La peste

Non, pas d’exposé sur le roman d’Albert Camus publié en 1947, le roman qui permit en partie à son auteur de remporter le prix Nobel en 1957. (Ce roman appartient au cycle de la révolte de Camus avec « L’homme révolté » et « Les Justes »). Albert Camus que j’ai tant aimé dans ma jeunesse lycéenne et dont « Le mythe de Sisyphe » a été longtemps le meilleur compagnon de route ; c’est dire comme l’adolescence est une période difficile à vivre et… à quitter. Continuer la lecture

Share