28 août

28 août. 28 août 1963. La date est moins marquante que celle du 22 novembre de la même année. Quelle année, cette année-là ! Ce fameux 28 août 1963, après la marche contre les discriminations raciales, pour l’égalité des droits civiques, le pasteur noir américain Martin Luther King, au pied du mémorial Lincoln à Washington, devant 250 000 personnes, prononce son célèbre discours « I have a dream ». Son rêve est de voir à l’avenir les Noirs et les Blancs coexister en harmonie et vivre égaux. Devenu Prix Nobel de la Paix en 1964, Martin Luther King a été assassiné en 1968.

Ce discours est généralement considéré comme l’un des plus grands et des plus marquants du XX° siècle. Selon le député américain John Lewis, qui prit également la parole ce jour là au nom du Comité de coordination des étudiants non violents « En parlant comme il l’a fait, il a éduqué, il a inspiré, il a guidé non pas simplement les gens qui étaient là, mais les gens partout en Amérique. »

C’est l’anaphore, figure de rhétorique (répétition) utilisée par Martin Luther King qui a donné le titre du discours « I have a dream« .

Je vous propose une traduction du texte intégral de ce discours et une vidéo comprenant l’allocution de M.L. King et la manifestation qui précède. Au début du film, vous entendrez Joan Boaez chanter «We shall overcome», une chanson engagée comme elle en avait l’habitude. Voilà aussi les paroles de la chanson.

We shall overcome                       Nous triompherons                                                      
Oh, deep in my heart                       Oh, au fond de mon cœur
I do believe                                      Je crois
We shall overcome some day          Nous triompherons un jour
We’ll walk hand in hand some day   Nous marcherons main dans la main un jour
We shall all be free some day          Nous serons tous libres un jour                                  
We are not afraid                            Nous n’avons pas peur
                                               We are not alone                        Nous ne sommes pas seuls
                                                The whole wide world around          Tout autour du monde                                                   
We shall overcome some day          Nous triompherons un jour.

Traduction  du discours :

J’ai fait un rêve, un jour, cette nation se lèvera et vivra véritablement son idéal. Nous tenons ces vérités comme allant de soi, les hommes naissent égaux.
J’ai fait un rêve, un jour, sur les collines de terre rouge de la Géorgie, les fils des anciens esclaves et les fils des anciens propriétaires d’esclaves pourront s’asseoir ensemble à la table de la fraternité.
J’ai fait un rêve, un jour même l’état du Mississippi, un désert étouffant d’injustice et d’oppression, sera transformé en une oasis de liberté et de justice.
J’ai fait un rêve, mes quatre enfants habiteront un jour une nation où ils seront jugés non pas sur la couleur de leur peau, mais sur leur personnalité.
J’ai fait un rêve aujourd’hui
J’ai fait un rêve, un jour l’état d’Alabama, dont le gouverneur actuel parle d’interposition et d’annulation, sera transformé en un endroit où des petits enfants noirs pourront prendre la main des petits enfants blancs et marcher ensemble comme frères et soeurs.
J’ai fait un rêve aujourd’hui.
J’ai fait un rêve, un jour, chaque vallée sera élevée, chaque colline et montagne sera nivelée, les endroits rugueux seront lissés et les endroits tortueux seront droits, et la gloire du Seigneur sera révélée, et tous les hommes la verront ensemble.
Ceci est notre espoir.
C’est avec cet espoir que je rentre au Sud. Avec cette foi, nous pourrons transformer les discordances de notre nation en une belle symphonie de fraternité. Avec cette foi, nous pourrons travailler ensemble, prier ensemble, lutter ensemble, être emprisonnés ensemble, nous révolter pour la liberté ensemble, en sachant qu’un jour nous serons libres.

Quand ce jour arrivera, tous les enfants de Dieu pourront chanter avec un sens nouveau cette chanson patriotique, « Mon pays, c’est toi, douce patrie de la liberté, c’est toi que je chante. Terre où reposent mes aïeux, fierté des pèlerins, de chaque montagne, que la liberté retentisse. »

Et si l’Amérique veut être une grande nation, ceci doit se faire. Alors, que la liberté retentisse des grandes collines du New Hampshire, que la liberté retentisse des montagnes puissantes de l’état de New York, que la liberté retentisse des hautes Alleghenies de la Pennsylvanie !
Que la liberté retentisse des Rocheuses enneigées du Colorado !
Que la liberté retentisse des beaux sommets de la Californie !
Mais aussi que la liberté retentisse des Stone Mountains de la Georgie !
Que la liberté retentisse des Lookout Mountains du Tennessee !
Que la liberté retentisse de chaque colline et de chaque taupinière du Mississippi !
Que la liberté retentisse !
Quand nous laisserons retentir la liberté, quand nous la laisserons retentir de chaque village et de chaque lieu-dit, de chaque état et de chaque ville, nous ferons approcher ce jour où tous les enfants de Dieu, Noirs et Blancs, Juifs et Gentils, Catholiques et Protestants, pourront se prendre par la main et chanter les paroles du vieux spiritual noir, « Enfin libres ! Enfin libres ! Dieu Tout-Puissant, merci, nous sommes enfin libres ! »

Share

9 réflexions au sujet de « 28 août »

  1. Salut Françoise
    je me rappelle très bien de cette année là car c’était aussi l’année où je commençais à m’éveiller à une conscience politique dans mes 15 ans.
    Il est vrai que ce discours m’avait beaucoup marqué: il reste aujourd’hui valable dans son esprit car les tortionnaires de hier ne sont pas ceux d’aujourd’hui. C’est un discours qu’il faudrait rappeler à beaucoup de ceux qui, directement ou indirectement, en ont tiré bénéfice, mais maintenant ils l’oublient.
    Et Baez, j’adore!
    Belle journée
    Antonio

  2. c’ est bien un rêve qu’ il faisait, puisqu’ on est encore loin de son souhait !
    Mais quand même, que de progrès depuis !
    L’ humanité met longtemps pour changer, alors surement peut on associer rêve et espoir !
    bonne journée
    bisous

  3. Rêve réalisé en partie…mais ça viendra ! Gardons l’espoir….
    Je passe en vitesse ce matin et je vous souhaite une bonne journée Françoise. Je vous embrasse.

  4. Bonjour Françoise,

    Un grand homme.
    Joan Baez, une artiste que j’ai plaisir à écouter.
    Bon mercredi
    Amitiés

  5. bonjour chere Françoise, petit retour timide apres une dizaine de jours de vacances…nous esperons que tout va bien pour toi, et les tiens…compliments pour ton article, un grand Monsieur, ce Martin Luther King , chapeau bas …bonne journée et grosses bises

  6. Bonjour Françoise

    Quelques lettres sur le clavier qui vont faire des mots, des mots qui font des phrases que je viens déposer dans tes commentaires, juste par amitié.

    Pour un jeudi tout coloré et plein de tendresse, toutes mes plus belles pensées.

    Merci pour tes visites présentes et à venir, et ta bienveillance.

    Amitié

    Lolli/Mariposa

  7. Il faut laisser nos rêves se déployer pour qu’ils deviennent un jour réalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *