3 mars : anniversaire

Les crues de la Garonne sont nombreuses et les villes de Toulouse et d’Agen en ont fait les frais à plusieurs reprises. La crue du 23 juin 1875  a permis à Mac Mahon, président de la République, de prononcer son célèbre  » Que d’eau ! » La ville de Montauban a souffert, elle aussi, d’inondations. La crue du Tarn en mars 1930 conjointement à celles de l’Aveyron et de la Garonne a fait deux-cent-quatre victimes en Tarn-et-Garonne mais a révélé le courage et l’héroïsme de certains dont Adolphe Poult.

Qui est donc cet Adolphe Poult ?

Adolphe Poult était le fils du patron de la biscuiterie montalbanaise Poult. Durant l’inondation dite du siècle, en mars 1930, avec son ami René Bousquet (qui tourna mal sous le régime de Vichy), ils sauveront, à bord d’un simple canoë, une centaine de personnes de la noyade.

Le Tarn n’avait jamais été aussi haut, un quartier pauvre où les ouvriers logeaient était inondé. Les maisons s’effondraient les unes après les autres. Après presqu’une journée entière à sauver des vies, au cours de l’un de ces sauvetages, Adolphe Poult trébucha et tomba dans les eaux turgescentes. Il ne put revenir vers son embarcation et mourut noyé à l’âge de trente-quatre ans, le 3 mars 1930. Une place porte son nom à Montauban où un buste lui rend hommage

Trois jours plus tard, le 6 mars 1930, le ministre des Travaux publics, en visite à Montauban, lui décerna la croix de la Légion d’honneur, à titre posthume. Joli cadeau ! (Surtout quand on songe aux récipiendaires actuels de ladite médaille : les « Bleus » de 2018 par exemple ; 487 personnes ont été distinguées dans la dernière promotion du 1er janvier 2020 ; ils sont maintenant 92 000 au total

Quatre-vingt-dix ans plus tard, que reste-t-il de la mémoire d’Adolphe Poult dans l’esprit des Montalbanais ? Qui est encore capable de tant de courage et d’abnégation ? Que sont devenues de telles vertus ? Les héros se font rares. (On en trouve encore chez des soignants, des pompiers, des enseignants.)

Share

2 réflexions sur « 3 mars : anniversaire »

  1. bonjour Françoise, je ne connaissais pas Adolphe Poult , ce heros des inondations de Montauban en 1930 c’est bien qu’il ait eu la « legion d’honneur », mais il y a tellement d’intrus et de « non méritants » décorés dans cette distinction, qu’elle perd beaucoup de son importance ! mon père y avait droit en tant que décoré de la « medaille militaire » sur le champ de bataille en 14/18 , il a refusé de faire la demande ! j’espère que tout va bien pour toi et les tiens, amities et bises

  2. Le temps passe et on oublie, de plus cette légion est distribuée à des personnes qui ne la méritent pas, mais que penses du fait qu’ à Marseille, les socialistes et les communistes ont refusé qu’une place prenne le nom d’ Arnaud Beltrame, finissant par admettre que la population locale aurait pris cela pour une provocation !
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *