Fichus, foutus…

Fichus, foutus retraités ! Décidément les vieux dérangent. Haro sur les vieux ! Après avoir longtemps dénigré les sales jeunes fainéants, il semble que la cible privilégiée soit celle des retraités. Ils coûtent cher, ne débarrassent pas vite le plancher. D’ci peu, on les aidera peut-être à partir plus vite (revoir « Soleil vert« ). Je fais partie de la classe des baby-boomers, ceux qui arrivent à l’âge de la retraite, alors je m’inquiète. Lire la suite