Bête… (2)

J’ai écrit dans mon dernier billet « bête à pleurer » pour parler d’une bêtise tellement lamentable qu’elle donne envie de pleurer et même de sangloter tant elle tend à se généraliser. Quand , familièrement, de quelque chose qu’elle est bête à pleurer, cela revient à dire qu’elle est absurde, qu’elle n’a aucun sens. Je pense alors à une chanson de Serge Gainsbourg (l’homme à le tête de chou), interprétée par Dani et Étienne Daho, « Boomerang » et par l’auteur lui-même. Continuer la lecture

Share