Âneries

Je vous ai promis la suite des âneries, la voilà mais je suis sûre que vous pouvez compléter vous-mêmes la liste. Je reprends avec l’âne rouge, le mal aimé, ce qui fait dire : « un âne rouge, sur sa peau tombe souvent le bâton« . La violence est bien présente contre les ânes ; c’est de l’abus de faiblesse, souvenez-vous de la fable de La Fontaine « Les animaux malades de la peste »  et surtout de sa morale.

« La faim, l’occasion, l’herbe tendre, et je pense
Quelque diable aussi me poussant,
Je tondis de ce pré la largeur de ma langue.
Je n’en avais nul droit, puisqu’il faut parler net.
A ces mots on cria haro sur le baudet. »

L’histoire n’a pas changé. Comme dans « Le loup et l’Agneau » et comme dans la vraie vie, c’est le plus faible qui trinque toujours. ici l’âne, là l’enfant, ailleurs le pauvre et presque partout a femme qui est une victime désignée. Les choses changeront-elles bien un jour ?

Voilà des proverbes « asiniens » regroupés par thèmes ;

1- liés à la VIOLENCE envers les ânes et les femmes :

  • « L’âne et la femme doivent être menés au bâton. »
  • « A l’âne et à la mauvaise femme, il faut des coups de bâton » : légère nuance, ici la femme est mauvaise.
  • « Avec gent mauvaise, âne ou femme, la bastonnade doit régner.« 
  • « De l’âne, du noyer, de femme acariâtre, on en doit espérer rien de bon sans les battre.« 

2 – aux FEMMES :

  • Danser à la femme, braire à l’âne, le diable dût leur enseigner.
  • Tu ne peux pas empêcher les eaux de s’en aller, le vent de souffler, l’âne de braire, la femme de parler. Femmes toujours accusées de bavardages, or elles ne disent pas que des sottises, bien au contraire.
  • Propos de femme pet d’âne :  les conversations féminines sont sans grand intérêt. Le pet d’âne est à la fois en cuisine, un  beigne (les beignets d’Amiens) et en botanique, une plante : le Chardon aux ânes.
  • Celui qui se laisse conduire par sa femme et celui qui mène un âne ne manquent pas de besogne.
  • Qui fille garde et âne mène n’est pas sans peine.
  • Qui a un bon âne et une jolie femme n’a rien.
  • Il y a pas d’ânesse qui ne trouve son âne

3- aux HOMMES (bêtes comme des ânes ?)

  • Homme poilu : ou très sage ou très âne.
  • Célibataire, un paon ; fiancé, un lion ; marié, un âne.  (proverbe espagnol)
  • Homme mort ne vaut pas âne vivant

4 – ENTETEMENT 

  • « On ne force pas à boire un âne qui n’a pas soif. »
  • « Si un âne n’a pas soif, on ne saurait le faire boire » ;
  • « Trente femmes de Vevey n’ont pas pu faire boire un âne sans soif « ;
  • « Faire boire un âne qui n’a pas soif, c’est perdre son temps ».

5 – SAGESSE :

  • « Faites comme votre âne qui ne boit qu’à sa soif.« 
  • Si un âne te donne un coup de pied, ne le lui rends pas, dixit Socrate. On ne peut communiquer qu’avec celui qui est capable de comprendre.

SAGESSE POPULAIRE, ordre alphabétique: et sujets variés

    • « Âne maigre, plein de mouches » équivaut « aux chevaux maigres vont les mouches  » : le malheur frappe en premier lieu les plus dépourvus.
    • Âne qui pète n’est pas crevé. Bon sens !
    • Au poil on reconnaît l’âne.
    • C’est du pied au talon que l’âne ressemble a l’ânon.
    • Ce n’est pas avec la beauté de l’âne que l’on va au moulin.
    • Chercher son âne, quand on est dessus.
    • Il faut faire l’âne, si on veut avoir du son.
    • L’âne porte tout ce qu’on lui met sur le bât.
    • Le papier est un bon âne, il porte tout ce qu’on lui met dessus sans se plaindre.
    • Le papier est un bon âne, on lui peut tout mettre dessus.
    • Le pas de l’âne a assez le temps.
    • Le trot de l’âne dure peu.
    • Mettre un bonnet d’évêque sur une tête d’âne.
    • Mieux vaut garder un âne, que de tenir un cheval et de le faire crever de faim.
    • Mieux vaut un âne sur terre qu’un savant dans terre.
    • Mieux vaut être âne que phtisique.
    • Ne va avec un âne, que si tu as quelque chose à porter.
    • On n’a jamais eu vu un âne à courtes oreilles.
    • On ne prend un âne pour compagnon, que si on a une charge à porter.
    • On ne taille pas le pied à l’âne, pour une fois qu’il s’achoppe.
    • Plus on gratte la tête à l’âne, plus elle lui démange.
    • Trot d’âne ne dure pas longtemps.
    • Un âne ne trotte pas longtemps.

Pour terminer en chanson, j’ai pensé à Hugues Aufray :

Pas très gaie cette fin…

Cette vie honorable,
Un soir, s’est terminée.
Dans le fond d’une étable,
Tout seul il s’est couché.
Pauvre bête de somme,
Il a fermé les yeux.
Abandonné des hommes,
Il est mort sans adieux.

Share

3 réflexions sur « Âneries »

  1. J’ aurais été bien en peine pour compléter, je ne connais pas toutes ces expressions !
    il n’ y a donc pas que le gorille qui a mauvaise réputation !
    Il semble que l’ âne regagne de la notoriété en France , mais en Afrique il est toujours surexploité !
    Passe une bonne journée Françoise
    Bisous
    merci pour la vidéo, je ne connaissais pas non plus

  2. Merci pour toutes ces expressions que je ne connaissais pas.
    C’est vraiment incroyable, tous ces proverbes sur les ânes.
    Ils sont pourtant adorables et bien plus intelligents, même que le cheval.
    On en a eu un, chez mes parents : on s’adorait !
    Tu vas rigoler mais mes deux meilleurs amis, à la ferme, furent un âne et … un cochon !
    Certains de mes « amis » de l’époque disaient que j’étais folle …
    Et ça ne s’est pas arrangé avec l’âge !

    Bonne fin de semaine, toujours grise et venteuse.
    Comme mon dos, toujours coincé, beaucoup de mal à écrire …
    Bisoux, ma françoise ♥

  3. wouah, alors là tu as fait fort, le pauvre âne est exploité sous tous les angles !! j’ai connu beaucoup de ces gentilles bêtes quand je vivais à la campagne, j’avoue que je ne les déteste pas, loin de là ! ils sont super intelligents , j’avais un on cle qui abusait un peu de la bouteille et lorsqu’il allait à la foire, il était incapable de faire un pas pour r entrer chez lui, les gens connaissaient l’âne,, ils chargaient l’oncle inconscient dans sa charrette, et l’ane le ramenait seul à la maison sur pres de 10kms, il y avait peu de circulation sur ces routes de campagne, mais l’âne s’acquittait de sa tâche sans aucun problème !! il marchait à droite et retrouvait la maison seul !! car l’oncle ronflait au fond de la charrette !! bonne fin de semaine , bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.