Faire ch… le monde

J’ai envie d’être un peu grossière ce matin et je pense à des gredins que j’aime bien : Boris Vian, Pierre Perret et Georges Brassens. Boris Vian disait « C’est drôle comme les gens qui se croient instruits éprouvent le besoin de faire chier le monde. »

Je changerais volontiers la formule et remplacerais « les gens qui se croient instruits »  par le mot « con » si général (on est toujours le con de quelqu’un) ou encore par « ceux qui ont un peu de pouvoir », « les hommes de loi », les élus, etc. Vous avez le choix.

Voilà les paroles de la chanson de Pierre Perret « On est toujours le con de quelqu’un » dont je n’ai trouvé aucune vidéo mais qu’il est quand même possible d’écouter sur internet:

Les grands sont souvent
Appelés p´tits cons
Quand les p´tits se voient
Traités de grands cons
Pour la droite les gauchistes
Sont des cons délibérés
Pour la gauche les fascistes
De beaux cons invétérés
Refrain
Qu´on soit con ou pas con
On est toujours le con de quelqu´un
Mais on est rassuré à chaque fois
Qu´on trouve toujours plus con que soi
On peut être riche
Traité de pauvre con
Sortir de son bain
Et être un sale con
Ceux qui s´perdent en conjectures
Sur la vraie nature d´un con
Déduiront sans fioritures
Que c´est une espèce de con

Refrain

Dites à un raciste
T´as une tête de con
Il vous croira pas
Il est bien trop con
Si ce con se sent à l´aise
C´est qu´il sait très bien au fond
Qu´s´il est con comme un pot de fraises
C´est pas marqué sur son front

Refrain

Parfois j´ai des doutes
Je me dis qu´en ce moment
Dans ceux qui m´écoutent
Y en a un sûrement
S´il est de ces cons de race
Dont on dit qu´ils sont les rois
Qu´il sache bien que je m´efface
Quand je trouve plus con que moi

Refrain

Et si vous avez envie d’écouter un peu de musique, je ne résiste pas à l’envie de vous faire entendre une fois de plus, Georges Brassens. Vous retrouverez d’abord les cons dans « Le Pornographe du phonographe« 

 

puis l’air d’un con dans  « Marinette »

et enfin  la magnifique constatation « quand on est con »  » le temps ne fait rien à l’affaire, quand on est con, on est con »…

Méditez l´impartial message
D´un type qui balance entre deux âges
Le temps ne fait rien à l´affaire
Quand on est con, on est con…

Share

5 réflexions au sujet de « Faire ch… le monde »

  1. C’est facile d’être « Con » pour une journée ou simplement d’un soir
    Le plus difficile c’est certainement de le rester
    Moi j’en suis un, fier que je le revendique haut et fort
    Grâce à mes gènes je peux éviter d’assister à des cours du soir, ouf
    Les plus cons dans l’histoire sont ceux malheureusement qui ne le savent pas
    Au point comme vous dites à faire chier le monde …
    Un peu comme moi en ce moment à venir pourrir ce sujet ^^

  2. ça soulage tant de pouvoir se défouler !
    et je comprends ces chanteurs, qui ont dû prendre plaisir à composer leur coup de gueule !
    L’ ennui, c’ est qu’ il en est qui sont tellement cons, qu’ ils sont bien incapables de s’ en rendre compte.
    Bonne journée Françoise
    bisous

  3. pardon Françoise, une erreur d’écriture, la glacière est en bronze.

    avec ce que je connais de la Chine, je doit être bien con…lol

  4. Ping : les bons mots de Philippe Geluck | FrancoiseGomarin.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *