Redondances

J’aime bien le mot redondance dans son sens vieilli : surabondance (des chairs, des graisses) et je préfèrerais être traitée de redondante plutôt que d’obèse. Une personne redondante présente des rondeurs abondantes et molles, sans reliefs, ni aspérités : elles sont tendres, confortables bien plus que ces mannequins osseux et anorexiques.

Redondance : caractère d’un message, d’un code, présentant des répétitions, des éléments excédentaires par rapport au nombre de signes strictement nécessaires à la transmission de l’information et permettant ainsi une compréhension et une fiabilité meilleures.

Mon dictionnaire préféré précise qu’en matière de style, ce mot est péjoratif et désigne une abondance de répétitions, de développements, d’ornements, généralement considérée comme excessive, critiquée pour sa lourdeur, son obscurité et son emphase. Les synonymes sont : boursouflure, enflure, grandiloquence, prolixité, verbiage, verbosité. L’antonyme de ce terme : la sobriété.

Je ne peux m’empêcher de penser à certains discours politiques actuels pleins de redondance ; quand on parle pour ne rien dire, pour « noyer le poisson« .

Le pléonasme est un terme ou une expression qui ajoute une répétition (consciente ou inconsciente) à ce qui a été énoncé comme «je l’ai vu de mes yeux, entendu de mes oreilles».

Pléonasmes et redondances, je vous renvoie, si vous en avez envie, à la relecture de certains de mes billets :

Share

2 réflexions sur « Redondances »

  1. ce mot, et ses définitions me font penser à Gaudi et à sa Sagrada Familia !
    C’ est là que  » trop  » devrait avoir sa place !
    Bon dimanche Françoise
    Bisous

  2. redondances…oui beaucoup adorent noyer le poisson en ce moment ! bonne semaine bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *