La guerre des pauvres

« La guerre des pauvres » d’Éric Vuillard, le tout dernier ouvrage de cet auteur, paru chez Actes Sud, est un petit livre de soixante-huit pages qui nous raconte une histoire qui se passe en 1525. L’écrivain conte cette révolte des pauvres, un épisode qui ne fut ni le premier et qui ne sera pas le dernier de cette lutte des plus humbles, des démunis, face aux nantis, aux puissants de ce monde.  Continuer la lecture

Share

Pourquoi arobase ?

Vous avez constaté que je me pose souvent des questions ; quelquefois elles sont graves, d’autres sont futiles, peut-être même stupides aux yeux de certains. Qu’importe. Elles me font sourire quelquefois grâce aux réponses qu’on peut leur apporter. J’ai pensé que quelques-unes de ces questions pourraient faire l’objet de billet de temps à autre, pour détendre l’atmosphère. Continuer la lecture

Share

Demandons justice !

Continuer la lecture

Share

Rhubarbe, etc.

Je viens de lire dans un magazine de jardinage un article sur la rhubarbe dans lequel on évoquait la consommation des feuilles comme légumes, en Grande-Bretagne au XIXe siècle mais on n’évoquait pas la toxicité de cette verdure. Si les pétioles (tiges) sont bonnes à manger, il n’en va pas de même des limbes (la partie verte), véritable poison. Puis j’ai pensé à cette expression « passez-moi la rhubarbe, je vous passerai le séné » que l’on trouve dans une chanson de Brassens que j’avais présentée LÀ. Continuer la lecture

Share

Faucher, fauché

Ce verbe n’est pas de saison mais pourtant je pense à faucher ou plutôt fauché. Voilà encore un mot aux sens multiples. On n’est pas fauché avec ce gouvernement qui nous laisse fauchés comme les blés. Alors, une explication de texte ? C’est toujours le prof qui ressort., forte de ses origines populaires, paysannes aussi. Continuer la lecture

Share