Les ponts de Paris (13)

Le pont Saint-Louis relie l’île de la Cité à l’île Saint Louis.

L’actuel pont en usage est le septième reliant les deux îles. Cet endroit est difficile pour la navigation et pour la pérennité des ponts.

Le pont Saint Landry (1630-1634) fut le premier des sept. Il cède sous le poids de trois processions et s’écroule le 5 juin 1634.

Il est remplacé en 1656 par un pont à 9 arches, qui à son tour ne résiste pas aux inondations de 1657. Le troisième pont dit « Pont Rouge« a été construit en 1717 et a disparu en 1795, détruit par les crues. C’était un pont de bois à 7 arches, peint au minium, un enduit rouge qui lui donne son nom.

Un autre pont à 2 arches  de 70 m de long sur 10 m de large, essentiellement en chêne le remplacera de 1804 à 1811 ; il sera démoli à cause d’un affaissement. Une passerelle en bois à 2 arches lui succèdera, remplacée à son tour, en 1842, par un pont suspendu à travée unique, appelé Passerelle de la Cité.

En 1862, un pont métallique à une seule arche de 64 mètres d’ouverture est jeté entre les deux îles. Ce n’est pas la crue qui viendra à bout de ce  nième ouvrage, mais un accident fluvial. En effet, déjà fragilisé par plusieurs accidents fluviaux, le 22 décembre 1939 un automoteur le percute, provocant sa rupture et l’explosion des conduites de gaz qu’il renfermait. 20 personnes sont précipitées dans la Seine, 3 se noient.

Il est remplacé en 1941 par une passerelle ressemblant à une cage de fer.

Le pont actuel voit le jour en 1968 ; il est inauguré en 1970. Oeuvre d’acier et de béton , longue de 67 mètres, large de 16, ce pont est constitué d’une seule travée sans pile intermédiaire, avantage remarquable pour la navigation.

Share

7 réflexions au sujet de « Les ponts de Paris (13) »

  1. Coucou Françoise merci pour tes visites durant le temps que j’ai été moins là …. j’ai toujours aimé les ponts et j’aimerais bien aller en France pour profiter et admirer vos ponts et tout le reste aussi que je trouve magnifique …. je te souhaite encore de bons moments cet été bisous bisous

  2. sous les ponts de paris..oups je chante et baisse la tête..

  3. Bonjour, j’ai vécu à Paris jusqu’en 1970, nous sommes allés en banlieue et nous vivons à la campagne depuis 15 ans environ ! Merci pour les explications des origines de la glycine je ne le savais pas. Bisous

  4. Bonjour Françoise,
    Bien que moderne, il est beau celui-là aussi, il a une jolie ligne très fine sur la photo, je crois que je ne l’ai jamais vu.
    Je t’embrasse et te souhaite une excellente journée.

  5. Bonjour
    Un pont moderne à Paris je ne savais pas…
    aujourd’hui je parle aussi de la capitale, pour une fois ça change !!!!
    Amitiés
    Jean

  6. nous continuons avec plaisir la découverte des ponts de Paris;
    En Mongolie, les gens vivent dehors, l’intérieur est trop petit, donc pas de problème, pas besoin de frapper à la porte et les visiteurs sont si rares que lorsque quelqu’un arrive au loin, les chiens annoncent son arrivée; ce n’est pas du tout le même mode de vie que chez nous, moins de cinéma, plus de sincérité; avec 3 yourtes tous les 10 ou 15 km, il n’y a pas foule et les touristes sont très rares.
    bisous, Françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *