Manipulateur

Il faut savoir qu’un manipulateur a, comme les pantins, des ficelles pour vivre, des ficelles pour manipuler et être manipulé, des ficelles qu’il suffit de couper si on ne veut pas devenir sa victime.

Attention, le pire danger se trouve au début de la relation avec lui : le manipulateur est de mauvaise foi, il ment et il lui arrive de se contredire, il faut donc être très attentif dès que vous avez un doute. Le manipulateur n’a pas de limites, pas d’éthique, pas d’empathie et si vous êtes amené, pour une quelconque raison, à devoir collaborer avec lui, tenez-vous à distance, parlez-lui de la pluie et du beau temps, ayez des objectifs très cadrés, ne vous laissez pas entraîner là où il veut vous coincer et vous déstabiliser.

Le manipulateur essaie d’abord de vous enjôler, de vous mettre en valeur en vous faisant croire que vous lui êtes indispensable, puis il sème le doute, vous déstabilise, il tente ensuite de vous faire sentir coupable, enfin, si ça ne marche pas comme il veut, il tente de vous faire peur. À partir du moment où vous vous sentez dans le flou, angoissé, la manipulation a commencé à fonctionner.  Coupez vite les autres ficelles !

  • Primo : analysez bien la situation, de quoi êtes-vous réellement coupable ? Sinon de lui avoir fait confiance, de l’avoir admiré, voire aimé…
  • Deuxio : qui est la véritable victime ? Lui, comme il le dit, ou vous qui souffrez ?
  • Tertio : que peut-il faire de pire contre vous ? Vous dévaloriser aux yeux des autres ? Et alors, le regard des autres est-il si important ? Et vous, n’avez-vous pas d’atout pour le démasquer et retourner l’intimidation ?

Le manipulateur est fatigant, usant, tuant avec sa victime : il l’isole, sème la zizanie dans un groupe (principe du “diviser pour mieux régner”), cherche sans cesse la dispute avec elle, crée délibérément des problèmes là où il ne devrait pas y en avoir, la place en position d’insécurité pour la déstabiliser, lui fait croire qu’elle ne comprend pas, qu’elle met de la mauvaise volonté et tente de passer, aux yeux des autres, pour le gentil au point que la victime en arrive à douter d’elle-même.

Le manipulateur n’est pas un adulte normalement responsable mais c’est ni plus ni moins qu’un enfant mal élevé, capricieux, mal cadré qui règle avec vous les problèmes qu’il n’a pas été capable de régler avec ses propres parents. Il accuse en général les autres d’infantilisme, d’égoïsme, et de cruauté ceux qui se libèrent de lui. Si c’est vous la victime, qu’importe, laissez dire et fuyez ! Laisse-le et essayez de prévenir ses futures victimes qui ne voudront peut-être (et même sans doute) rien entendre, ils les a enjôlées.

Attention, les victimes ne sont pas toutes stupides, au contraire car plus on est intelligent, plus on se remet en cause, plus on essaye de comprendre le point de vue de l’autre. Or, plus on essaye de comprendre le manipulateur, plus on le plaint, plus on risque de se faire entortiller dans son piège. Avec un manipulateur il ne faut surtout pas faire preuve de sensibilité ou d’empathie. Fuir est la solution la plus facile, pas toujours la plus efficace car il y a des pervers violents et harceleurs.

Plaignez les enfants dont les parents sont des manipulateurs. Ce sont des enfants malheureux qui ne veulent et ne peuvent pas le montrer, victimes de parents toxiques. Comment survivre ? Arriver à dire un beau matin : “Je ne suis pas responsable de ce que tu m’as fait subir, je te pardonne, je suis responsable de ma vie future et tu n’auras plus jamais de pouvoir sur elle.” Quelquefois il faut que le parent toxique soit mort pour que l’enfant devenu adulte soit parfaitement libéré.

Aujourd’hui, quand je repère un manipulateur, j’essaie de l’empêcher de nuire mais ce n’est pas chose aisée que de le démasquer et de le combattre. Qu’importe, j’y vais, plus ou moins en douce, comme lui.

J’aime bien cette réflexion de Friedrich Nietzsche :

Les personnes qui, dans nos relations avec elles, veulent étourdir notre prudence par leurs flatteries, usent d’un moyen dangereux, pareil au narcotique qui, s’il n’endort pas, ne fait que tenir plus éveillé.

En bon Serpent, selon mon signe chinois, je veille, je surveille.

Share

2 réflexions sur « Manipulateur »

  1. voilà un article qui me fait furieusement penser à quelqu’un dont je parle comme étant un bonimenteur !
    Il s’entoure d’incompétence pour paraître compétent, mais on commence à comprendre sa méthode consistant à sourire en face et à agoniser derrière
    Mazarin était un manipulateur de génie, on ne peut en dire autant de celui qui se plante plus souvent qu’à son tour !
    passe une bonne journée Françoise
    Bisous

  2. oui j’ai eu l’occasion de rencontrer ce genre d’individu ! on pense evidemment à quelqu’un d’important, qui se fiche de nous, actuellement !! mais qu’avons nous comme recours ? les elections ! bonne journee chere Françoise, bises

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *