains (74), il faut compter chez certains jusqu’à 110 € !  Des prix à géométrie très variable allant de 67 € en moyenne en Moselle à plus de 97 € en Haute-Savoie.
  • les Gilets jaunes ayant pris le contrôle technique en grippe, le gouvernement a décalé le durcissement du contrôle des diesels de six mois (tu parles d’un cadeau !)

Share

2 réflexions sur « Contrôle technique des véhicules »

  1. Bonjour ma françoise ♥,
    Le CT est une véritable arnaque car il suffit de bien connaître le garagiste, comme nous, dans notre petite campagne !
    Je ne devrais pas m’en vanter mais on lui laisse le véhicule quelques jours avant le CT, il le met aux normes et nous passons le contrôle les doigts dans le nez.
    Bon, il est toujours parfaitement entretenu et nous faisons les réparations dès qu’il y a le moindre problème, mais c’est quand même bien que notre mécano soit « bien » avec la société qui fait les contrôles …
    Ce qui ne doit pas être possible dans les grandes villes.
    Je n’ai pas honte de le dire car notre trafic est toujours impeccable et n’a rien à voir avec certaines poubelles roulantes.
    D’ailleurs on l’appelle notre bébé (jaune) car on le chouchoute en le laissant toujours le plus propre possible tant à l’extérieur qu’à l’intérieur et pour tout ce qui est mécanique.
    Pardon si je semble me vanter mais, à nos âges, c’est un peu notre seul moyen d’évasion et il est toujours prêt à nous emmener là où nous voulons et … il est bô ! 😉

     » Bon mercredi !
    On profite de ces deux derniers jours de ☼
    avant d’affronter un WE annoncé pourri.
    Gros bisoux chaleureux ♥ « 

  2. Et notre gouvernement a beau jeu de dire que ce sont les instructions de Bruxelles !
    En fait tout est fait pour obliger à changer de véhicule !
    Et que pour la plupart d’ entre nous , ce ne soit pas possible , ils s’ en moquent !
    C’ est donc bel et bien une arnaque de plus, et on peut s’ attendre à d’ autres durcissements !
    On comprend à quel point l’ état se fout de nous, et il suffit de regarder les prix actuels du carburant pour s’ en convaincre !
    Bonne journée Françoise
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.