Un four

« Ce roman a été étranglé à sa naissance par Troppmann et Pierre Bonaparte. Il serait juste de le réhabiliter. C’est un four immérité. Georges devrait penser à le réintroduire dans le monde par quelques articles corsés. » Flaubert, Correspondances.,1879. Un four, c’est un échec complet. Comme cette fin du monde ? Ratée !

Cette nuit, j’ai entendu une explosion dans la maison. Petite angoisse.

Et si c’était le début de la fin du monde ?

Même pas vrai. Pas un seul instant je n’ai pensé à ça. J’ai cru euh… rien… Je dormais. Un gros bruit m’a réveillé. Un cambrioleur attaquant les volets ou la porte à la hache ?

Je suis allée voir puisque personne de la famille ne s’était réveillé. Avais-je rêvé ? Et bien non. La porte de mon four venait d’exploser vingt-six minutes avant la fin de la pyrolyse.

Fin du monde pour mon four.

Pas drôle au moment où se préparent les repas de fêtes ! Il va falloir se débrouiller.

J’ai cherché sur internet et j’ai été surprise, il parait que c’est un accident fréquent. Il semble même que c’est quelquefois dangereux avec les bris de verre. Chez moi, quelques petits morceaux par terre mais les deux faces de la porte sont entières, c’est une plaque de verre intérieure qui est en miettes.

Bon, maintenant, la porte est foutue. Que dois-je faire ? Un 21 décembre… Je ne vous raconte pas les démarches qui n’ont abouti à rien, sinon à une seule conclusion : « rachetez un four, La réparation coûterait trop cher. »

Pas de livraison possible avant le 26.

J’en ai marre de cette société où l’on jette parce que réparer est trop onéreux, où l’on vous laisse dans l’embarras sans l’ombre d’un remords.

Garantie du fabriquant passée (Whirlpool). Que peut-on faire ?  Avertir son assureur ? Sortir son chéquier et se taire comme d’habitude alors qu’il y a bien un problème ? Un problème de conception, de fabrication ? De sécurité, c’est sûr.

 

 

 

 

 

3 réflexions au sujet de « Un four »

  1. Ping : C’est pas la fin du monde | FrancoiseGomarin.fr

  2. la fin du monde, un vrai four, et le tien qui te lâche ! à la veille d’enfourner la dinde, pas drôle du tout ! que faire ? nous ne savions pas que ça pouvait arriver, la seule solution est de le changer, car on ne répare plus !! ce n’est pas normal, nous sommes bien d’accord…bon courage chere Françoise, de bonnes fêtes quand meme pour toi et les tiens, bisous

  3. Chers Jeanine et René,
    Ce matin, j’ai réussi à trouver, près de chez, moi un vendeur qui me livrera un four, lundi 24 à 17 heures. Ouf ! Je vais pouvoir faire cuire une oie que j’ai commandée pour ma famille.
    Dommage que l’autre four ait fini si « tragiquement ».
    Bonne soirée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *