La démesure

La démesure, qu’est-ce que c’est ?  C’est simplement l’absence de mesure, le gigantisme , une attitude excessive, le dépassement des limites ; dans la tradition judéo-chrétienne, c’est la Tour de Babel, où le péché était précisément la démesure. Dans cette histoire, les hommes refusent d’être des créatures, ils veulent agir et sont punis pour ce péché d’orgueil qui a toujours eu une place éminente parmi tous les vices. À mes yeux pourtant, un peu d’orgueil, de fierté est indispensable.  J’en viens à ce qui me donnait à penser à la démesure, ce matin, la démesure de ce pays surprenant qu’est la Chine.

Tout commence par la taille même de ce pays (9 596 961 km2), le troisième ou quatrième pays le plus grand du monde après la Russie, le Canada et, selon la méthode de calcul utilisée, les États-Unis incluant l’Alaska ; si l’on prend en compte seulement la superficie terrestre (sans les lacs et rivières), la Chine est le deuxième pays le plus grand du monde après la Russie.

La Chine est limitrophe de 15 pays, soit la République populaire démocratique de Corée, la Russie, la Mongolie, le Kazakhstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan, l’Afghanistan, le Pakistan, l’Inde, le Népal, le Sikkim, le Bhoutan, le Myanmmar (la Birmanie), le Laos et le Vietnam, et est séparée de six pays par la mer, soit la République de Corée, le Japon, les Philippines, le Brunei, la Malaisie et l’Indochine. La Chine a une frontière terrestre totale de 22 800 kilomètres, la plus longue au monde.

Tout est varié : les ethnies, la cuisine, les langues parlées en dehors du mandarin, la géographie, la flore, ce pays si uni vu de loin est un patchwork incroyable. Nous retenons quelques facettes de cette démesure mais nous n’avons pas tout vu, ni tout compris.

Ce qui peut étonner :

  • la Grande Muraille,
  • la Cité Interdite (90 000 visiteurs à 9 € l’entrée, le patrimoine est bien rentabilisé),
  • la place Tien-An-Men,
  • un tombeau d’empereur (300 ans avant J.C.) contenant 6 000 soldats d’1,80 m, découvert à côté de Xian
  • une avenue droite de 42 kilomètres à Pékin
  • des tours  toutes plus hautes les unes que les autres à Pékin mais ailleurs aussi Shangaï, Nankin…
  • 53,3 millions d´hectares de forêts plantées depuis les années 50, plus que tout autre pays au monde ; avec une superficie totale de 175 millions d´hectares, le taux de couverture forestière du pays dépasse aujourd´hui les 18 %.
  • une cuisine très variée : le canard laqué de Pékin, les dim-sums (bouchées à la vapeur), le vrai riz cantonnais, la marmite de poisson épicée du Sichuan, d’autres surprises si vous n’avez pas peur de goûter ce qui vous est étranger : le tofu puant par exemple (quelle expérience !), les œufs de cent ans (trop bons, une fois oubliée l’odeur au moment de la préparation), le fameux “Hot-pot” (fondue chinoise où l’on fait cuire une multitude d’ingrédients dans un bouillon plus ou moins relevé)…

Un problème en Chine pour la fameuse fondue : on se retrouve devant un menu gigantesque écrit en chinois  sans photo, sur lequel il faut cocher les ingrédients que l’on désire alors, soit vous êtes accompagné par quelqu’un qui maîtrise le chinois écrit et parlé, soit vous vous baladez à travers les tables pour trouver l’inspiration et pour demander aux clients chinois de vous aider (ce qui n’est pas gagné surtout si vous êtes blonde et que vos cheveux les déconcentrent ; à l’époque, j’étais blonde), vous pouvez aussi mettre des croix au hasard et vous ne saurez pas du tout ce que vous mangez mais je vous assure que vous risquez le fou rire devant la tête de votre voisin de table qui sera peut-être encore plus surpris que vous. (Je vous raconte un petit secret : j’ai voyagé en Chine avec un petit groupe de Chinois de La Réunion, « aculturés » parce que plus du tout Chinois sauf le physique, tellement Français bien intégrés qu’ils n’ont pas voulu goûter à ce qui leur était inconnu, j’ai donc été la seule curieuse à tester un poussin dans l’œuf à Hong-Kong ; eux ont mangé des têtes de canard et des pattes de poulet, pas moi ! Personne n’a testé les brochettes de scorpions.)

Un truc qui pour un Français est énorme : pas une crotte de chien  dans les rues. De mauvaises langues vont dire que c’est normal les Chinois les ont tous mangé mais c’est faux, de nombreux Chinois n’ont jamais mangé de chien et l’idée les répugne.

Attention  à nous « lorsque la Chine s’éveillera (c’est fait) le monde entier tremblera » (reste à voir ce qui nous attend). Ce titre de l’essai d’Alain Peyrefitte paru en 1973 reprenait une phrase apocryphe de Napoléon Bonaparte, attention car ces mots pourraient bien être prémonitoires. Savez-vous que Deng-Xiao-Ping a dit un jour :  « Peu importe que le chat soit noir ou gris pourvu qu´il attrape la souris. » Quel bel avenir pour nous ! Moi, moi je me suis déjà faite avoir, j’ai un mari d’origine chinoise mais il faut bien comprendre que pendant que le monde occidental industrialisé peine à se développer, en Europe et aux Etats-Unis, c’est même un début de récession, certains dirigeants prennent des décisions scabreuses (les taxes de Trump, la gestion des migrants, les impôts nouveaux…), la Chine continue sa marche en avant. Une marche pas si tranquille, mais en avant, en marche…

 Vous me direz, nos marcheurs français ne sont plus si tranquilles. Ils ne peuvent plus dormir sur leurs deux oreilles (clic), encore moins sur leurs lauriers et s’inquiètent, pour certains d’entre eux, de l’ego démesuré de leur président Emmanuel Macron.

Pour finir, une petite question ; le micron est une unité de mesure de longueur valant un millionième de mètre, c’est minuscule, pourquoi ne pas créer l’antonyme, sur la base du substantif macro-signifiant très grand, le macron ? Manu laisserait ainsi une trace dans l’Histoire moins douloureuse que la cicatrice que nous risquons d’avoir après son passage à l’Élysée.

Share

3 réflexions au sujet de « La démesure »

  1. La Chine, un pays qui avait déjà tout inventé, envahi par le monde entier, même les japonais, qui a subi la folie communiste, mais qui depuis fait des pas de géant, et ce dans tous les domaines.
    Plus il y a de monde, plus on a de chance d’ y trouver les meilleurs sportifs, comme les meilleurs savants !
    Le passé montre combien de civilisations ont disparu, et si la Chine s’ est réveillée, j’ ai l’ impression que la France s’ endort !
    Bonne journée Françoise
    Bisous

  2. Bien trouvé, le macron, antonyme du micron !
    Ce doit être ce qu’il croit, lui … à l’égo démesuré.
    Quant-à la chine, elle me fait peur avec sa politique du nénuphar qui double de volume en une nuit !
    Tout doucement, mine de rien, ils sont omniprésents.
    Ils achètent tout !

    Bon jeudi … ça pèle ! -1°
    Bisoux, ma françoise ♥

  3. oui bravo à la Chine, qui s’affirme déjà très proche de devenir la premiere puissance mondiale, j’ai été très impressionné par la visite de Shenzhen près d’HongKong, des constructions, des infrastructures dementielles et nous ne sommes pas au bout de nos surprises, dans l’avenir ! le Macron pourquoi pas, son porteur a aussi une ambition hors de mesure ! mais qui pourrait bien se révéler autodestructive … bonne fin d’année chere Françoise, bisous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *