Rien ne sert…

« Rien ne sert de courir, il faut partir à point ». Avouez que vous vous attendiez à lire une fable de La Fontaine. Non, ce n’est pas de ce fabuliste dont je vais vous parler, pas plus que de Bigard ou de Coluche (« Rien ne sert de courir, non ça sert à rien« ), ni même d’Archimède (pas celui d' »Eureka », l’autre celui qui chante). 

Je ne vous parlerai pas plus de Karim Ouellet, un petit mec qui fait des chansons (écriture et interprétation) plutôt pas mal comme celle-là :

D’ailleurs je n’aime pas courir, au propre comme au figuré, mais on me fait marcher bien souvent puisque je suis une grande naïve. Je voulais plutôt vous dire, aujourd’hui, que, trop souvent, avertir, parler, ne sert à rien.

Avertir ne sert à rien puisque, comme je vous l’ai déjà seriné : « En France, on laisse en repos ceux qui mettent le feu, et on persécute ceux qui sonnent le tocsin. » c’est ce que disait Nicolas de Chamfort, il y a plus de deux-cents ans.

Est-ce pour cette raison que les Français se laissent vivre, laissent faire, laissent tout faire sans se révolter ? Tout semble aller de plus en plus mal mais nous acceptons. Nous acceptons les grèves de La Poste, Air France, la SNCF, la pose des compteurs Linky, les ordres de Strasbourg ou Bruxelles pour le fonctionnement de l’Europe, les  déremboursements de la Sécurité Sociale, la diminution des retraites, les courriers sans réponse de l’administration, les prélèvements indus qui tardent à être remboursés, les erreurs de calcul, de facturation, les médicaments génériques sans effet mais au même prix que les originaux, les contrôles techniques automobiles, obligatoires, à répétition, même quand on ne roule pas beaucoup, les deux poids-deux mesures, les passe-droits en tous genres, les pagailles pour les inscriptions universitaires, le baccalauréat sans valeur avec ses mentions distribuées à la pelle et des moyennes de 20 et quelques sur 20…  Ces notes-là n’ont plus aucun sens. Quand on enseigne dans des classes post-bac et que l’on constate le niveau de l’orthographe de certains élèves, leur culture générale, ce n’est plus la peur qui vous étreint mais une crise de panique qui s’empare de vous. Jusqu’où va-t-on descendre ? Certes il y a encore de bons élèves mais les mauvais élèves devenus bacheliers sont de plus en plus nombreux et les « classes prépas », les voies royales, vont être supprimées. Comment pouvons-nous accepter en silence ce nivellement par la bas ? Qu’est devenue notre république si ambitieuse à ses débuts ? Que sont devenus ses hussards noirs ?

Qui ose encore sonner le tocsin ? Sonner le tocsin, c’est alerter, ameuter ou même exciter l’opinion (contre quelqu’un). Or, ça ne bouge plus beaucoup.

Il semble que la révolte en France n’est pas encore prête à se manifester, la colère n’est pas encore assez grande. À moins que… soit les Français sont réellement devenus des veaux ou plutôt des moutons, parfaitement conditionnés à leur destin de bétail destinés à être tondus et égorgés, soit ils savent que les révoltes non violentes ne servent à rien puisque « là-haut » on s’en fout et qu’on dit « Cause toujours ! » avant de passer à l’étape finale « Ferme ta gueule », la démocratie vue par Coluche.

Share

4 réflexions au sujet de « Rien ne sert… »

  1. C’est que depuis De Gaulle, ces messieurs se sont octroyés de plus en plus de privilèges tout en nous imposant de plus en plus de contraintes !
    et puis il y a cette arnaque qui marche toujours, sous prétexte de nous protéger, on nous taxe de plus en plus !
    Pour le tabac, c’ est pour notre santé, pour l’ automobile, c’ est pour notre sécurité !
    Je finis par me dire que le gouvernement trouve son compte à laisser les émeutiers piller, casser et brûler, instillant de ce fait une crainte, qui rejaillit sur tout le reste !
    Je suis persuadé que l’ audio-visuel et la justice sont aux ordres, et on voit bien que tout est fait pour que les citoyens ne prennent aucune initiative, même pas celle de se défendre contre celui qui vient voler et plus chez nous !
    On nous a sorti la plaisanterie qu’ était l’ arrestation d’ un ( commando ) d’ extrême droite, avec un papy à sa tête, et des armes dont même un dealer ne voudrait pas !
    Il n’ est pas si simple de s’ organiser de nos jours avec les moyens qui sont aujourd’ hui à la disposition des services de renseignements !
    IL faudra donc plutôt compter sur un mouvement spontané suite à une provocation de plus de notre république monarchique
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  2. Hé oui, on en est là et il n’y a pas que toi qui sois désabusée …
    C’est une véritable catastrophe.
    Quand je vois le niveau de tous ces jeunes je me demande de quoi demain sera fait !
    Bardés de diplômes, ils savent à peine écrire correctement …
    Pas tous, heureusement, mais la plupart.
    Nous ne savons que nous plaindre mais personne ne bouge.
    Perso, il y a bien longtemps que j’ai baissé les bras et en suis arrivée à ne plus vivre qu’égoïstement.
    Je sais, c’est moche, mais le peu qui me reste, je préfère en profiter épicétout.
    Bon jeudi, avec toujours une bonne température, ni trop, ni trop peu …
    Par contre, il pleuviote, ce matin, mais vraiment petite bruine !
    La pelouse ressemble à un champ de paille et seuls les arbres sont encore verts …
    On passe un temps fou à arroser (On a un puits) mais plus de corvée de tonte.
    Pour moi, calme plat, avec toujours mon dos en vrac et mon kiné en vacances !
    Bisoux, ma françoise.

  3. bonjour chere Françoise, eh oui « cause toujours » et « ferme ta gueule »… les maitres mots du moment, pour raler, on sait raler, mais de là, à faire quelque chose ! nous en avons tous marre de cette situation, mais nous sommes profondement divisés , gauche, droite, ça marche toujours ! nous en sommes arrivés à avoir peur les uns des autres ! comment pourrions nous renverser « Macron », il joue sur du velours, en fait c’est celui que nous méritons !! bonne journée, bisous

  4. Bonne fin de semaine, avec, enfin, un vrai temps d’août (tandou = temps doux. lolll !)
    Allez, je ne peux pas dormir, vais prendre ma petite pilule … bien besoin …
    Ca va me reposer la tête. 😉
    Bisoux, ma françoise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *