«Peurs obsidionales»

Les “macronades” sont surprenantes, signes d’une «pensée complexe» pour certains, simplement suffisance (fatuité, prétention, vanité) pour d’autres, dont je fais partie. Le président de la République remet au goût du jour la richesse de la langue française (je le en sais gré) et ses maximes, ses latinismes, ses idiotismes si charmants. Continuer la lecture

Share