7 novembre (2020)

Que va nous réserver le 7 novembre 2020 ? On en saura plus demain. Donald Trump va-t-il être déclaré perdant ? Reconnaîtra-t-il sa défaite ? Je n’ose pas dire qu’on s’en fout mais depuis quelques jours, il n’y en a que pour les USA et la pandémie de Covid. Que des nouvelles agréables ! En voilà davantage sur cette journée :

  • Le  est le 311ème jour de l’année du calendrier grégorien, le 312e en cas d’année bissextile (c’est le cas cette année, trop bien 2020, autant en profiter un maximum). Il reste 54 jours avant la fin de l’année. Question : est-ce que ce sera mieux en 2021 ? Je ne veux plus jouer les Cassandre, je me tais.

C’était généralement le 17e jour du mois de brumaire dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour du cresson.

Ce jour là en :

  • 1917 : révolution bolchévique en Russie (26 octobre dans le calendrier julien)
  • 1921 : ouverture du procès d’Henri Landru, accusé d’avoir tué dix femmes et un jeune homme.
  • 1933 : premier tirage de la loterie nationale. Paul Bonhoure, coiffeur à Tarascon, empoche cinq millions de francs. Le veinard !
  • 1980 : décès de l’acteur américain Steve McQueen, dit Joss Randall.
  • 2016 : mort du musicien et poète canadien Leonard Cohen

Nous pouvons aussi souhaiter (de loin) une bonne fête aux Carine, un prénom féminin francophone dérivé du latin carus, signifiant : “cher”, “précieux” ou encore “estimé”. En France, le pic de popularité du prénom Carine a eu lieu en 1973 avec 4 226 nouvelles petites Carine nées cette année-là.

Il paraît que les Carine ont une personnalité plutôt complexe à cerner. D’humeur changeante, elles oscillent rapidement  entre euphorie et mélancolie mais elles n’en restent pas moins charmantes et sympathiques. D’une nature douce, elles sont loyales en amour comme en amitié.

Mais qui est cette Sainte Carine  ? Elle vécut aux alentours du IVème (quatrième) siècle à Ankara. Fervente chrétienne, elle fut torturée pendant la persécution de Julien l’Apostat et fut assassinée avec son mari Mélassipe sous les yeux de leur fils Antoine qu’on ne manqua pas de décapiter lui aussi. Ils sont tous les trois fêtés le même jour.

On peut jouer avec les lettres du prénom CARINE et l’on trouve : racine, ricane, rancie encrai…

Mais saviez-vous que dans l’Antiquité,  les carines étaient des pleureuses ? J’y revendrai dans un moment (bref).

Share

1 réflexion sur « 7 novembre (2020) »

  1. je note pour sainte Carine, qu’en Turquie ça ne s’ est pas amélioré, et le décès de Léonard Cohen que j’aime bien !
    Bonne soirée Françoise
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *