Anagramme

Hier à midi, durant le jeu télévisé de Nagui « Tout le monde veut prendre sa place », un thème proposé était « anagramme ». Première question : « quel est le pays anagramme de niche et chien ? » Visiblement l’anagramme était un mot inconnu de la candidate car sa réponse fut : Kazhakstan. Des larmes potentielles encore, en référence à mon billet « Bête » (à pleurer).

L’anagramme est un mot féminin qui signifie interversion des lettres composant un mot (ou plus rarement une phrase) de manière à faire un autre mot (ou une autre phrase). Ainsi le pays anagramme de la niche et du chien est la CHINE.

 Ce «renversement de lettres» permet d’en extraire un sens ou un mot nouveau, sous-entendu que ce nouveau mot existe dans un dictionnaire.

Quelques auteurs se sont amusés : Boris Vian était aussi Bison ravi, Brisavion, Baron Visi .

Plus tôt dans l’histoire de la littérature,

  • Alcofribas Nasier était François Rabelais,
  • Voltaire : anagramme de son nom réel, Arovet L.I, c’est-à-dire Arouet le Jeune,
  • Pauvre Lélian : Paul Verlaine se nomme ainsi dans les Poètes maudits,
  • Étron de Bran : André Breton  qui donna comme surnom à Salvador Dali : Avida dollars.

Il ne faut pas oublier que :

  • Marguerite Yourcenar : nom de plume de Marguerite de Crayencour,
  • Don Evané Marquy ou Rauque Anonyme :  Raymond Queneau,
  • Sébastien Japrisot : nom de plume de Jean-Baptiste Rossi

D’autres célébrités ont servi de support à ce jeu de l’anagramme :

  • Le commandant Cousteau : Tout commença dans l’eau
  • Pierre de Ronsard : Roser de Pindarre
  • Napoléon, Empereur des Français : Un Pape serf a sacré le noir démon
  • Albert Einstein : Rien n’est établi, Tartine-les bien
  • Vincent Auriol : Voilà un crétin !
  • Le Marquis de Sade : Démasqua le désir ou Marque des ladies
  • Jean-Marie Le Pen : Je ramène le pain
  • Tom Elvis Jedusor : Je suis Voldemort
  • Laurent Fabius : Naturel abusif
  • Jean-Paul Sartre : Satan le parjure
  • Michel Onfray : Lyncher ma foi
  • Rather great match et That great charmer : Margaret Thatcher
  • Random advice : David Cameron
  • Arsenal du Midi et Animal du Désir : Luis de Miranda

Ainsi Jim Morrison est devenu Mr Mojo Risin dans la chanson L.A. Woman  des Doors qui vit le jour en avril 1971.

Sans que ce soit recherché, je pense, Pascal Obispo est une anagramme de Pablo Picasso.

Des séries de mots, phrases ou non:

  • Révolution française : Un véto corse la finira,
  • La crise économique : Le scénario comique (pas pour ceux qui la vivent);
  • Centrales nucléaires : Les cancers et la ruine,
  • Réchauffement climatique : Ce fuel qui tache le firmament,
  • Question sans réponse : Enquêtons sans espoir.

Avec des petits mots :

  • ironique – onirique
  • argent – gérant – grenat – garent – ragent – Tanger – gréant – régnât – ganter
  • crane – écran – nacre – carne – rance – ancre – caner – encra – cerna…
  • platine – Platiné – Patelin – plainte – Épilant – Pliante – Lapinet – Pétalin – Pialent
  • couille – luciole
  • aimer – maire – Marie – ramie – Arime – meira – meria – miera – Raime
  • aube – beau
  • imaginer – migraine
  • ordre – rôder – dorer – roder
  • parisien – aspirine

Avec son prénom, on peut aussi s’amuser. Pour certains c’est vite fait : Léo (olé), Luc  et Noël (qui sont même des palindromes), je vous laisse chercher. Avec FRANCOISE et ses neuf lettres, j’ai trouvé, en utilisant les conjugaison  (ici des verbes du premier groupe ; es temps et les modes, que de souvenirs !) :

  • FONCERAIS (foncer : 1° personne du singulier du présent du conditionnel)
  • CONFIERAS (confier : 2° personne du singulier du futur simple de l’indicatif)
  • CONFÉRAIS (conférer : 1° personne du singulier de l’imparfait de l’indicatif)

et des mots de huit lettres en pagaille (d’autres temps et modes de conjugaison) :

  • ACIERONS : première personne du pluriel de l’indicatif présent du verbe aciérer qui signifie recouvrir d’une couche d’acier ;
  • ACERIONS : première personne du pluriel de l’indicatif imparfait du verbe acérer (rendre tranchant) ;
  • FASCINER 
  • FONCERAS : deuxième personne du singulier du futur simple de l’indicatif  de foncer;
  • CONFERAS : deuxième personne du singulier du passé simple de l’indicatif de conférer
  • CONFERAI : première personne du singulier du passé simple de l’indicatif de conférer ;
  • CONFIERA : troisième personne du singulier du futur simple de l’indicatif  de confier ;
  • CONFIRAS : deuxième personne du singulier du futur simple de l’indicatif de confire ;
  • FONCERAI : première personne du singulier du futur simple de l’indicatif de foncer ;
  • FRONCAIS : (fronçais) première et deuxième personne du singulier de l’imparfait de l’indicatif de froncer ;
  • NOCERAIS : première et deuxième personne du singulier du conditionnel présent de nocer (faire la fête, faire bombance ayant pour synonyme : bambocher, festoyer, se goberger, gueuletonner, ripailler) ;
  • NECROSAI : première personne du singulier du passé simple de l’indicatif de nécroser (je ne l’aime pas ce verbe, simple mais « moche ») ;
  • ECORNAIS : première et deuxième personne du singulier de l’imparfait de l’indicatif de  « écorner » (verbe que je n’aime pas trop ; écorner les pages d’un livre ou écorner un bœuf, bof ! ce n’est pas bien) ;
  • FRANCISE
  • FONCIERS
  • ENFORCIS
  • FORAINES
  • ACORIENS (açoriens) : variante de açoréen, venant des Açores.
  • SCENARIO
  • CORANISE : purifié par le Coran ; dans son sens apprendre par cœur, le mot fait référence aux musulmans qui apprennent le Coran par cœur.
  • ACONIERS (ou acconier) : celui qui est patron ou manœuvre d’un ou de plusieurs accons ; entrepreneur préposé à l’aconage, c’est-à-dire à la manutention des marchandises : chargement et arrimage à bord d’un navire de commerce ou déchargement. J’ai travaillé avec ceux de La Réunion, il y a bien longtemps quand j’étais comptable d’une entreprise privée et que j’importais des produits de métropole et d’Allemagne et que j’exportais à l’Île Maurice des pots de yaourt vides, fabriqués sur notre île, c’état bien une des rares exportations vers « l’île-sœur ».

Je ne peux mettre un point final sans préciser que police  est l’anagramme de picole. Juste comme ça…

Share

5 réflexions sur « Anagramme »

  1. et bien, là tu t’es faite plaisir !
    Ne pas avoir su trouver l’anagramme de niche et chien montre un niveau genre les illettrés de Macron d’ autant que ces temps ci, on parle beaucoup de la Chine !
    Par contre, il faut bien chercher pour d’autres mots ou nom propre.
    et comment ne pas sourire pour picole !
    Bonne fin de semaine Françoise
    Bisous

  2. Kazhastan, comme anagramme de chien et niche , ça vole bas ! merci pour les anagrammes célèbres, bravo pour tes propositions, comme l’ami Trublion, je retiendrai surtout « picole » !!! bon weekend chere Françoise, bises

  3. Merci pour ton commentaire sur mon blog.
    Tu nous présentes une longue explication concernant l’anagramme avec de nombreux exemples mais tu as oublié le principal que je t’offre : MACRON devient MONARC.
    Tu me répondras que « monarc » n’est pas le bon orthographe mais aurait pu l’être puisque issu du mot monarchie. Cet anagramme n’en est donc un que par la prononciation.

  4. Bonjour Françoise. J’avoue que je suis nul en la matière ! Je suis plus calé en astronomie qu’à potasser un anagramme ! Pareil en ce qui concerne le scrabble…Mon épouse qui ne possédait pas le certificat d’études me donnait des « patés » mémorables à chaque partie ! Je suis ravi de découvrir ton blog. Bonne journée. Bisous. Hugues

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *