L’écriture inclusive

J’ai évoqué dans plusieurs billets l’écriture inclusive mais connaissez-vous cette nouveauté ? Si ce n’est pas encore le cas, je vous présente cette innovation pour le moins saugrenue. C’est bien l’adjectif qui convient : saugrenu : qui est absurde, ridicule et qui surprend par son étrangeté, sa bizarrerie, son caractère illogique, inattendu. C’est mon opinion.

Le ministre de l’éducation, M.Jean-Michel Blanquer, se dit « très réservé » (opposé, en clair ; au moins j’espère avoir bien compris) :

« La cause des femmes est très importance, je suis très engagé là-dedans et je me considère comme un homme féministe. Il y a beaucoup à faire pour la cause des femmes mais il ne faut pas se tromper sur les outils »,

« Est-ce que la langue est un outil à notre disposition qu’on peut bouger comme on le veut ? »

Pourtant un manuel scolaire utilisant l’écriture inclusive a été imprimé. Voilà un exemple de ce que ça donne : « Grâce aux agriculteur.rice.s, aux artisan.e.s et aux commerçant.e.s, la Gaule était un pays riche. »

C’est avec des phrases de ce type que des enfants de CE2 apprendront l’histoire dans un manuel Hatier pour l’année scolaire 2017-2018. On peut s’inquiéter de voir les difficultés de lecture pour les élèves de CE2 qui liront ce manuel. De nouveaux cobayes ! Quel résultat ? Quel but ? Abrutir les masses ?

Heureusement, mais est-ce que cela permettra d’éviter une bêtise supplémentaire, l’Académie française a adopté à l’unanimité de ses membres jeudi 26 octobre 2017 une déclaration très critique. Cette « solennelle mise en garde » dénonce la « démultiplication des marques orthographiques et syntaxiques »engendrée par cette graphie, qui « aboutit à une langue désunie, disparate dans son expression, créant une confusion qui confine à l’illisibilité », selon l’institution.

Moi, j’ai juste envie de dire que cela aboutira à un enlaidissement de la langue française qui va être malmenée pour des raisons idéologiques.  Cette écriture inclusive rendra la lecture quasi impossible, le français deviendra un  charabia illisible.

Qui sera encore tenté d’apprendre une langue déjà jugée difficile ? Programmation d’un recul  national sur tous les plans ?

Share

Une réflexion au sujet de « L’écriture inclusive »

  1. je pense que c’ est dû à la néfaste influence de la Lgtb bien trop écoutée par la gauche, mochekacem en particulier avec sa théorie du genre qu’ elle n’ avait même pas le courage d’ admettre !
    Cette écriture inclusive est une débilité de plus, d’ autant qu’ on connait les difficultés actuelles en ce qui concerne le français, et dont je pense que le communautarisme y participe.
    Passe un bon dimanche Françoise
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *